Le Bade-Wurtenberg, province allemande, côté nature pour faire le plein d’oxygène

cigogne

Lundi matin j’ai quitté Paris fatiguée par cette fin d’année scolaire chargée professionnellement. Je me sentais remplie de cette grisaille ambiante que l’on se tape depuis un paquet de mois. J’ai réveillé mon fils aux aurores, direction gare de l’est. Nous avons été invité à passer quelques jours en Allemagne dans la région du Bade-Wurtemberg. Connue pour la forêt Noire ou le lac de Constance cette région est une des plus ensoleillée et prisée d’Allemagne. Notre destination était le parc d’attraction Tripsdrill qui se divise en deux parties: un espace de jeux et un parc animalier.

Aujourd’hui je vais vous parler de ce lieu coté nature: le paradis sauvage.

Nous avons logé dans une roulotte pleine de charme. L’espace est petit mais fonctionnel, il faut dire qu’on y reste que pour dormir. A noté les sanitaires un peu plus loin dans des bâtiments très bien entretenus. J’ai regretté ce matin de ne pas avoir à traverser le champ plein de rosée pour satisfaire mes besoins. Ici le calme est de mise si on ignore les cigognes qui font un sacré boucan et les moutons qui dorment juste à coté mais plus silencieux. Il y a aussi des cabanes dans les arbres qui ont une douche, des toilettes et une machine nespresso! A tester lors d’un prochain voyage pour un plan un peu moins roots.

Dans le parc des espèces animales telles que des loups, des daims, des cerfs, des ours ou encore des rapaces. J’en oublie plein je suis sûre. La langue unique ici est l’allemand, aucune traduction ce qui diminue quelque peu l’intérêt. Nous avons notamment assisté à uns spectacle impressionnant de rapaces animé par un monsieur très bavard dans son haut parleur mais j’ai rien compris si ce n’est qu’une des bêtes s’appelait Nicolas et qu’il pesait 20 kilos… J’ai été fortement dépitée de voir à quel point mes 7 ans d’apprentissage de cette langue n’ont rien laissé en moi si ce n’est les prénoms Rolf et Gisela qui cherchaient un livre ou une pipe…

Ici tout est en bois et respectueux de la nature. Un parcours pédestre à faire pieds nus permet de faire corps avec les éléments. Tour à tour on marche sur des petits cailloux ou des gros ou des rondins de bois plus doux. J’ai adoré… remettre mes chaussures! Mon fils courait comme un cabri avec les autres enfants, lui.

 Au paradis sauvage, on peut approcher de près les animaux. On peut aller faire un câlin ou coiffer une chèvre, ou encore nourrir des bambis directement dans leur enclos.

Le premier soir, nous avons dîné dans le parc vidé de ses visiteurs. Nos copains de tables étaient des cigognes gourmandes. Au menu une pâte à pain à enrouler autour d’un bâton et à faire cuire au feu de bois. Quoi de meilleur au monde pour un enfant que de manger un hot dog home made? De mon coté j’ai découvert la radler mélange de bière et de limonade. Prost!

Le soir au soleil couchant mon fils et les enfants de mes copains de voyage ont improvisé un rodéo moutons, un show digne des plus grandes heures d’intervilles pendant que nous papotions dans nos petits jardinets. Quels moments précieux et fabuleux. Je ne peux que remercier Gaëlle notre gentille organisatrice.

Le parc est à un peu plus de 3 heures de Paris, ca vaut vraiment le coup dépaysement garanti!

Dans les prochains jours je vous parlerai de ma visite dans les vignes (hips) et du parc d’attraction.

Je vous invite à guetter dans les prochains jours les billets de mes compagnons: Delphine, Jane, Mélanie et Pascal.

Allez je vous laisse avec des images pleines d’oxygène!

tripsdrill


tripsdrill

tripsdrill tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

tripsdrill

 

12 commentaires

  1. Madame Moustick

    Oh non, voilà que je vais me coucher avec ce dialogue d’anthologie :
    -Rolph, wo ist meine Pfeiffe ?
    – Ich suche meine Pfeiffe.

    En tout cas, je connais deux petits garçons qui rêveraient de vivre cette aventure.

    Répondre
  2. Denis

    Ca à l’air pas mal du tout, j’aime beaucoup l’idée de la roulotte, j’avais vu tes photos sur Instagram, ça à un charme fou !
    Tu avais l’air super prés de l’ours par contre c’est cool.

    Répondre
    • Madame Parle

      j’avoue que la roulotte c’était top top top! Je pensais que j’aurais un peu peur et j’avais insisté pour prendre la veilleuse de mon fils mais meme pas! :)

      Répondre
  3. cesdouxmoments

    Non mais là je suis jalouse. Il faudra que tu m’expliques comment tu as toujours des bons plans pour voyager à l’oeil !
    En tous cas, il a l’air très sympa ce parc !

    Répondre
    • Madame Parle

      je savoure ma chance et je tâche de restée émerveillée de tout ca

      Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)