La vérité sur les modes de couchage en prévention de la mort subite du nourrisson

Mercredi, j’ai été invité par les P’tites Pousses de pampers à une table ronde sur le thème du sommeil.

Cette discussion était menée par le Professeur DEHAN ancien Chef de Service de néonatologie à l’hôpital ANTOINE-BECLERE de Paris.

Pendant plus de 2 heures avec une grande patience, et ça il fallait le faire avec des nénettes échauffées par un déjeuner très convivial, il nous a transmis son savoir et son expérience de médecin réanimateur.

Il nous a fait un rappel théorique sur les mécanismes généraux puis s’est longuement attardé sur les conditions de sommeil et les moyens de prévention pour éviter la mort subite du nourrisson.

Il n’est pas rare d’entendre les gens lancer à la cantonnade: « de toute façon c’est une mode, sur le dos, sur le ventre ca change tout le temps alors autant faire ce que l’on veut! ».

Et bien non.

Tout ceci a une histoire.

Dans les années 60/70, on s’est beaucoup intéressé aux enfants prématurés et des chercheurs ont remarqué qu’en couchant un bébé né prématurément sur le ventre, il améliorait ses échanges gazeux et par conséquent allait mieux. Cette position permettait également de diminuer le reflux gastro oesophagien auquel le préma est sujet.

Aussitôt, les scientifiques ont émis l’hypothèse que si cette position était bénéfique sur les prématurés elles devaient l’étre également pour tous les autres enfants.

C’est de cette façon que l’on a alors conseillé de coucher les enfants sur le ventre

L’Australie et la Nouvelle Zélande ont été les premiers pays a établir la corrélation entre ce mode e couchage et la hausse considérable du nombre de mort subite.

Ainsi c’est pour cette raison que désormais le seul mode de couchage qui prime est sur le dos!

En changeant les directives sur le mode de couchage le nombre de mort subite s’est vu diminué de 50%!

Pour compléter la liste des conseils, il est important de veiller à ce qu’il y aie le minimum de choses dans le lit: pas d’oreiller, ni couettes, pas de grosses peluches.. Le matelas doit être de taille adapé au sommier et le tour du lit correctement fixé.

Le professeur a abordé de nombreux autres sujets mais je vous invite à guetter les billets chez mes copines, Cranemou, Parisienne à Vincennes, Ladybutterfly, maman(at)home, LMO, Parents testeurs et Mama Funky

Un grand merci à Anne-Charlotte pour l’organisation de cette journée!

17 commentaires

  1. MamaFunky

    s’il n’y avait que les tour de lit !
    Tant que BB est sur le dos, que maman ne fume pas et j’arrête de réveiller BB, tout ira bien c’est ca hein Madame Parle ???? :D hi hiiiiiiii

    Répondre
  2. Le Journal de Chrys

    C’est ce que j’expliquais chez maman@home, heureusement que je n’ai pas suivi ces conseils. Ma fille a rapidement dormi sur le ventre pour son plus grand bonheur (et le mien) et des nuits de sommeil!!!!

    Répondre
  3. aileen

    Je vais revenir sur les tours de lit aussi, en 2005, quand la Clochette était en néonat on en avait parlé avec l’équipe soignante qui nous l’avait déjà interdit. Parce que même si un tour de lit est bien fixé, il fait quand même une espèce de poche de confinement dans laquelle l’air ne circule pas. Tout comme certains modèles de lit bébé en plexiglas plutôt qu’à barreaux.

    Répondre
  4. lexou

    ma fille dort sur le ventre depuis ses un mois, c’est pas bien pour certains, tant piq, je surveille, elle dort, et se sent bien, c’est le principal, sur le dos elle hurlait toutes les 10minutes et ne dormait QUE sur l’un de nous, posé sur notre ventre, je te laisse imaginer son premier mois, et nos premières nuits ;-)

    Répondre
  5. Violette Bleue

    Merci Madame Parle pour ces précisions !
    Moi pareil avant je pensais que c’était un effet de mode ou quoi : ventre // dos // ventre…

    Je ne m’étais jamais interrogée sur les tours de lit jusqu’à ce que l’assistante maternelle me dise qu’elles n’ont pas le droit d’en mettre…
    Si ça se trouve j’enlèverai bientôt le mien, et je le mettrai dans le parc, ça sera joli aussi et pas du tout dangereux !

    Répondre
  6. Peps

    J’ai suivi les conseils de couchage sur le dos, et du minimum de choses ds le lit en tt cas pas de couette ni d’oreiller.

    Pour le tour de lit je sais pas trop mes loulous ont été en berceaux ou nacelle donc sans tour de lit.
    Plus grands ils ont eut un tour de lit dans le lit à barreaux, là Ti 4 de 20 mois n’en a plus dans son lit car il s’en servait pour grimper
    Mon filleul s’est cassé le bras dans son lit alors qu’il n’y avait pas de tour de lit il se retournait dans tout les sens.

    Répondre
  7. baby_del

    j’aimerai savoir pourquoi ce qui se fait avec des bébés préma, ne se fait pas avec des bébés nés à terme, merci

    Répondre
  8. aileen

    Les bébés prémas sont « branchés » : rythme cardiaque, oxygénation, tout ça… donc, s’il y a un problème, ça sonne ! Tout simplement. Mais une fois « débranché », hop, on le remet sur le dos comme un bébé à terme !

    Répondre
  9. mamanbavarde

    Et lit plexi ou à barreau, ils en ont parlé???Le mien dort sur le dos, dans un lit plexi, avec tour de lit…
    A partir de quel âge peut -on se sentir plus en sécurité?????
    J’ai perdu une petite cousine de la mort subite du nourisson, il y a presque 20 ans, mais du coup, c ‘est vraiment the sujet qui m’angoisse…

    Répondre
  10. gautier alain

    Madame,
    Je viens de découvrir votre petit mot sur le couchage des bébés et cette journée d’échange avec le professeur DEHAN.
    Nous recherchons en tant qu’ostéopathe, depuis 1996 un moyen de préserver la position de couchage sur le dos des bébés car elles s’avère utile pour lutter contre la mort subite des nouveau-nés. Cependant cet objectif ne doit pas masquer le fait que la position couchée à plat sur le dos n’est pas idéale pour nos bébés et très probablement pas adaptée à leurs compétences psychomotrices pendant quelques semaines. Aucune réflexion n’a été menée sur les effets de ce changement radical et exclusif de mode de couchage et l’absence d’adaptation des matelas à ce changement. Nous avons mené une réflexion sur ce sujet et créé un couchage adapté. Peut être serez vous intéressée pour faire un billet sur ce sujet qui nous tiens à coeur. Nous avons commencé à jeter les bases d’un nouveau standard de couchage pour les nouveau-nés. Il propose de multiples avantages pour les bébés durant cette période fondamentale où il subit la posture couchée et le support où il est posé pendant de très longues périodes au cours de ses journées et nuits. Nous souhaitons améliorer la qualité de vie du bébé (et de ses parents) et apporter les meilleures conditions environnementales pour son développement.
    Cordialement

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)