Londres en solo

IMG_7400

Le 31 décembre sur un coup de tête j’ai pris un aller retour pour Londres. Je faisais moins la maligne une fois l’excitation retombée. La solitude ne me fait pas du tout peur, nous nous entendons très bien avec moi même mais en revanche la langue anglaise n’est pas very fluent dans ma bouche. J’appréhendais vraiment beaucoup le passage sous la Manche et le métro. Finalement les 20 minutes sous l’eau sont passées très vite. Avant d’arriver j’avais pris soin d’acheter au bar de l’eurostar une oyster carte afin de payer moins cher les transports c’était une bonne idée car pas besoin de faire la queue au guichet en arrivant à saint Pancras.

Mon angoisse du métro est vite retombée, c’est quand même très bien indiqué et je n’ai eu aucun mal à regagner mon hôtel et en arrivant dans ma chambre j’étais un peu la reine du Monde. I did it!

J’avais eu des grosses bouffées de chaleur à quelques jours du départ en découvrant le prix de l’hébergement heureusement en trainant sur booking.com, il y a régulièrement des promotions. Je voulais être relativement proche du centre pour ne pas galérer. Mon choix s’est porté sur le novotel Waterloo. J’ai été ravie de mon choix. Big Ben est à 10 minutes à pieds en longeant la Tamise autant dire que c’est vraiment top pour les déplacements (surtout quand on perd sa merveilleuse carte de transport dès le 2ème jour). Un service de restauration est proposé ce qui est aussi très bien car à cette période de l’année il fait nuit à 16h30. J’ai pas eu forcément envie de rester des heures seule dehors. La sauce du fish and ships était dingue! La promo comprenait le petit déjeuner alors avec les baked beans et les bacon and eggs j’ai été calée de nombreuses heures.

Le premier jour je m’étais donnée comme objectif une fois possession prise de ma chambre d’aller en haut du Shard. Après être montée sur le plus haut immeuble du monde, le Burj Khalifa à Dubaï, je me devais de monter au sommet du plus haut d’Europe! J’avais prévu d’y aller pour 16h de façon à voir le coucher de soleil et voir la ville s’illuminer. L’ascenseur monte à une vitesse de 6m/seconde, en un rien de temps on se retrouve au 72ème étage. La vue est magnifique. Londres à 360 degrés. A mes pieds la city, le london eye, London bridge, tower bridge, Big ben au loin et puis la Tamise sinueuse. Le ciel était dégagé et ça vaut le coup car en cas de frog vous voyez même pas le pied de la tour.. Je me suis assise près des fenêtres et j’ai regardé le ciel se colorer de mille couleurs chaudes, les lumière de la ville s’allumant petit à petit. Au loin passaient les avions et les hélicoptères, les petits bus rouges défilaient sur les routes illuminées. Cet instant était vraiment magique. Je suis restée un long moment perdue dans mes pensées et émerveillée une nouvelle fois par la beauté de la nature. Pour les renseignements allez faire un tour sur le site the view from the shard.

Pour fêter ma maitrise totale de Londres, je suis rentrée dans un pub. L’égalité des sexes n’y est pas de mise. La gente masculine l’emporte haut la main. Quand on m’a demandé ce que je voulais boire, impossible de trouver d’autres mots que « beer », je me suis donc retrouvée avec une pinte immense. C’est pas dure pourtant de dire half pinte… c’est fou comme je maitrise l’anglais dans ma tête quand personne ne me parle. Avec moi même nous avons honoré le doux breuvage et nous avons bien rigolé. Un peu moins la nuit la vessie pleine.

Le deuxième jour, je suis partie à pied de l’hôtel en direction du Westminster bridge et de Big Ben en longeant la Tamise. La bruine était presque agréable au début. Je me suis laissée emporter au gré de mes pas. Westminster Abbey, puis j’ai longé green park et rencontré des écurreuils. Devant moi Buckingham palace. Sans y prêter grande attention je suis arrivée à la fin de la relève de la garde. Le 22 janvier devant être à peu près le jour le moins touristique du monde, si on y rajoute une bonne pluie, tous les éléments sont parfaitement alignés pour apercevoir sans souci les guards. On ne le sait que trop peu mais en hiver ces messieurs mettent leur manteau bleu. C’est quand même so british. Le drapeau britannique étant hissé j’ai été émotionnée de savoir la reine présente, au chaud, dans un moelleux fauteuil, dégustant une délicieuse cup of tea, la garce!

Trempée, l’objectif embué, j’ai toutefois continué. Trafalgar square, covent garden, puis China town, Piccadilly circus, Leicester square… A noter que je suis rentrée dans le magazin M&M’s world car je suis tombée dessus. Sur 4 étages, des chocolats se déclinent et des articles à l’effigie des personnages.. Vous savez des ronds de couleurs.. Mais qui est a eu cette idée??? Franchement j’ai pas bien compris le concept mais j’ai rempli deux pochons à la cacahuète, drogue dure.. traitres, les pochons..

Plus l’heure passait et plus le ciel se dégageait. J’ai accéléré le pas pour voir le soleil se coucher près de Big Ben. Là encore quel spectacle magnifique. Les tons étaient d’un rouge chatoyant ce soir là. Un homme jouait de la cornemuse sur le Westminster Bridge, l’ambiance était divine.

Histoire de varier les plaisirs, j’avais décidé d’aller faire un tour à Mark’s and spencer afin de manger dans ma chambre. Ca tombait bien google m’informait qu’il y en avait un sur ma route. Mais quelle ne fut pas ma surprise une fois arrivée à l’adresse indiquée, d’être devant un hôpital pour enfant… Ayant la dalle, croyez le, je suis tout de même aller vérifier dans l’hôpital qu’il était pas planqué… J’avais l’air fine avec mon sac à dos et mon appareil photo en bandoulière… J’ai gardé la tête haute et le ventre vide. C’était une blague.

J’ai bouffé les m&m’s.

Le dernier jour, j’ai décidé de me faire porter le petit déjeuner en chambre, ma nouvelle passion sur terre. Le soleil passait au travers des rideaux, j’entendais le silence et les oreillers douillets m’ont invitéé à la lecture. Une petite voix me disait mais dis donc « bouge tes fesses, habille toi, vite vite, va à Portobello ou à Camden ou les deux tiens… « Et puis, mince, voyager seule c’est aussi faire ce que l’on veut, et j’avais juste envie de profiter de ce moment parfait avec un bon bouquin. Avec moi même on était zen.

Un peu plus tard, j’ai longé à nouveau la Tamise profitant encore un peu de Big Ben sous tous les climats et diverses atmosphères.

Je suis rentrée sereine et heureuse à Paris. Je suis fière d’avoir relevé ce challenge et d’y avoir pris beaucoup de plaisir. Je réfléchis déjà à ma prochaine destination. Séville? Barcelone?

IMG_7131 IMG_7142 IMG_7174 IMG_7180 IMG_7198 IMG_7214 IMG_7228 IMG_7258 IMG_7287 IMG_7289 IMG_7294 IMG_7322 IMG_7342 IMG_7362 IMG_7370 IMG_7372 IMG_7365 IMG_7400 IMG_7396 IMG_7387

17 commentaires

  1. Daphné

    Ah, Londres, ma ville préférée, je ne me lasse jamais d’y retourner. Quelles belles photos, quel joli parcours. Dommage que tu aies raté M&S, leur rayon nourriture est divin ( il y en a un petit dans Waterloo Station ). C’est décidé, au printemps j’y retourne.

    Attention Emmanuelle, quand le ciel est brumeux, il s’agit de fog, si ce sont des frogs, ça veut dire que des grenouilles tombent du ciel. Déjà que selon les filles épicées il pleut des hommes !

    Merci pour ce joli article.

    Répondre
    • Madame Parle

      aaaaah merci pour ces précisions.. je vais laisser les grenouilles tant pis!!!
      Merci pour ton commentaire!

      Répondre
  2. naloi

    haaa Londres, les anglais, ce dépaysement presque total si près de nous :)
    à voir tes photos ce matin, l’envie de me raisonner et de faire une cagnotte « week-end à londres avec moi-même sans personne » :))

    Répondre
  3. The parisienne

    Tu devrais travailler pour l’office du tourisme de Londres ! Tu donnes envie, même sous la bruine, la pluie, et dans la nuit :) Tes photos sont superbes !

    Répondre
  4. Ptisa

    chouette ! moi aussi je commence à prévoir des week-end solo !
    le premier en mars, en voiture à 2h de chez moi pour visiter un musée et la campagne environnante avec une chambre chez un particulier
    et puis après j’ai vu les billets d’avion : bruxelles et lisbonne me tentent bien, le problème c’est les horaires pour éviter d’avoir à poser congé ou sans solde. On verra !

    Répondre
  5. bbb's mum

    tes photos sont superbes j’avais hâte de les voir ! pour la prochaine destination je vote Barcelone !!! bisous

    Répondre
  6. Petits Diables

    Quelle super expérience! Tu m’as donné envie! Et puis je ne suis pas allée à Londres depuis des années, moi qui y faisait un saut régulièrement.

    Répondre
  7. Marjitj

    Superbes photos!
    Et bravo d avoir eu le courage de le faire et de se rendre compte que finalement c est pas « si dur »!

    Répondre
  8. nathalie

    Whaou les photos sont magnifiques !
    TC’est toujours très agréable de te lire

    Répondre
  9. Loobee

    ton article me rassure au plus haut point, je retourne à Londres dans quelques jours mais j’ai finalement trouvé un super accompagnant. par contre, je me suis prévue Barcelone, éventuellement seule. mais quand j’en parle autour de moi, on me prend limite pour une folle, que c’est « triste, dommage », blablabla… c’est une autre façon de voyager et je trouve ça très bon pour l’estime de soi et être tranquille c’est parfois bon :)

    Répondre
  10. Sandra

    Je vis à Londres et tes photos sont magnifiques! Londres en soli ne me fait pas peur contrairement à d’autres capitales tu auras remarqué la courtoisie et les smartphone bien visibles même dans le métro! Par contre le fog existait lorsque les londonniens se chauffaient grace au charbon de bois ce qui n’est plus le cas! Dommage que tu n’ais pas pris le temps de faire un tour à Camden c’est certainement très trop touristique mais tellement atypique! Bon prochain voyage en solo

    Répondre
  11. cesdouxmomentsleblog

    Magnifique on dirait que tu avais Londres pour toi seule… Tes photos sont bien choisies et me donnent décidément envie d’aller à Londres ! (mais avec enfants et mari…) En tout cas bravo pour ce voyage en solo dans une si grande ville

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)