Libelul et la naissance de James

Moi j’avais tout planifié.

Planifie ma vie d’avant.
Planifié que je n’aurais pas d’enfant,

Et puis un jour il est arrivé,
Par une porte dérobée,
Dans mon ventre, Minus je l’appelais.

La grossesse j’ai un peu beaucoup détesté,

Mais n’est-ce pas simplement mon impatience qui m’a empêché de l’apprécier ?

Car il allait arriver, fallait juste laisser passer l’été.

C’est arrivé exactement comme je l’avais rêvé,
Rupture des eaux en pleine nuit,
Vite appeler vite le taxi,
Direction la maternité, je souris.

Une dernière journée à attendre son arrivée,
Un feux d’artifice quand j’ai enfin vu ses yeux écarquillés.

Une émotion si intense,  si vive …
Magiquement inimaginée,
Qu’il me manque les mots pour la raconter.

Libelul aka. Jane

17 commentaires

  1. Oum

    J’avais hâte de lire son récit, la No Kids qui devient une maman, ça transpire la tendresse… En plus, ma puce avait le même Body rouge !

    Répondre
  2. Libelul

    @Oum – Merci ;) C’est vrai que le body nathalys chat était une merveille. J’adore ma série de photos de la maternité avec James en bébé chat ;)

    Répondre
  3. Libelul

    Merci Manue pour l’occasion d’essayer de mettre des mots sur le moment qui m’a redéfinit en tant que personne.

    Répondre
  4. cranemou

    Ca c’est marrant, j’ai pensé à toi dans ma douche (je pense beaucoup dans ma douche) et à notre conversation concernant la grossesse! Et voilà ce billet pile aujourd’hui!
    j’aime beaucoup, aussi, raconté comme ça :D

    Répondre
  5. Charlotte

    J’adore! Les mots sont pures et innocents! C’est magique, magnifique et unique.
    Bienvenue a James, qui a une maman réaliste. C’est vrai qu’on veut tout planifier mais on ne peut pas planifier l’amour qu’on éprouve quand on dépose délicatement notre fant fraichement né sur notre ventre vidé. Et l’aventure commence.

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)