A la découverte de la ferme aux cinq saisons et de François Thiebot

Après s’être extasiée devant la mer et avoir visité la maison de Jacques Prévert, Adeline notre guide, nous a dit maintenant « on va chez François », mais lequel nous sommes nous tous écriés car la mode est à ce prénom papal, présidentiel! Mais désormais il y en a un autre,  François Thiébot de la ferme aux cinq saisons l’unique! Cette ferme en granit typique de la Hague existe depuis 1660. Autour de sa cour fermée, un bâtiment d’habitation, une boulangerie et des étables.Après 10 ans passés en tant qu’électronicien il revient aux sources en faisant une formation agricole et il se rend compte qu’il a envie de transmettre sa passion au plus grand nombre. C’est ainsi qu’il imagine des activités pédagogiques dans la ferme familiale.

Quand nous sommes arrivés, bien que les enfants s’étaient assoupis dans la voiture il a su les apprivoiser en moins de temps qu’il me faut pour l’écrire: « on va traire la vache? ». A l’unisson nous l’avons tous suivi! J’ai toujours rêver de traire les vaches surement un retour à ma passion pour Heydi, dessin animé tant adoré de mon enfance. Nous avons tous pu faire couler le bon lait tout chaud! S’en est suivi un petit tour à dos d’âne et puis un petit tour auprès des poulettes.

François est un artiste, tour à tour sa grosse voix étonne et captive l’attention puis d’un ton plus doux et suave il nous amène dans d’autres contrées. Les animaux ont des prénoms, une histoire. Tout est cohérent et s’harmonise. Le cycle de la vie est ici. Le blé sert à fabriquer du bon pain aux pépites de chocolat dégusté un peu plus tard pour le goûter. L’herbe est pour la vache qui nous donne de la bonne crème qui servira à faire des sucreries

Sous prétexte que nous étions avec des enfants nous nous sommes totalement laissées aller. Et puis à un moment j’ai ouvert les yeux, les garçons discutaient et jouaient un peu plus loin pendant que nous étions captivées par un conte de François en savourant une sucette, doux moment de régression intense et ô combien apaisant!

Depuis ce jour là je n’ai qu’une envie: présenter François, ses animaux et sa ferme à mon mari et ma fille! J’aimerais aller profiter d’une veillée entre guitare et contes auprès du vieux lavoir.

Je ne peux que vous recommander d’aller rencontrer cet homme passionné et passionnant qui sait mieux que quiconque réveiller ce petit enfant bien enfoui tout au fond de votre être!

Pour revoir toute la visite, vous pouvez

allez regarder les paysages
visiter la maison de Jacques Prévert
jeter un oeil au planétarium Ludiver

 

Déposer un commentaire

  • (will not be published)