L’acné à la skinmasterclass

091601-0082 Le temps file file… J’avoue que le mois d’octobre était assez particulier et j’ai pris un peu de retard dans mes publications.
En septembre j’ai assisté à la dernière skin master class en partenariat avec la roche posay sur le thème de l’acné.
Je connais bien ce thème, longtemps j’ai fait partie de la bande et il aura fallu que j’en passe par le fameux traitement hypra contraignant pour en sortir. Le consultant en dermatologie présent ce jour là a évoqué l’auto mutilation dans le fait de se triturer les boutons à outrance… J’avoue avoir été un peu heurtée par ces mots… ça a raisonné en moi, je n’y avais jamais pensé sous cet angle là mais je suis assez convaincue que ça voulait bien dire quelque chose.
L’acné touche à 80% les jeunes. A l’adolescence, les hormones se déchainent et l’excès de sebum qui bouche les pores, entraine des boutons, points noirs et autres kystes. Cela apparait principalement entre 13 et 15 ans mais il n’est pas rare dès 9 ans qu’il y aie un acné préparatoire signe d’une puberté précoce.

Les hommes sont davantage épargnés et le peu qui en ont, résulte d’un acné mal soigné à l’adolescence.

En revanche 40% des femmes peuvent être touchées à l’âge adulte.
Quand une femme a de l’acné c’est souvent le reflet d’un dysfonctionnement hormonal et d’une contraception inadaptée ou simplement le syndrome prémenstruel ou la grossesse. Il peut y avoir parfois des facteurs aggravants comme le stress, la fatigue, le tabac, l’alimentation.
L’acné est souvent vécu avec un retentissement psychologique important. Une étude a montré qu’en terme de vécu sur une échelle de qualité de vie, l’acné est plus important que l’asthme.
En France, nous sommes plutôt bien lotis en matière de traitement.
L’approche thérapeutique est de deux sortes: la prise en charge médicale avec le dermatologue qui adapte le traitement en fonction de la personne avec comme ligne de conduite souvent que ça aille vite! Il peut être juste local avec des crèmes à appliquer ou plus général en per os.
La deuxième approche thérapeutique est sur les traitements dermo cosmétiques.

Une peau saine est une peau propre qui respire.
Les produits non comédogènes et respectueux sont un atout majeur dans le traitement. La Roche Posay est tout à faire recommandée avec sa gamme effaclar. J’apprécie personnellement beaucoup le moussant purifiant de la gamme effaclar.
Lors de cette rencontre j’ai pu découvrir le maquillage aussi non comédogène que je ne connaissais pas et notamment le rouge à lèvre novalip qui se décline en 15 teintes différentes hyper hydratant.

Pour résumer un peu toutes cette rencontre, il est important d’utiliser des produits respectueux de chaque peau et de ne pas hésiter à consulter un spécialiste car les causes sont diverses et de nombreux traitement existent!

091601-0099 091601-0023

Déposer un commentaire

  • (will not be published)