Les Disney genrés? Ah bon?

gâteau princesses

Aujourd’hui je suis allée voir un Disney avec mes enfants. A  l’occasion de la sortie blue ray du DVD de la Belle au bois dormant une projection était organisée. Consciente que les mercredis occupés sont moins chaotiques que ceux passés à la maison j’y suis allée. Je pensais faire ma sieste devant ce dessin animé vu et revu. Mais pas tant que ça. Je me souvenais de la base: les trois fées marraines qui se penchent sur le berceau en proférant des voeux basiques, la sorcière qui souhaite le mal, le prince charmant, la quenouille, la mort mais pas vraiment et le baiser. J’ai apprécié ce retour vers le passé.

J’ai trainé mon fils prétextant que dimanche il allait voir un épisode de star wars rebel alors chacun son tour. Je pensais que ça le saoulerait vite le trip princesses mais comme souvent le fait d’accompagner sa soeur est aussi une excuse pour voir des trucs de petits ou un peu trop girly en se décomplexant du slip.

J’avais oublié, les dessins vintage et pour cause à mon époque ils étaient modernes. J’avais oublié la musique classique, Maléfique qui se transforme en dragon crachant du feu, le combat d’épée avec le prince… J’avais oublié tout ca.

J’ai réalisé à quel point la communication de Disney est genrée. Les dessins animés sont réduits à des princesses  pour vendre aux petites filles des robes et autres produits à la guimauve rose poudrée. J’en avais oublié les histoires pour en retenir que le pitch top love, une femme qui croise un homme et tombe raide dingue amoureux et fait des gosses. Des paillettes en barre, de l’amour en tube à en faire pâlir ta vie ombrée. On oublie toute l’histoire. J’aurais dû me méfier quand Aurore aka Rose a été prénommée Belle…

Aujourd’hui à la projection il n’y avait que des petites filles. J’avais oublié la cruauté de la sorcière, les lumières aux tons froids et la musique angoissante. Ma fille a eu peur, mon fils a aimé.

Mais il s’est passé quoi dans ce Monde pour qu’on exclue la moitié des êtres humains de mes Disney?? Je sais c’est pas un scoop ce que je vous dit mais aujourd’hui c’était tellement frappant pour moi que j’en ai été abasourdie.

Mon presque 8 ans a reconnu être étonné d’avoir apprécié et que finalement c’est pas gnanagnan la Belle au bois dormant!

 

 

6 commentaires

  1. Milie

    Je crois que c’est quand même moins le cas qu’avant non ? La belle au bois dormant, c’est vraiment un classique, un vieux Disney, avec ses clichés.
    Tu prends Planes ou Clochette et les pirates, ça l’est déjà moins (ça l’est quand même surtout à cause du marketing et des produits dérivés mais ça… c’est aussi l’offre et la demande malheureusement)/

    Répondre
  2. Ali Alanoix

    J y étais avec mon fils, c est un de ses disney préférés. Je l ai vu danser sur les chansons et être captivé par Maléfique. Bon moi j avoue, j avais les yeux fermés une bonne partie du temps :-(
    Je suis d accord avec Milie, ce sont surtout les produits dérivés qui ciblent les filles ou les garçons.

    Répondre
  3. Mikael

    Intéressant point de vue que je découvre après être arrivé sur ton blog depuis le FB de Disney Sur Glace. Ton article souligne l’effet « pervers » des empires : Disney Consumer Products conçoit et vend des produits ultra-girly, plein de paillettes et de rose bonbon dont est friand le public, mais qui se base à l’origine sur les films des Walt Disney Animation Studios, dont certains comme La Belle au Bois Dormant sont de véritables chefs d’oeuvres.
    Au-delà du côté girly, c’est surtout le côté enfantin que l’on associe trop à ces magnifiques films qui me déçoit…

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)