Osez la reconversion: le témoignage de Virginie Bichet

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aujourd’hui en pleine reconversion, je doute, je trébuche, je me relève, je tâtonne, j’y crois fort, j’hésite, je file, je trace, ma trace.
Les autres sont forts pour freiner les envies un peu folle, pour amplifier des doutes qui murmurent déjà.
Alors j’ai décidé de donner la parole à ceux qui avaient osé bouger leur ligne pour plus de bonheur et de sérénité au quotidien.
Je commence cette série d’interview avec Virginie Bichet.
Virginie est solaire, elle irradie la bienveillance. Un jour, où j’étais perdue, elle m’a pris dans ses bras et j’ai senti sa force. Depuis, elle et moi on est souvent dans des réflexions parallèles, elle est un peu ma grande soeur du sud.

*************

Quel était ton métier avant ?

euh lequel ?… non ok on va dire communicante, directrice de communication mais aussi directrice de cabinet pour une collectivité territoriale mais la mutation (enfin la reconversion) s’est faite sur plusieurs années finalement… j’ai d’abord levé le pied, me disant que ce trop n’était plus pour moi, en m’arrêtant 3 années en congé parental et profitant de ce temps pour bloguer… un peu, beaucoup, passionnément…

Tu avais fait quelles études ?

BTS assistante de direction

Te souviens tu pourquoi tu avais choisi ce chemin là ?

2eme année d’étude j’ai réalisé un stage dans une agence de com., je savais déjà que je voulais travailler dans la com. mais c’est une rencontre (comme souvent) qui m’a fait aimé la communication institutionnelle,

Quand as tu commencé à douter ?

2008, je change de collectivité après un changement d’élu aux élections municipales et me retrouve dans un autre service, avec de nouvelles missions, un autre territoire et un autre élu et rien ne me convient finalement rapidement… le doute s’est installé à ce moment là… je n’avais plus envie de ça !

Te souviens tu d’un moment précis où tu t’es dit « je ne suis plus à ma place ? ».

Dans cette période, j’organise l’inauguration d’un établissement public sur le territoire et là, plus rien ne correspond à ce que j’ai envie de faire, alors que j’ai fait la même chose des centaines de fois (ou presque)

Qu’as tu ressenti à ce moment là ?

un étouffement comme souvent quand je suis sous contrainte, j’étouffe, je manque d’air… il faut que je change !

Te souviens tu d’une rencontre déterminante ?

oui ma meilleure amie, un diner, elle m’a dit « ouvre toutes les portes, ne t’interdis aucune direction… et laisse faire le temps, tu sauras bientôt », je n’ai jamais oublié ce conseil qui s’est avéré très vrai et que j’ai intégré depuis dans toutes les situations d’hésitation !

Quelles étaient tes nouvelles priorités ?

Etre plus présente pour mes enfants,
Faire ce qui me correspondait davantage

Comment as tu su que tu devais y aller ?

je l’ai ressenti, l’intuition, l’instinct, tout s’est déroulé naturellement et facilement !

Que fais-tu aujourd’hui ?

Je suis restée 50% dans ma collectivité où je suis webmestre pour 7 médiathèques et où je ne me force pas du tout, j’aime venir travailler dans cet environnement et j’ai ouvert mon studio de méditation depuis 9 mois où je donne des séances de yoga énergétique et méditation et où je reçois individuellement pour des soins énergétiques

Est ce qu’en y pensant, tout ça n’a t-il pas un sens et n’est que la réalisation de ce à quoi tu aspirais avant ?

oui sans aucun doute, je ne crois pas au hasard, ni à la chance mais je crois en l’univers… j’y ai cru très fort et je suis désormais à ma place

Que ressens tu quand tu te lèves le matin ?

Je suis heureuse de faire ce que je fais,

As tu trouvé un nouveau sens à ta vie ?

Il me semble mais je n’ai pas terminé ma quête

Qu’as tu perdu en changeant d’orientation ?

j’ai lâché certaines peurs, j’ai perdu de la rigidité, du contrôle

Qu’as tu gagné avec cette reconversion?

oh là là, mais tout… le partage, la bienveillance, la gratitude, le lâcher prise, je vis pleinement l’instant présent aujourd’hui

De quoi es tu plus riche aujourd’hui ?

d’être à ma place

Qu’apportes tu aux autres ?

j’espère la quiétude, la bienveillance, le partage et le bien-être

Que ressens tu en y pensant ?

des vibrations positives

Si tu avais un conseil à donner à ceux qui songent à la reconversion quel serait il ?

bouscule ta zone de confort,
ose,
réalise tes rêves,
vis,
agis…
tu n’auras plus jamais l’impression de travailler, si ce que tu fais ce qui te ressemble profondément, si tu es aligné sur ton coeur !

Vous pouvez retrouver Virginie sur son blog ou sur la page facebook de Madame Médite

*************

Si vous avez besoin de faire le point sur votre parcours professionnel et ou personnel, le coaching peut être un bon moyen de vous offrir un espace neutre de remise en question pour définir vos priorités.
Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter à emmanuelleameille@gmail.com

4 commentaires

  1. Lucie

    « ouvre toutes les portes, ne t’interdis aucune direction… et laisse faire le temps, tu sauras bientôt » Je garde cette phrase précieusement en moi.
    Ancienne infirmière, j’ai fait une reconversion pour être coach de vie, mais ça manquait de fluidité comme Virginie le dit si bien. Je crois aussi beaucoup à l’Univers, et c’était trop compliqué pour que ce soit ma voix. Aujourd’hui je suis entre deux eaux, mais j’ai ouvert pas mal de portes alors j’espère que le temps fera son affaire. :)
    Merci pour ce beau partage !

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)