Je suis sur tinder

tinderBonjour, je m’appelle Emmanuelle et je suis sur Tinder.

Je dois sans doute faire une petite mise à jour pour mes lecteurs qui ne connaissent pas cette application. Tinder, est un site de rencontre d’aujourd’hui basé sur l’image. Les photos défilent si on apprécie le physique de la personne on swipe à droite, le cas échéant à gauche. Si les deux personnes sont d’accord on parle de match et on peut alors communiquer via la messagerie du site.

Quand tu te retrouves célibataire après une relation de 20 ans et que tu fais l’état des lieux des moyens de rencontrer des gens, c’est un peu l’aventure. Au siècle dernier, j’allais en soirée avec mes copains, je regardais les mecs à la sortie du lycée, je fumais des cigarettes à 10 balles avec eux en jouant au flipper. Parfois j’allais à la cabine téléphonique  en bas pour être tranquille ou j’attendais que tout le monde soit couché pour communiquer tranquillement.
Mais ça, c’était avant.
Autour de moi les gens sont bien souvent en couples et sortent dans leurs cercle d’amis.
Un de mes premiers réflexes de quadra nouvellement libre a été de prendre un abonnement meetic. Remplir les 40000 questions m’a occupé quelques temps. Rapidement des hommes rarement dans mes gouts ont inondé ma messagerie de copié collé lourdingue ou de poésie  de bistro. J’ai pris peur et j’ai vite mis une notif’ pour ne surtout pas oublier de résilier l’abonnement à la date anniversaire.
J’ai préféré tinder, au moins j’échangeais avec des hommes plaisant sur la photo, car dans la vie il y a souvent un delta…

Cette application a pas forcément une bonne réputation, on y viendrait beaucoup pour des plans cul, comprendre avoir une relation sexuelle sans lendemain ou juste un après demain.

Grand Dieu? Du sexe?

Honnêtement ça peut faire du bien non? C’est un besoin que j’assume au même titre que celui de manger ou de dormir… Je ne vais pas attendre cloitrée chez moi qu’un prince sonne en ayant laissé son cheval blanc en double fil, je peux toujours me brosser je crois.

Alors je swipe.

Je suis  curieuse et discuter avec de nouvelles personnes est toujours un moment sympa.
Sur tinder, on trouve ce qu’on cherche. C’est la vie.
On peut aussi bien se faire livrer un mec en trente minutes, vite consommé puis jeté que prendre le temps de discuter, se donner des rendez-vous, apprendre à se connaitre.

Notre Monde aujourd’hui va vite, c’est indéniable.

L’information est instantanée, tout doit être accessible et mobilisable rapidement. Les smartphones font partis de nos organes et démultiplient nos besoins.
Je suis le move, je suis dans cette vie là, je m’adapte, je reprends mon souffle parfois mais je surfe sur les tendances. Je suis une enfant d’icq, d’irc, de msn… Je n’ai aucune peur à rencontrer des gens que je sens bien derrière mon écran et je n’ai jamais été déçue en tout cas pas par leur caractère! Après pour le reste c’est autre chose.

Il y a de tout, c’est une nouvelle découverte à chaque fois mais je pense que globalement on peut dire que ceux qui vendent rapidement leurs attributs par écrit compensent souvent un défaut de marchandise in real life. Un peu comme celui qui va se vanter d’être drôle et qui se révélera être profondément déprimé face à son verre.

Tinder, est dans la vie, tu peux accrocher sur un physique et puis la conversation peut être inintéressante et poussive, tu zappes. La complicité peut s’installer aussi et l’envie de se rencontrer prend le dessus. La suite, c’est la même qu’ailleurs. Deux êtres, deux entités et un nous à créer. Une rencontre, ou plus, tout est possible.
J’ai fait de jolies rencontres, j’ai passé de beaux moments, d’autres plus sportifs, j’ai échangé avec des gens intéressants. Je suis allée au resto, j’ai bu des verres, j’ai embrassé sous des portes cochères, fait l’amour sous les toits. J’ai pris du plaisir, j’ai aimé la tendresse, j’ai pris le temps et j’ai été droit devant. J’ai bousculé mes lignes, repoussé mes limites et j’ai rarement été déçue de cette audace.
« Les folies sont les seules choses qu’on regrette jamais » Oscar Wilde.

J’ai souvent des réflexions négatives quand à ce mode de rencontre. Tu devrais passer à autre chose non? Arrêter. Ca viendra quand tu t’y attendras pas.
Mais voilà moi je m’y attends. J’ai envie de discuter avec d’autres êtres humains le soir venu quand mes enfants sont couchés et qu’il n’y a rien à la télé et personne pour mes pieds réchauffer.

Alors arrêtez avec vos idées préconçues.
Tout est possible.
Ici ou ailleurs.

Je suis une quadra, je suis une maman, je suis une femme, je suis libre de prendre du plaisir où bon me semble et je ne sais ou frappera le mec qui me donnera envie d’un peu plus, peut être qu’il cherche encore son cheval ou qu’il est derrière mon écran.

J’ai soif de rencontre et d’échanges.
J’aime aimer, j’aime les caresses et les câlins, les regards et le désir qui monte.
Un jour j’aimerai quelqu’un, un jour.
Je sais que désormais tout est possible, que l’amour inconditionnel et inépuisable n’existe pas et que la vie n’est pas écrite. J’aurais sans doute plusieurs amours avant la fin de mes jours.
Peu importe, je veux prendre ce risque là.
Peu importe les larmes, si j’ai aimé.

crédit photo

11 commentaires

  1. Laeti

    Testé et désapprouve donc desinstallé…je crois que je suis bien trop romantique pour Tinder et à force de déception sur Tinder ou ailleurs jai tout arrêté …et je me réchauffe sous un gros plaid…pas top mais mauvaise passe…

    Répondre
    • Madame Parle

      c’est sur que le mec avec son cheval blanc va pas être le premier que tu croises… il y a quelques canassons!

      Répondre
  2. maman@home

    Je te trouve très positive et courageuse, oui courageuse car tu te dépasses, tu te bouscules,tu vas au delà de tes limites comme tu dis et c’est énOrme, enfin pour moi ça l’est en tout cas. Je crois que j’en serais bien incapable, passer du temps, me décrire, parler de tout, de rien, de moi, montrer une photo, puis rencontrer des gens, me montrer… Sur le lot j’imagine qu’il y a quand même quelques soirées ratées où tu t’emmerdes. Courageuse ou motivée d’ailleurs, c’est peut être ça le truc/le secret de toute cette énergie. Je crois que je serais du genre à sortir avec mes amis ou rester chez moi mais pas à faire d’effort pour des rencontres… Bravo Manue :-)

    Répondre
    • Madame Parle

      franchement c’est une question de point de vue rencontrer quelqu’un c’est jamais une soirée ratée, ca fera toujours des éclats de rire en le racontant aux copines si c’est la lose!!!

      Répondre
  3. Virginie B

    bon allez on en a assez parlé… lol… mais quand même un petit message pour te dire que finalement je crois que j’aime trop le jeu des regards pour séduire derrière un écran… au moins tu m’as fait réfléchir sur la question !… mdr

    Répondre
  4. CHLOE.B

    Super article ! c’est exactement ça. Je pense que l’on prend gout à la vie le jour on se rend compte que l’on en a qu’une .. et que le temps est malheureusement compté ! Pourquoi resté enfermée en attendant le prince charmant alors que l’on peut s’éclater en attendant !!!! :) et puis il faut vivre avec son temps. Bon courage dans ton casting.

    Répondre
  5. Sandra

    bon sinon quand j’étais sur meetic j’ai fait 197 rencontres !!! une le midi, une le soir, ça m’a bien occupé quand j’étais au chômage !!! 197 restos aussi !!!! sur le lot quelques histoires (jamais en même temps) si une fois !!! en parallèle je veux dire !!!!…. puis un jour j’ai eu le déclic j’ai arrêté …. je suis sortie beaucoup sur ovs…. (on va sortir) j’avoue que j’ai eu quelques éclats de rire…. sur les 197, reste un ami !!! mais juste 2 pervers …. je disais à quelques personnes là où j’allais et j’allais toujours dans des restos que je connaissais et je prévenais le patron. voilà voilà !!! y a pas de mal à se faire du bien, bien au contraire …. ha oui je suis sortie avec quelques blogueurs…. avant il y a loooooonnngteemmmps quand j’étais influente juste avant l’iphone 1….. vraiment avant !!!! courage tu vas y arriver

    Répondre
  6. lespetitesm

    Ton texte est parfait! Oui c’est la vie et il faut en profiter, nanmaisho!
    Je ne pourrais pas rester sous mon plaid une fois les enfants couchés non plus. Et moi aussi j’aime trop ces regards, ces caresses, et parfois la loose. Mais zut c’est la vie :)
    Alors, va, cours, vole, profite et c’est bien joli d’avoir plusieurs histoires d’amour, sinon ce serait triste!
    Tu es ma dose d’optimisme et d’énergie, je kiffe les personnes comme toi!
    Bises

    Répondre
  7. AnneJulie

    Mais swipe swipe voyons !
    Et éclate toi !
    J’ai fait de très jolies rencontres personnellement sur cette appli.
    Je la trouve très intéressante, légère et amusante.
    Alors kiffe et bois des drinks, des bisous.

    Répondre
  8. Wala

    J’adore ta citation d’Oscar Wilde, c’est tellement vrai. Tinder, j’y ai rencontré l’homme que je vais bientôt épouser, alors vive Tinder et vive le swipe!

    Répondre
  9. Florence

    Bonjour, bravo pour ton joli billet et entièrement d’accord avec toi pour faire taire les mauvaises langues et écouter ta soif de rencontres.
    De mon côté, j’ai fait une très belle rencontre sur Meetic après mon divorce, nous nous sommes mariés et filons le parfait amour, donc je ne dirai qu’une chose, fonce!!!
    Meilleurs voeux
    Florence

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)