L’endométriose, bon entrainement à la douleur de l’accouchement

crédits photos Schwangerschaft

Cette semaine c’est au tour de Colombe de replonger dans ses souvenirs!

******

Mon terme était prévu le 8 août 2006. Nous sommes le jeudi 27 juillet 2006, je me dirige chez mon gynéco pour le dernier rendez-vous.

Après les formalités d’usage, je m’installe confortablement (enfin c’est vite dit!!!!) dans les étriers et l’auscultation commence.

Mon gynéco qui est plutôt cool, rassurant et drôle à sa façon, me dit pendant l’auscultation « Comment ca va? ».

Moi ne comprenant pas vraiment sa question je lui rétorque: « Ça va bien et vous? »

Là il me sourit et m’explique que je suis dilatée à 2cm et que je suis en train d’avoir une contraction.

Contraction que je ne sentais absolument pas. Avec mon endométriose mon corps a été habitué à des douleurs extrêmement forte pendant des années, du coup je ne sentais rien.

Me voilà complètement prise de panique pour mon 1er accouchement. Je le regarde avec un air terrorisé et je lui dit que je ne sens rien.

Lui complètement à l’aise, me dit « Et bien c’est tant mieux pour vous, pas de soucis. A mon avis c’est pour cet après-midi »

Et là le ciel est tombé sur ma tête, je lui dit « Voilà ce que l’on va faire, je vais passer l’après midi dans votre salle d’attente, je serais sage comme une image c’est promis et vous m’ausculterez de temps en temps. Parce que si je ne sens pas les contractions je ne saurais pas quand il faut partir. »

Il éclate de rire et me dit « mais non, mais non, rentrez tranquillement chez vous, vous verrez vous sentirez les contractions ne vous inquiétez pas »

Je rentre chez moi, un brin angoissée. Et puis très vite ne ressentant rien du tout je me met à faire plein de trucs, le ménage, la cuisine, incapable de rester en place plus de 5mn, une vraie pile électrique. Mon ex mari est complètement incapable de me canaliser et finit par m’obliger à m’asseoir devant la télé vers 21H.

Vers 22h j’ai un peu mal au ventre mais rien de bien grave. Après mon expérience du matin chez le gynéco je me demande si ce n’est pas une contraction. Mon ex mari décide de regarder sa montre et de voir dans combien de temps j’aurais de nouveau mal au cas où.

Cette petite douleur reviens au bout de 12mn, puis 10mn, puis 8mn. Je me décide à appeler la sage femme en lui précisant que je ne ressens pas une forte douleur comme tout le monde m’avait dit mais plutôt un peu mal au ventre. Je lui explique mon expérience de ce matin. Par précaution elle me demande d’aller à l’hôpital histoire de vérifier.

Le chemin se passe très bien, mon ex mari semble très inquiet et stressé. Moi n’ayant pas si mal je suis plutôt détendue. On arrive vers 23h à l’hôpital, un infirmier m’accueil avec une chaise roulante. Je le regarde bizarrement en lui disant « non, non, je n’en ai pas besoin, merci! » C’est à lui de me regarder comme un zombie.

Je lui demande la direction et m’annonce  » au bout du couloir vous avez l’ascenseur et c’est au 4eme ».

Ok me voilà en route pour l’ascenseur, mon ex mari n’a jamais marché aussi vite il est devant l’ascenseur alors que je n’ai même pas fait 4 pas. Je marche à 2 à l’heure.

Une fois au 4eme on m’installe dans une chambre, la sage femme m’ausculte et me dit « vous êtes à 7cm, il faut y aller »

Je m’étonne, je suis zen (surement parce que je vois mon ex mari complètement en panique, alors je me dis qu’il en faut au moins un sur deux qui soit sein d’esprit!!!!) La dessus il me branche pour surveiller les contractions, me mette un masque euphorisant pour la douleur (qui n’est vraiment pas si terrible!) Et ça marche je plane à 15000.

La sage femme nous demande si on veut de la musique « euhhhh bah oui si vous voulez » . La dessus elle me demande si je veux la péridurale. Au même moment ou je dit NON mon ex mari dit OUI. La sage femme me regarde et me dit je vais devoir percer la poche des eaux et c’est très douloureux je préfère que vous preniez la péridurale. Je cède (j’ai une sainte horreur des piqûres et ma pire angoisse de l’accouchement était surtout la péridurale). J’étais tellement tendu que l’anesthésiste a du s’y reprendre à 2 fois pour me la faire.

Je suis de nouveau allongée sous péridurale et l’infirmière qui ne savait pas que j’avais eu la péridurale me remet le masque euphorisant.

Autant vous dire que c’était la grande éclate!!!!!!!!!!

A ce moment là mon gynéco arrive, la sage femme m’enlève le masque (oh bah non alors je pensais dans ma tête) et mon gynéco me lance un « Au boulot ma belle! »

J’ai poussé 4 fois et mon fils est né. On me l’a posé sur moi et j’ai ressenti un tsunami d’amour incroyable qui a envahi la pièce. Un truc sur-réaliste.

Dans la panique on avait pas pensé à l’appareil photo, mon gynéco regarde mon ex mari et lui dit prenez une photo. Là on se rend compte que l’on a pas d’appareil il attrape son téléphone portable et il prend cette photo. Mon fils a quelques minutes et je pleure de joie.

Le plus beau jour de ma vie!

 

******************************************************************************************

Je m’appelle Emmanuelle et c’est moi qui tiens ce blog!
Après 20 années passées comme directrice de crèche j’ai décidé de réorienter ma carrière comme coach parental.
Si tu es là c’est que tu es sans doute enceinte et attend avec impatience de rencontrer ce petit que tu portes depuis quelques mois déjà. Peut être que tu te sens angoissée à l’approche de cet accouchement, peut être que tu ne sais pas trop avec qui parler de ça tout le monde imaginant que tu vis de joyeux instants alors que dans ta tête c’est plus flou. Je suis là si tu as besoin. On peut s’appeler, ou se rencontrer. J’explique un peu ma démarche sur mon site de coaching. Hésite pas surtout. Je suis passée par là et je sais ce que c’est.

3 commentaires

  1. Anne-Laure

    C’est chouette quand ça se passe comme ça ici pour mon premier, j’ai commencé à sentir les contractions à 6cm et comme dans ce témoignage on m’a conseillé la péridurale. J’ai pour ainsi dire eu un accouchement sans douleur ^^

    Répondre
  2. Lily32

    Je n’ai pas encore d’enfant mais qu’est ce que l’accouchement peut me fasciner avec tout ces récits =)

    Répondre

Leave a Reply to Anne-Laure

  • (will not be published)