Toute la vérité sur ce 4 septembre…

Voilà comment s’est passé le trajet qui nous a mené à l’école, non pas une main dans la mienne mais les deux accrochées au rocher maternel…

J’ai vu de ci de là des photos d’enfants tout beaux avec leur cartable, tirés à quatre épingles habillés des vêtements tout juste déballés.

Impossible pour moi de prendre une photo de la sorte, d’abord parce que mon môme n’a pas dépassé la distance minimale pour que la mise au point soit correcte et que je puisse prendre autre chose que ses cheveux et ensuite parce que j’ai préféré lui mettre des vieilles fringues dans lesquelles il serait à l’aise…

Une fois dans le préau de l’école il a fallu chercher le prénom de mon enfant. Ca commençait bien, personne de connu et surtout pas sa petite copine alors que nous en avions fait la demande…

Passons…

Nous voilà à attendre que le maitre (oui il a un maître!!!) pointe tous les enfants de sa liste, 26, 12 garçons et 14 filles…

Prise dans la moutonnitude je me suis mise à prendre en photo la liste des enfants de sa classe. Ça pourra toujours servir pour connaitre les enfants et puis ça m’a aussi permis de réaliser qu’il était le plus jeune…

Le directeur a invité les enfants à se mettre en rang derrière les instits…

Et là c’est le drame.

Imaginez la scène: tous les enfants bien habillés et bien coiffés (oui j’ai couché le mien les cheveux mouillés ça rebique en plus…) se donnant la main avec bonheur, une musique douce flotte dans l’air.. Et puis le mien avec ses chaussures pleines des jeux au parc et ses cheveux hirsutes qui prend le chemin opposé… Représentez vous maintenant mon bras qui s’agrandit tel un cartoon pour le retenir et faire prendre le droit chemin.

Le train des gamins qui file droit, qui empreinte les escaliers sans vérifier que tous les wagons sont accrochés…

Tous les parents sont là, étincelant de mille feux, lancant des bisous au doux vent et immortalisant la scène féerique sur leur téléphone.

Et moi.

A traîner mon môme et à tenter de suivre…

Me voilà dans la classe avec l’accord du maître (je le sens bien lui!).

Les enfants des catalogues de cyrillus prennent place avec harmonie, le mien attrappe la porte et ne la lâche plus…

Je ne fais pas durer ce moment et pars…

Me voilà dans les escaliers seule, un enfant fendant le silence de cette rentrée de son pleur.. Le mien!

Mon coeur saigne mais je reste digne.

Que la journée a été longue.

Je me suis retenue d’appeler de peur que l’on me catalogue mère-pot-de-colle-et-donc-tout -s’explique…

Me voilà à compter les heures, les minutes, les secondes jusqu’à 16h30.

A 16h32 enfin des nouvelles.

Comme il génait le déroulement de la classe, le directeur est venu le chercher pour qu’il se calme dans son bureau…

Ca c’est fait!

Puis il semblerait qu’une femme l’aie emmené à la bibliothèque, qu’il se soit calmé et qu’il aie réintégré la classe…

Ouf!

Ce soir il m’a promis que ca ne se passerait plus comme ce matin…

Suis-je tranquille jusqu’au CM2 puisqu’il ne changera pas d’école si tout va bien??

Ce soir j’ai juste besoin d’un bon bain et de gros câlins!

 

 

 

 

 

 

 

30 commentaires

  1. Mme Statler

    tu as été très digne!
    j’aurais pleuré depuis la porte de la classe…

    ils ont l’air assez compréhensifs dans l’école de ton grand, ils l’ont bien aidé à surmonter sa première journée

    ah la la les enfants de décembre ;-)

    Répondre
    • Madame Parle

      oui franchement je trouve ca plutot positif pour l’école et le maitre!

      Répondre
  2. happyveroc

    De tour coeur avec toi et bravo
    Bain et câlins bien mérités
    Courage ça va passer

    <3

    Répondre
  3. Madeleine

    Heureusement que ça ira de mieux en mieux.
    Nous c’est entrée à la crèche, et c’est sûr que les cheveux en épis et les chaussures usées elles les aura ma puce mais je prie pour qu’il y en ait d’autres

    Répondre
  4. Ma poussette à Paris

    LE pauvre et ma pauvre ! Allez plein de courage et tiens nous au courant !
    des bises

    Répondre
  5. Etincelle

    Sa première rentrée ?

    Tu as été très forte je trouve… Et moi qui commence à stresser alors que sa première rentrée ne sera que dans 2 ans, voire un peu plus. Elle est aussi de fin d’année.

    Répondre
  6. lexou

    je ne sais pas comment tu as fait pour rester digne, je crois que je n’aurais pas été capable de faire pareil!ils ont été sympas, et compréhensifs, ce qui est plutôt un bon point pour cette école!tu nous raconteras les prochains matins hein?courage à ton grand!

    Répondre
    • Madame Parle

      jusqu’à combien de mètre de l’école on concidère qu’on est digne…

      Répondre
  7. FoxyMama

    Que c’est dur de lire tes mots, bravo d’avoir su ne pas chialer. bon courage à ton bonhomme pour la suite de l’année

    Répondre
  8. Angelis

    Pffff trop dur :-(
    J’espère que ça va mieux se passer les autres jours.
    Bisous

    Répondre
  9. lafemmedesalife

    bon bah moi j’ai eu de la chance cette année, ça a été finger in the nose mais j’en menais pas large et m’étais préparée à une scene digne de bambi (quand bambi perd sa maman !) et puis rien ! très frustrant aussi … Je suis de tout coeur avec toi et espère que les autres matins seront moins douloureux …
    PS : mes deux petits sont de décembre aussi, …

    Répondre
  10. Lilie

    Pauvre loulou et pauvre maman !!
    Pour moi, c’est lundi la rentrée de Petit bonhomme (2 ans 1/2) mais j’ai déjà la boule au ventre !!! lol
    Il faut que je sois forte !! Il faut que je sois forte !! Il faut que je sois forte !! … lol

    Répondre
  11. ptite_laurell

    Je viens de verser une petite larme, suis vraiment touchée par ton récit…j’espère que les autres jours vont mieux se dérouler pour lui.
    Tu es super forte, je ne pense pas que j’aurais réussi à retenir mes larmes…
    Mon fils va pour la première fois chez sa nounou demain, je vais être une vraie fontaine.

    Répondre
    • Madame Parle

      et tu as le droit d’être une vraie fontaine, c’est la plus dure des séparations que tu vas vivre après ce n »st que répétition…

      Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)