A la découverte de la Corse liventina authentique

La Corse liventinaIl y a des lieux où il fait bon revenir. La Corse est de ceux là pour moi. J’y ai vécu à chaque fois des moments riches et variés. Il y a eu cette arrivée sur Bastia au petit matin, il y a eu cette semaine au club avec mon ami, il y a eu cette première expérience de naturisme au Riva Bella et sa somptueuse thalasso.
Et puis cette seconde fois.
Quelle joie de retrouver ces odeurs de maquis, la beauté de ses couchers de soleil, cet accent reconnaissable parmi tous.
Ces rencontres. Mes compagnons de voyage, Yacine, Olivia, Solange et Bernard tout d’abord.
Le casting était parfait. Nous avons tour à tour refait le monde, imaginé notre futur, partagé nos doutes et rigolé, beaucoup rigolé.
La vie était belle sur cette ile, loin de mes peurs d’avenir.

Ici c’est la Corse livantina, Une Corse encore préservée, luxuriante et sauvage. Nous sommes partis à la rencontre de ses hommes qui la font vivre, amoureux de leur terre.

Une des premières adresses que nous avons testé est le sublime restaurant Veni et Posa. Le chemin pour y arriver ne laisse en rien présager la beauté du lieu. Un petit écrin au coeur des vignes et face à l’étang de Diane. Ici tout est orchestré avec goût. Le propriétaire n’aime pas faire comme tout le monde c’est un homme de challenge, créateur d’ambiance. Cet ancien électricien s’est révélé dans la création de lieu de restauration et d’exception.
La beauté du paysage se marie parfaitement avec les saveurs offertes à nos papilles. Vous ne venez pas ici par hasard, allez profiter de la douceur de vivre. Nous y avons dégusté un spuntinu, un casse croûte, mais alors plutôt très amélioré. En bouche les saveurs sont subtiles autant que l’envie qui a motivé nos pupilles.

Les Corses aiment leur île. Ils aiment nous montrer que c’est une Terre accueillante si tu t’y laisses séduire avec douceur et patience.

Christian, notre guide nous a offert un peu de chez lui. Il voulait travailler dans la terre et pour sa terre on lui a dit: va faire des études. Il en a fait à Marseille et il est revenu. Il a bien essayé de travailler dans des bureaux mais la vie en avait décidé autrement et après des évènements compliqués il est devenu producteur de châtaignes et guide. il participe au rayonnement de son île. Il connait d’ailleurs beaucoup de choses sur pleins de sujets divers et variés tous aussi passionnants les uns que les autres. Plus à l’aise sur la culture que sur sa vie, il nous a donné beaucoup de lui en une journée.

On file à la rencontre de Laetitia et Frederic Bartoli producteur de brocciu. Ce fromage est fait à base du lactoserum du lait de chèvre. Et on les a vu les chèvres. Elles sont magnifiques avec des poils somptueux. Il faut dire qu’ici, elles ont beaucoup d’espaces. Elles gambadent.

Un peu plus tard on a rencontré Pascale Chérubin. Cette Corse d’adoption est venue cultiver les fleurs d’immortelles, aux multiples propriétés régénératrices.

Et puis une pause gourmande, une autre.chez Antoine Ottavi à l’Inzecca Pinzalone. Comment ne pas parler de la gastronomie. La charcuterie. le prisuttu, la coppa et le Lonzu et sans oublier le saucisson.. Raaaa. Le bonheur. Ici on déguste les spécialités régionales et les produits du terroir.

Quoi de mieux après tout ce périple que de se poser à la rivière en contrebas? L’eau fraiche tout droit venue des montagnes nous berce de son doux tintement.

Comme à chaque fois, je n’ai qu’une envie: continuer de découvrir les beautés de cette Corse authentique.
J’y ai mis partout l’intention d’y revenir un jour.
Merci à tous de nous avoir accueilli avec autant de passion et cette envie de transmission.
J’espère que mes mots et mes photos, bien peu de choses en somme vous feront un peu voyager avec moi.

veni et posaVeni et posa AleriaVeni et posa dessertsbrocciu brocciu lactoserum fromagerie Bartoli fromages bartoli brocciu au frais la star du brocciu
belle gosse beauté immortelles champ d'immortelle Pascale Cherubin belle des champs d'immortelles montagnes corses paysages corses charcuterie corse horizon corse perspective corse la rivière

Déposer un commentaire

  • (will not be published)