De l’intérêt d’un carnet alimentaire pour ne plus faire de régime

J’ai fait de nombreux régimes et tous avaient un point commun: je devais remplir un carnet alimentaire.
Alors à chaque fois j’allais acheter un nouveau carnet, symbole d’un nouvel espoir. Je m’achetais un nouveau stylo.
Et je remplissais consciencieusement des pages et des pages. Aucun écart.. sur mes carnets tout du moins.
A chaque nouveau rendez-vous je le tendais fièrement après être montée sur la balance. J’attendais les félicitations du jury où cherchait l’erreur qui m’avait permis de ne perdre que 153g.

Ca c’était avant.

Maintenant j’ai changé de chemin.

Je cherche à m’apaiser avec la nourriture. Manger par plaisir.

Je vais voir une diététicienne qui m’aide, me soutient, m’écoute.

Tout naturellement j’ai du écrire ce que je mangeais, mais cette fois pas dans le but de me fliquer mais dans celui de repérer ma faim, ma satiété, l’équilibre sur plusieurs jours, mes dérapages…

A chaque rendez-vous je ne monte pas sur la balance,d’ailleurs il ne me semble pas en avoir vu une…
Elle ne me réclame pas mon carnet en chaussant ses lunettes.
Non rien de tout ca.
Il s’agit juste d’un échange.

Mais voilà, j’ai du mal à écrire. Comme si noter tout ce que je mangeais réellement le rendrait réel, vous me suivez??

Je fuis consciemment, je me fuis consciemment…

En y réfléchissant bien reporter tout ce que je mange en notant à chaque fois mon degré de faim et de satiété me permettrait de mieux connaitre mes conduites alimentaires, de repérer des situations à risque, de remarquer que je compense et que si je mange sucré un jour, le lendemain j’ai envie de crudités…de me rassurer aussi sur ma marge de progression et dieu sait que ce point est primoridal pour moi qui aie choisi cette voie!!

Pendant de nombreuses années ce carnet a été synonyme de restriction, de punition, d’espoir et de culpabilité.

Alors maintenant que je suis libre d’y écrire ce que je veux et que je n’ai comme lecteur que moi même si je le souhaite..je n’y arrive pas…

18 commentaires

  1. M@m

    J’admire! Je savait pas que tu avait perdu tout ce poid , BRAVO !! c un sacré courage et dure je pense de tenir …
    J ai tenu un carnet aussi pdt mon diabete gestationnelle .. et je le vivai comme une restriction ..
    J en av refait un pour un regime apres , mais j ai pas tenu ..
    BRAVO tu peu etre fiere de toi et tu es libre et tu a le droit aussi au plaisir gustatif … ;) Bisous

    Répondre
  2. Ginie et son paillasson

    J’essaie aussi d’équilibrer mon alimentation, en fuyant les régimes stricts que je me suis imposés tant de fois. Et j’ai peur aussi de retomber dans l’obsession des calories, de la balance. Alors je ne note rien, j’essaie de ne pas culpabiliser.
    Pourtant, la méthode de l’analyse par l’écriture me semble assez intéressante. Comme tu dis, on peut repérer tout ce qui cloche dans le comportement alimentaire et, peut-être, y trouver une solution. Alors tu me donnes envie de reprendre un carnet… mais toujours avec cette peur de retomber dans l’obsession.
    Bon, je vais dormir j’y verrai plus clair demain, tiens.
    Bon courage !

    Répondre
  3. Madame Parle

    Euh je pense que tu n’as pas bien lu je n’ai rien perdu ou plutôt si un paquet de kilos mais j’ai toujours repris avec des intérêts…

    Répondre
  4. lexou

    Je tiens un carnet, à chaque fois que j’entame mon régime, c’est essentiel pour moi, et surtout sinon je m’oublie des points, mais c’est vrai que c’est contraignant, et à la longue on s’en lasse un peu.Il faudrait te trouver un support ou tu aurais envie d’aller pour tout noter????!!!Mais lequel???

    Répondre
  5. LMO

    Je crois que m@m a cru que tu avais perdu 153kg et non pas gr ;-)

    Noter aussi m’est difficile.
    Comme le dialogue intérieur qui me pousse à manger alors que je n’ai même pas faim…

    Répondre
  6. Miss Cz

    l’approche de ta diététicienne est vraiment intéressante : savoir si on a mangé parce qu’on a fait ou à cause d’une émotion
    tu notes ce qui s’est passé lorsque tu grignotes un truc?

    Répondre
  7. mistinguett

    j’ai perdu pas mal de kilos, suite à la naissance de pickachu et à un régime et j’essaie au quotidien, de m’équilibrer pour ne pas reprendre mais, contrairement à « avant », je ne culpabilise plus… je craque pour une tablette de chocolat… bah, pas grave je rééquilibre le jour d’après ;-)

    Répondre
  8. Violette Bleue

    Manger, c’est mâcher, mais surtout avaler, hop la bouffe a disparu !

    Alors que tout noter… Là c’est comme si elle réapparaissait, et surtout RESTAIT, puisque couchée sur papier, et non pas digérée !

    Là tout de suite je me suis dit que « ça serait pas bien compliqué de noter ce que je mange vraiment », mais après 2s de réflexion et 1.5s d’honêteté avec moi-même, je ferais sûrement comme toi.

    Mais si ça se trouve, tu manges (grignotes) moins que tu ne l’imagines, donc peut-être que tout noter serait vraiment bénéfique au final ?

    Répondre
  9. Mamanwhatelse

    moi les carnets j’ai jamais m’y tenir.
    En ce moment je suis le régime dukan : -12kg depuis septembre. Je le fais à mon rythme, si j’ai un bon diner chez des amis et bien je mange, tant pis si il me faudra une semaine de plus pour atteindre l’objectif que je me suis fixée… c’est à dire encore 16kilos…. mais il le faut, 2 grossesses rapprochées, des soucis qui m’ont fait manger à ne plus savoir m’arrêter…
    Bref il est temps que je m’occupe de moi, et c’est un vrai bonheur. Quel apaisement! Je suis plus zen de savoir que j’ai pris les choses en main et surtout surtout je ne me sens pas au régime!!!

    Répondre
  10. cranemou

    je ne fais pas du tout ce commentaire en voulant te flatter, mais quand je t’ai vu, voilà ce que je me suis dit « Cette femme est magnifque à me recoller une couche de complexes »

    C’est véridique.
    Néanmoins je comprends trèèèèès bien de quoi tu veux parler. Je crois qu’on s’obsède physiquement.
    La preuve, je n’arrêtais aps de me dire que « rholala, qu’est ce qu’elle est beeeelle » et en même temps, je me bats pour perdre 4 pauvre kilos. Les femmes sont compliquées.

    Je te souhaite du courage pour arriver à faire la paix avec toi.

    Répondre
  11. bbflo

    c’est vraiment très intéressant ce que tu expliques. et sincèrement, je pense qu’à force de réfléchir de cette manière, tu vas y arriver. je te le souhaite vraiment.
    (quant à moi, je vais réfléchir à l’opportunité d’un carnet alimentaire car je n’en ai jamais tenu et peut-être que ça pourrait m’aider ?)

    Répondre
  12. Madame Parle

    @Mlle Toutouille – je pense que c’est LA solution mais la plus dure en meme temps…

    @Mamanwhatelse – tant mieux pour toi si tu te sens mieux!!

    @cranemou – enh mais tu sais que je me suis dit la même chose en te voyant :)) merci en tout cas!! je vais aller te le dire sur fb je crois au cas ou tu ne repasses pas par lé!!

    @bbflo – c’est clair qu’en réfléchissant à tout ca je vais bien y arriver!! Alors tu as réfléchi finalement? :)

    Répondre
  13. Madame Parle

    @lexou – je me suis achetée un nouveau carnet tout beau ca me motive:))

    @LMO – pas simple mais on est pas seule!!! ;)

    @Miss Cz – oui j’essaye de réfléchir à pourquoi je le fais enfin quand je l’assume:)

    @madamezazaofmars – ouais y’en a un paquet!!!

    @mistinguett – du moment que l’on se sent bien dans ses baskets!

    @Violette Bleue – oui je le pense c’est pour ca que je dois y arriver ca m’aidera à cheminer!!!

    Répondre
  14. Fée Line

    j’aime bcp ton article, j’ai l’impression de me voir dans tes lignes… sauf que j’ai pas tenu de carnets, et que j’ai peur d’en tenir un, vu tout ce que je peux manger :( on me demande même si je suis enceinte c’est pour dire :( dans un sens, ton article me fait du bien ! merci !bises !

    Répondre
  15. Audrey

    Coucou,
    Je viens tout juste de découvrir ton blog … J’aime ta façon d’écrire…
    Je suis également fan de photos, j’en fais pas mal, même si je n’ai pas encore acquéri l’appareil photos de mes rêves … Un jour viendra …
    Bises
    Une Audrey

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)