Bruxelles, si belle

bruxelle si belleVenir â Bruxelles sur un coup de tête. Plus simple de partir que de dire au revoir pour ces premières vacances alternées.  Pour l’occasion prendre un bus. Personne ne m’attend et j’ai du temps à perdre. Regarder défiler les kilomètres qui me séparent de mes petits. Me détendre. Ressentir cette liberté nouvelle. Je pars pour la première fois seule dans un autre pays. N’avoir que moi sur qui compter voilà une sensation nouvelle. 

Me retrouver dans une gare excentrée avec d’autres codes d’autres repères. Et puis trouver mon chemin et en ressentir une incroyable fierté. 

Ne pas se laisser aller sur ces oreillers douillets. Direction la grand place et son animation permanente. La valse des touristes qui s’entremêlent aux caricaturistes et autres marchands de fleurs. Les demeures qui entourent cette place sont tout à la fois uniques et incroyablement harmonieuses. Au gré du guide du routard mes pas me portent au Manneken Pis petit pisseux gauchers emblème de la liberté et de l’effronterie. Je remonte une rue à l’affût des clichés. Et puis me voilà place de la vieille halle aux blés devant les éditions Jacques Brel. Je décide d’en découvrir un peu plus sur ce Bruxellois. Je pousse le rideau du musée et un peu plus tard fait le tour du quartier au gré de ses chansons et autres anecdotes. Brel est tellement présent. Ici un théâtre où il a joué, un estaminet. Et puis cette chanson issue de l’homme de la Mancha, la quête dont les notes résonnent tant en moi. 

Fouler les pavés l’appareil photo en bandoulière. Etre présente à chaque instant et vivre pleinement ces moments. 

Plus tard m’inventer des vies de grande voyageuse puis assumer de vivre la mienne. Regarder une série sous la couette un verre de chardonnay comme ami, en mangeant les chips du mini bar. M’étaler sur les 4 oreillers. Dormir sans me soucier de l’heure, oublier toute contrainte.

Sur un coup de tête manger au hard rock café écouter ces vieux tubes des années 70 et me laisser bercer par les notes enivrantes d’un mojito un peu corcé. 

Regarder cette place encore. La laisser me prendre dans ses bras au soleil couchant quand la lumière n’est plus que dorée. Profiter de ce moment où toutes les âmes semblent infiniment plus belles et la vie tellement plus douce. 

Bruxelles je t’ai donné mais tu m’as tellement apporté. 

IMG_5728 IMG_5715 au loin Bruxelles IMG_5711 IMG_5705 IMG_5702 IMG_5699 IMG_5695 IMG_5693 IMG_5684 IMG_5691IMG_5679 galeries royales saint Hubert NH hotel grand place Arenberg IMG_5663 IMG_5661 IMG_5657 IMG_5648 IMG_5647 IMG_5643 Manneken Pis IMG_5641 IMG_5635 IMG_5632 IMG_5627

Merci pour tout ça, merci pour toi.

******

Idbus, le service de bus de la sncf assure des allers retour à partir de 38 euros. J’ai eu deux sortes de bus différentes, un plus récent que le second. Les fauteuils sont confortables et bien inclinables. Ils sont équipés de toilettes ( à utiliser au début de trajet plutôt…) et de wifi. Le trajet est plus long que le train puisque j’ai mis 3h50 de Paris au lieu d’1h20 en thalys. Avec deux nuits sur place c’était bien j’ai eu l’impression de partir en colo.

J’ai séjourné au Nh Hotel Grand place Arenberg, très très bien placé.

11 commentaires

  1. lexou

    Je ne connais pas du tout cette ville, pourtant pas si loin pourtant, un jour peut être!
    J’espère que tu as pu souffler, en tout cas ts photos sont comme d’habitude très jolies!

    Répondre
  2. Chloé

    Je suis allée à Bruxelles aussi la semaine dernière, on s’est peut-être croisées :)
    Magnifique texte, en tout cas <3

    Répondre
    • Madame Parle

      surement sur la grand place j’y ai passé beaucoup de temps :)

      Répondre
  3. lily

    Joli texte pour présenter cette jolie ville que je ne connais pas ou peu grâce à tes photos.

    Répondre
  4. argone

    Je ne connais pas Bruxelles mais j’ai très envie d’y aller …. en plus nous avons un TGV depuis Lyon qui nous permet de nous y rendre assez rapidement ! Tes photos font très envie :-)

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)