Ma fille est une goinfre!

Ma fille cette petite blondinette haute comme 3 pommes est une morfale! Dès qu’elle me voit aller dans la cuisine elle émet son mot unique multitâche: « taaaaaaa » accompagné d’un geste du doigt. Elle est gourmande. Elle mange avec plaisir. Seul aliment pour le moment qui l’a fait grimacé et cracher: un bout de camembert bien vieux qui pue. ca va n’appelez pas les services sociaux c’était un acte médical. En effet après lui avoir fait ingurgiter de l’orangina sans qu’elle ne bouge un seul poil de sourcil, son père a émis l’hypothèse que peut être elle avait un problème de goût et d’odorat. Alors vous voyez il fallait le faire! Enfin nous sommes rassurés maintenant.

Quand son frère ne fini pas son plat et dès qu’il libère la place elle se précipite sur sa chaise et fini. Elle manie déjà fourchette et cuillère avec une grande dextérité. Ses petites mains potelées saisissent avec gourmandise les aliments (comme sur la photo).

Je la regarde faire avec amusement et tendresse

Et inquiétude.

Je me reconnais en elle.

Alors oui pour le moment elle est petiote et loin de moi l’idée de la restreindre (dans la limite du raisonnable).

Mais je sens poindre des angoisses à venir.

J’ai été très frustrée des privations enfant. Etant moi même gourmande mes parents ont eu peur que je prenne trop de poids et vers 8 ans j’ai entamé mon premier régime… 

De multiple privations ont entrainé de nombreux excès… en cachette.

Je ne veux pas en faire de même avec ma fille.

Je sais qu’il faut faire confiance aux sensation et ne pas les contrarier mais j’ai l’impression qu’elle pourrait manger sans s’arrêter.. Chose qui ne me parait pas vraisemblable finalement…

Elle n’est pas moi, je ne suis pas elle…

J’espère que toutes les deux nous nous accomoderons et trouverons ensemble la confiance nécessaire pour vivre sereinement…

23 commentaires

  1. MamaFunky

    @Lolitaaa – Pas moi :( Titie est un peu chiante niveau bouffe, et je dois dire que c’est pénible …
    Elle est suspicieuse face à tout nouvel aliment. Bizarrement pas avec les bonbons ou les gâteaux !
    Pffffff

    Répondre
  2. la mère cane

    pareil ici! Il veut gouter à tout mais bon comme nous sommes plus fruits que gâteaux il se gave surtout d’abricots et des prunes^^

    Répondre
  3. LMO

    C’est dingue, la mienne est pareille. Et j’ai les mêmes inquiétudes que toi, pour les mêmes raisons (à peu près).

    Ma grande mange comme un moineau depuis qu’elle est bébé et est fine comme un fil de fer.
    Mais ma petite mange dès qu’elle voit un truc à bouffer. Elle vient vers nous et nous en demande, et pourrait s’enfiler 20 gâteaux d’affilé, je suis sûre, si on ne l’arrêtait pas.

    Et on a eu la même peur par rapport au gout, vu qu’elle aime TOUT, mais elle a recraché un morceau d’aubergine, donc ça va, on est rassuérés aussi.

    Pour le moment elle est hyper fine (comme sa soeur au même âge) mais du coup je me demande si je la nourris assez (elle ne se plaint pas tant qu’elle voit pas de bouffe) ou si je la sous alimente, ça m’inquiète.
    Et j’ai peur qu’elle devienne boulotte plus tard et que je n’arrive pas à gérer…

    Répondre
  4. mum addict

    ici on grignote et on est des gloutons !! le Moustique est un bon mangeur, et de TOUT ! c’est un vrai bonheur !! bon on evite de trop grignoter, mais je dois avouer que j’aime bien les cochonneries ! ;-)

    Répondre
  5. Chocophile

    la mienne est déjà très gourmande à bientôt 22 mois…avec une maman gourmande difficile d’en être autrement, c’est ma faute ma très grande faute.

    Répondre
  6. lexou

    j’ai la même, et j’ai peur des mêmes choses, mais pour le moment je sais qu’il est bien trop tôt pour s’angoisser, et penser à des privations, respirons, et controlons nous ;-)

    Répondre
  7. Blanche De Castille

    J’ai été comme ça aussi! je ne suis pas encore maman, tu as raison à mon avis de faire attention à ne pas reproduire ce que tes parents t’ont fait « subir » : un régime à 8 ans, c’est dur…mon père m’a fait subir ça, mais un peu plus tard, à 12 ans. Ca m’a inhibée et fait me sentir mal des années…
    Tu verras bien quoi faire le moment venu, il faut sans doute faire attention à ce qu’elle ne mange pas trop de sucreries, mais sinon, elle va grandir!

    Répondre
  8. marie.cotcot

    Ma fille de 3 ans mange normalement, sauf en ce qui concerne les bonbons et les gateaux apéros (bref, avec toutes les cochonneries) ! J’ai l’impression que si on lui mets un sachet sous le nez, elle est incappable de s’arrêter.
    Je suis exacement comme elle, sauf que depuis que je suis Zermati, j’essaye de juguler mes pulsions.
    Je ne veux pas qu’elle soit comme moi et du coup, j’essaie de ne pas lui créer de frustrations. Je veux enlever le côté « aliment interdit » qui pousse à boulotter sans modération. Alors j’ai décidé de lui donner un bonbon chaque soir à la fin du dîner (avant le lavage de dents). Mais j’ai l’impression que ça ne change rien. Et j’ai une amie qui ne donne pas de bonbons à son fils du même age et du coup, son fils n’est pas spécialement fou des bonbons.
    Ai-je pris la mauvaise décision ? Que faire pour que ma fille n’ai pas de pulsion envers les bonbons et autres cochonneries… J’avoue que je suis un peu perdue. Les questions d’alimentation restent bien porteuses d’angoisse chez moi ! :(

    Répondre
  9. Blanche de castille

    Je pense que tous les enfants sont très différents: ma sœur et moi avons été nourries avec les mêmes habitudes cad sans bonbons ni
    Nutella ni céréales, mais plutôt avec du bio et des produits sains, résultat la sœur mange pas mal de cochonneries, viennoiseries et tutti quanti alors que moi ça ne me tente pas forcément!

    Répondre
  10. pétro

    Moi, je n’ai jamais mangé grand chose étant enfant, mes parents s’arrachaient les cheveux et maintenant je me trouve trop maigre même après la grossesse,je voudrais juste quelques rondeurs.
    Ma fille aime tout et adore manger, j’ai les mêmes interrogations que vous et pourtant ça me rassure aussi de la voir manger agréablement.
    Elle réclame sans arrêt du pain (en fait un terme générique pour gateau, pain, viennoiserie) et on lui donne une dose raisonnable par jour sans excès.
    Avec moi elle réclame toujours beaucoup plus, avec les puéricultrices, rarement.

    Répondre
  11. teparlerdemavie

    Il n’y a aucune raison pour que ça se passe mal par la suite. Tu le dis toi-même, tu as souffert de frustration, petite, mais ta fille n’en souffrira pas.

    Tes angoisses sont légitimes mais ce sont les tiennes, garde-les éloignées de ta filles et tout se passera bien.

    Bisous

    Répondre
  12. Bealapoizon

    Je comprends ton inquiétude, mais comme dirait mon Papa  » attendons les problèmes pour les résoudre », tu ne feras certainement pas les erreurs de tes parents. Pour l’instant elle mange tout, mais mes garçons mangeaient de TOUT lorsqu’ils étaient petits et là ça devient dur dur pour les légumes…
    Bon ceci dit je reconnais que je dois restreindre Grand Monstrou pour qu’il ne dévore pas tous les biscuits de la maison en un seul gouter…

    Répondre
  13. alice

    mon fils est u glouton, mais aux heures des repas…tandis que l’autre là, elle dévorerai le siège auto si j’avais pas un gâteau à lui filer en voiture…. elle a faim dès qu’elle voit de la bouffe…effrayant… bon je laisse faire, mais je ne lui donne pas toujours ce qu’elle veut quand même….

    Répondre
  14. Julie, La mère calme

    Ce billet m’a fait sourire: j’imaginais réellement le plaisir de ta fille.
    Mon Frérot lui ressemble un peu. Son penchant « naturel » est pour les aliments non santé :-(

    Plusieurs nutritionnistes disent que le « travail » du parent est de gérer le quoi, le comment et le quand. Ce qu’on met sur la table, le climat et le moment. Celui de l’enfant est le combien. Il décide de la quantité. Cette façon de voir m’a fait du bien.

    Je potine!
    http://www.la-mere-est-calme.com/2011/07/les-potins-du-dimanche-et-vlan.html
    (en ligne dimanche!)

    Répondre
    • sev88

      C’est en surfant sur le net que je suis tombée sur votre message du mois de juillet 2011…
      J’ai la même à la maison et le coup du camembert m’a fait évidemment sourire car c’est la SEULE chose qu’elle refuse de manger….
      AU SECOURS !!!!
      Je ne sais plus quoi faire, je la restreint un peu car la courbe de poids monte mais la taille n’augmente pas, elle est petite (22 mois: 9 kg 700 pour 76 cm) et ça me fait peur car j’ai moi aussi connu des problèmes de poids lors de mon adolescence.
      Je voulais savoir si, presque un an après, elle s’était « calmée » au niveau « bouffe »?
      Je ne sais pas si ce n’est qu’un mauvais passage ou si elle aura tendance à réclamer tout le temps et à constamment se battre avec elle…
      Help me please !!

      Répondre
  15. lili

    Bonjour,
    Ce post date d’un bout de temps mais le sujet est toujours d’actualité chez nous! J’ai deux filles ; une de 4 et demi (LA goinfre) et une de 2 et demi. L’aînée a toujours été un beau bébé très gourmand. Nous trouvions cela mignon à l’époque jusqu’au jour ou arrivée à 2 ans et demi nous l’avons inscrite à l’école (elle allait à la crèche avant). Donc le matin : école ; après-midi : papi et mamie…Les gros problèmes ont commencé à ce moment là. En à peine 2mois elle avait pris près de 2kgs…les grds parents (beaux parents) n’en faisaient qu’à leur tête et lui donnaient dès qu’elle réclamait (biscuits, crèmes dessert, chocolat, etc…). Nous avons déménagé depuis et je gère de A à Z son alimentation. Nous essayons de contrôler sans trop la frustrer mais par tous les moyens elle VEUT MANGER, MANGER et MANGER!! A l’école malgré sa collation et son repas , elle trouve le moyen de réclamer aux petits copains….Elle réclame en permanence même si elle sort de table et qu’elle a bien mangé. Bref, à 4 ans et demi nous avons toujours du mal à la stabiliser malgré des repas équilibrés…Nous commençons vraiment à nous inquiéter et à ns demander si elle n’a pas un problème d’ordre psy??
    Bref, bon courage aux parents de petits goinfres…c’est mignon au début, ensuite, cela peut devenir un (gros) problème…

    Répondre
    • Madame Parle

      peut être que ça vaudrait le coup d’aller en parler avec un psy au moins une fois. Pourquoi a t-elle ce besoin de se remplir en permanence? Comment se sont passés ses premiers moments de vie?

      Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)