En attendant la p’tite soeur!

Souvent depuis le début de ma grossesse on me demande comment réagit mon ainé? Est-il content? C’est assez difficile de le savoir.

Rapidement on a fait le choix de lui dire . Je suis assez convaincue que les enfants de toutes façons ressentent tout et que c’est toujours mieux de mettre des mots sur ce qu’ils vivent et nous aussi, même si Monsieur Naouri ne semble pas en être convaincu. Il a donc su très tôt qu’un autre petit quelque chose se préparait…Difficile sans doute de se le représenter… Sa mère était plus irascible, flagada, molle, susceptible… Lors de mon permier RDV chez le gynéco j’ai eu droit à une mini photo du tétard qui poussait en moi…je lui ai bien sur montrer mais euh ca peut etre angoissant non?

Avant la deuxième échographie il y a eu une période plus dure, où il cherchait les limites, tenait tête, oubliait qu’il avait fraichement acquis la propreté..cela devait aussi correspondre à une période d’angoisse pour moi. Mon bébé est-il bien formé? La nature lui a-t-elle donné tout ce qu’il faut où il faut? Tous ses doigts? Son coeur bat-il toujours? Et surtout THE question, quel est son sexe!

Pour ma première grossesse j’avais rapidement eu la sensation intime qu’il s’agissait d’un petit garçon. Nous en avions eu rapidemement la confirmation puisque dès la première écho on avait pu nous donner son sexe! En sortant de là mon cher et tendre toujours très délicat m’avait dit « tu devrais être contente ca veut dire qu’on aura deux enfants… » Comment devais-je le prendre? J’avais pris le parti de bien le prendre! Ces mots n’ont eu aucune répercussion sur son investissement auprès de son fils.

Ainsi lors de cette deuxième grossesse j’avais l’envie de lui faire plaisir en lui offrant une fille…Quelle phrase absurde!!! Primo, on ne fait pas un enfant seule et deuzio c’est lui le détenteur des spermatozoides censés être déterminant dans le sexe, non mais oh!

J’ai également rapidement eu la convistion que cette fois j’attendais une petite fille, facile me direz vous, unc chance sur deux. J’en avais également tellement envie! Comment aimer un deuxième enfant autant que le premier! Ca me parait plus simple si c’est une fille au moins pas de comparaison possible…et puis bah si je n’ai que deux enfants dans ma vie je veux bien tenter les deux sexes! On a eu beau me dire mais le princicpal c’est qu’il soit en bonne santé.. oui…oui…bien sur…mais quand meme!

C’est forte de toutes ces angoisses que nous nous sommes rendus à la deuxieme echo! On nous a bien confirmé qu’il s’agissait d’une petite fille! Quel soulagement!

Bizarrement suite à ce rendez-vous où nous pouvions dire à notre ainé qu’il allait avoir une petite soeur, les choses se sont apaisées pour tout le monde! Il a sans doute pu le materialiser d »avantage.

Il embrasse régulièrement mon ventre et de préférence quand il se relève pour la 150ème fois! Quand il voit des jouets de filles il souhaite souvent les offir à sa soeur (ou sa fille selon les phrases, Oedipe quand tu nous tiens).

Cependant récemmemnt je lui ai montré les achats vestimentaies que j’avais fait pour la future nouvelle occcupante de la maison. Et là il me demande ce que je lui avais acheté à lui? Euh bah rien cette fois mon chéri. Il a été pris d’un énorme sanglot » tu ne m’achètes plus jamais d’habiiiiitsssss ». Ou encore cette fois ci où je lui demandais pourquoi il ne m’écoutais pas trop ce jour là et lui de me répondre: » j »ai peur que quand il y aura la petite soeur tu ne t’occupes plus de moi ». J’ai trouvé ca super qu’il puisse dire ce genre de choses..au moins j’ai pu le rassurer comme j’ai pu ce qui a eu l’air de l’apaiser!

Maintenant je pense que nous en saurons plus le jour ou la petite soeur sera là et bien là et qu’en plus elle restera tous les jours! Affaire à suivre!

2 commentaires

  1. MissBrownie

    Tu vois, autant Chupa, ma 2ème n’est pas jalouse du tout et très généreuse, autant TiBiscuit, l’aîné, c’est tout le contraire avec sa soeur!
    Il ne supportera pas que sa soeur ait plus de vêtements que lui ou un cadeau et pas lui… même pour les câlins, c’est pareil.
    Bref pas toujours facile!

    Répondre
  2. Laet

    Ah oui alors j’ai eu un peu ça, mais moi c’est ma faute. J’ai le complexe de faire plaisir a ma fille, et quand elle n’est pas avec moi (ou pas d’ailleurs) je lui achète souvent un petit truc (fringue dont elle avait besoin, petit jeu superflu, ça dépends) sans qu’elle le demande, par pur plaisir (mes parents ne m’achetaient JAMAIS rien, je compense, c’est nul…)
    Bref, ces derniers temps j’ai fait un peu plus d’achats pour le petit frère inside, et j’ai eu la réaction, et pour moi ??
    Mais sans le petit frère, j’ai eu la réaction du systématisme, je rentre du boulot, ou d’ailleurs et immédiatement : « qu’est ce que tu m’as acheté » moi : « rien cette fois ma cherie, ce n’est pas a chaque fois » elle « t’es méchante !! » et pleurs !

    Rahh ça m’a tuée, ah ça non je ne veux pas d’une petite teigne capricieuse et j’en ai fabriqué une en voulant me réparer !!! Et bien j’ai fait de longues pauses achats, et les choses sont rentrées dans l’ordre.

    MAIS quand j’achète pour le bb en sa présence, je n’arrive pas à lui dire non ou a ne rien prendre… C’est grave docteur ??

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)