Mistinguett nous raconte la naissance de son fils

Misstinguett nous racontait il y a quelques temps la naissance de son ainée Mini Miss.

Cette semaine, elle nous livre le récit de la naissance de son petit garçon Pikachu!

************

Il y a 6 mois, je devenais maman à nouveau…

Séquence souvenir et émotion, en avant!…

Autant le dire, Pickachu se sera fait désirer aussi bien pour se loger dans mon ventre que pour pointer son petit nez. Même s’il n’aura au final, pas fallu provoquer l’accouchement, il aura pris tout de même son temps ce petit bout! (J-4 avant le terme)…  D’ailleurs, tellement son temps, que j’en étais à un stade, surtout durant l’après midi du vendredi 5 Février , où je doutais qu’un jour, j’accoucherai enfin…

Du coups, histoire d’accélérer les choses, une fois mini-miss récupérer à l’école à 16H30, j’ai demander à l’homme, qui n’est pas allé travailler l’après midi au cas où, d’aller faire un tour sur nos routes de campagne supers mal foutues…

Alors certes, sur le coups, bébé asticot a bien été chambouler et bousculer mais une fois à la maison, les contractions elles, n’ont pas bouger d’un iota… rien… du que dalle et d’ailleurs, lorsque ma mère ma dit qu’elle prenait ma fille  pour la nuit au cas où, j’ai bien rigoler, lui disant, rendez vous demain matin pour le petit déjeuner!…

Du coups, libérer de mon rôle de maman pour la soirée, j’ai concocter un petit repas en amoureux pour chéri et moi…. sauf qu’à 20H00, les choses ont un peu plus évoluer. Mes contractions qui à la base étaient pas du tout synchro, ont commencer à avoir un rythme assez soutenu d’à peut prêt tout les quart d’heure mais pas réellement douloureuses. Juste gênantes… Ce qui m’a fait dire à mon homme  que peut être en effet cela serait pour cette nuit mais que rien ne pressait de partir et encore moins de s’affoler…

Donc, notre petit repas d’amoureux à continuer sauf qu’au fur et à mesure de la soirée ou du moins, de la demi-heure, j’ai sentis que mes douleurs commençaient à s’intensifier mais toujours, assez supportables et ce n’est qu’en m’apercevant que mes contractions revenaient cette fois ci toute les dix minute, que j’ai enfin réaliser que le travail commençait déjà mais, toujours aussi zen, j’ai juste dit au futur papa de commençait à rassembler les valises et que nous partirions d’ici quelque minutes…

Et à 21H15, direction la maternité…

Autant le dire, sur le chemin j’étais assez tranquille car non seulement, je ne souffrais pas plus que ça, contrairement à mon premier accouchement où le même chemin m’avait sembler une torture mais en plus, c’était une belle nuit étoilée, propice à tout les beaux rêves…

Arriver aux urgence à 21H45, j’ai été prise en charge par une sage femme que j’ai très vite surnommé ma bonne fée… Dieu sait que j’avais garder un très mauvais souvenirs de celle qui m’avait seconder pour la naissance de mini-miss! Mais là, autant le dire, je suis tombée sur une faiseuse de merveilles, une douceur incarnée qui m’a suivi tout le long de cette belle aventure qu’a été mon accouchement… et à l’heure actuelle, mon seul regret, n’avoir pas relever son nom pour lui faire parvenir une carte ou un bouquet de remerciement…

A ce stade là, j’en était seulement qu’à une dilatation de 1 cm d’où mes contractions gérables ceci dit, ma sage femme, m’a poser un monitoring et une heure après mais surtout après avoir enfin découvert mes vrais contractions, celles qui font mal, le constat était là, le travail avançait bien, même super bien puisque j’en étais déjà à 3 cm et que là, pas de doute, direction, salle de naissance…

A peine le couloir franchis, ma dilatation était de 4…

(Autant le dire, OUI, un deuxième accouchement est plus rapide!)….

Et les contractions, encore plus fortes et douloureuses aussi!…

Ceci dit, j’ai réussi à gérer jusqu’à l’arriver de l’anesthésiste qui lui aussi, a été très à l’écoute, très doux… J’avoue que j’ai eut de la chance de tomber sur une équipe de choc ou peut être, le fait que j’ai été la seule à accoucher cette nuit là a fait que l’on m’a plus entourer?…

Quoiqu’il en soit, le reste du travail n’ a été que sérénité…

Ma bonne fée, m’a proposer plusieurs positions, histoire de faciliter la descente de bébé, chose que l’on ne m’avait pas proposer pour mini-miss et c’est vrai que j’ai bien sentie à un moment donner, mon fils descendre un peu plus bas et d’ailleurs, c’est à ce moment là que la sage femme m’a demander de me remettre sur le dos et que bientôt, j’allais pouvoir pousser pour aider mon fils…

Un coup de fil au gynécologue de garde plus tard, j’étais entrain de pousser sans pouvoir retenir pickachu qui soudainement, après m’avoir fait attendre plusieurs jours, avait décider de se dépêcher enfin, de venir faire ma connaissance… tellement hâte le p’tit ange que lorsque gygy est arriver, mon fils était déjà sur mon ventre, aussi simplement que cela…

Et quel fils!….

Beau évident mais surtout, chevelu comme j’ai rarement vu des bébés l’être!…

Je sais à présent, d’où venait mes acidités!…

Moment  que j’aimerai revivre encore et encore tellement c’est un moment fort…

L’odeur si particulière, la chaleur de ce petit corps, les regards qui se cherchent…

Tout qui contribue à faire oublier les douleurs ou autre désagréments…. désagréments  qui pour ma part ont étés bien maigres puisque tout comme pour ma fille, je n’ai eut aucuns points ou traumatismes…

Moment magique qui l’a été encore plus grâce à un peau à peau avec mon bébé et à la mise au seins immédiate…

Moment, gravé en moi, comme celui d’il y a trois ans et demis en arrière…

Moment qui à mes yeux  reste le meilleur de toute une grossesse et forcément, le plus beau dans une vie de femme…

Moment qui évidement, j’aimerai revivre encore peut être, une dernière fois…

Mais ça, c’est une autre histoire!….

************

Tous droits réservés par facefocus

8 commentaires

  1. madamezazaofmars

    Un tres beau recit mais t’es pas folle de me dire qu ‘au deuxieme accouchement on a encore plus mal ;-)

    Répondre
  2. mistinguett

    LMO :les cheveux, oui sans doute et même sûr, un mythe et pourtant, j’ai vraiment déguster des acidité…. beurk!…

    Madame zaza: oui, mais ça va aussi plus vite! ;-D

    Répondre
  3. Mimilady

    L’accouchement de rêve quoi… du coup j’hésite à envoyer ma copie à la madame… je vais faire peur à toutes les primipares et multipares… !

    Répondre
  4. mlle hippie

    Coucou, je profite du récit de ma copinette pour découvrir ton blog qui est super sympa !!!! Les récits d’accouchement sont toujours un pure moment de bonheur pour moi et toujours un moment d’émotions même si celui ci je le connaissais déjà en partie lol !!! Moi même quand je repense aux miens j’ai toujours ma tite larme à l’oeil je pense (en tout cas quand ça se passe dans des conditions optimales) que c’est loin la plus beau jour de la vie d’une femme !!!

    Au plaisir de revenir ici !!!

    A bientôt peut être !

    Mlle Hippie

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)