Récit d’accouchement « je suis pro péridurale »

Aurélie lit les récits d’accouchement que je publie depuis un an. Elle a eu envie de se lancer. Si vous aussi ça vous tente, envoyez moi votre récit sans faute d’orthographe, sans smiley et autre lolilol à madameparle@yahoo.fr

********

C’est mon troisième accouchement. Je suis pro péridurale et j’adore la maternité . Je m’y sens chouchoutée et en sécurité , des parenthèses de ma vie qui m’ont submergée de bonheur. Donc j’ai hâte d’y retourner.

Le 24 janvier 2013 j’ai rdv pour le dernier monito de contrôle. Je ne pensais pas y aller puisque bien sur j’aurai accouché depuis longtemps à cette date. Et puis non. Le rdv se passe, le monito, rien, pas de contraction.

Par contre dans le couloir c’est l’euphorie, les sages femmes courent partout les futurs papas font les cent pas, toutes les salles d’accouchements sont occupées. Bref c’est pas le jour pour venir accoucher , c’est complet !

Je repars seule en voiture. 20 mn de route plus tard, j’arrive chez moi je ne peux plus descendre de la voiture tellement mon ventre est dur.

Je mets 10mn a faire 20m.

Je rentre et mon mari doit partir travailler. Il est 18.00

Je dois gérer le repas et le coucher de mes deux enfants de 4 et 6 ans.

Je gère, je souffle, je compte…

Je lis le roi lion, je les couche j’appelle mr papa, il rentre, on part. Il est 21.00

A la mater tout est calme. Il fait sombre. Une sage femme nous accueille. Judicaelle.

Je fais un monito, je suis à 3.

Je marche jusqu’en salle de naissance. 10mn pour faire 20m

Je gère, je souffle, je compte.

Elle m’installe et appelle l’anesthésiste.

Il pique .

22.00 aucun effet.

La sage est douce et rassurante. Me papa est la, il fait chaud la lumière est tamisée. J’ai mal.

22.30 la sage femme propose de rappeler l’anesthésiste, la péridurale ne fonctionne pas elle est passe a côté !?

Elle m’ausculte et me dit qu’on ne rappelle pas l’anesthésiste.

Je ne comprends pas. La poche des eaux se perce toute seule.

Judicaelle me dit qu’on s’installe, qu’on a pas le temps de faire une autre péri. Je me sens anéanti par cette douleur fatiguante. Je ne suis pas capable de faire sans.

Elle me dit que si, elle va m’aider et ne me quitte plus.

Je lui fais confiance.

Je gère, je souffle, je pousse.

Elle arrive. La sage femme me parle me dit de l’attraper je tiens mon bebe j’ai peur qu’elle glisse je la pose moi même sur ma poitrine, elle est chaude. C’est le meilleur moment de ma vie. Je suis fière.

Je suis maman pour la troisième fois.

Eléonore est née a 23.30

Déposer un commentaire

  • (will not be published)