Ode à cette connasse de balance

Toi et moi on se connait depuis le siècle dernier. A peine mon premier cri poussé nous nous sommes touchées…3770g, le premier chiffre que tu m’as donné (et bien le dernier que vous aurez ici faut pas déconner!). Tous les mois je suis venue te voir, tu étais le reflet de ma bonne santé, je profitais bien du lait de ma mère puis des aliments qu’elle cuisinait. Notre histoire était sereine.

Puis vers 8 ans t’as dérapé. Le chiffre que tu as annoncé était un peu élevé, sortait de la courbe de ce carnet de santé figé. On a essayé de te raisonner en controlant mon alimentation. Tu es redevenue normale. Ouf tout le monde était apaisé. Puis un autre mois une autre fois, tu as à nouveau dévoilé des chiffres erronés, re-controle puis re-normalité. Tu as joué à ce jeu un bon nombre de fois.

Tu as suscité pas mal d’émotions autour de toi: tour à tour la joie, la sérénité, la fierté, la peur, la colère, la honte… Tu n’es pas une amie fidèle tu ne fais que bouger au fil des années et toujours un peu plus. Je t’ai aimé puis detesté, je t’ai ignoré et adulé..puis depuis quelques années, délaissé.

Je ne voulais plus te voir.
J’ai bien été obligé de te retrouver pendant cette grossesse. Mais pas chez moi. Selon ce que tu me disais j’étais fière ou déprimée même si c’est pour mon bébé que je devais t’affronter.
Ce matin je t’ai touché, dépoussiéré. Ta pile est morte, quelle dommage..Si je trouve le chemin du magasin, qui sait, j’en reprendrai peut être une autre.
J’aimerais que toi et moi on se rapproche, on s’apaise.
J’aimerais te regarder avec autant de joie qu’une maman voit son petit grossir…
J’aimerais ne plus te fuir ou te surinvestir…
Juste vivre sereine avec toi… avec moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires

  1. Tchik

    C’est quand même bon signe, le fait qu’il n’y ait plus de piles, ça veut dire que tu te prends moins la tête avec cette bitch de balance!
    La mienne, j’avoue, je la gave régulièrement de piles mais aussi et surtout parce qu’elle me donne l’heure dans ma SDB.
    Pour ce qui est du poids, je ne la trouve pas vraiment super fiable donc je préfère me fier à mes jeans tests, j’en ai plusieurs, un pour noël, un pour pâques… et là pour l’instant, ils sont immettables cause gros bidon donc c’est les vacances de tests (sauf pour ma gynéco, cette SS)!

    Répondre
  2. bbflo

    J’ai eu longtemps une relation pathologique avec ma balance. Et puis je l’ai définitivement laissée tomber, et franchement ça fait du bien, plus de « juge ». Ceci dit, mon juge c’est mes pantalons, mon reflet dans le miroir. Mais c’est tout de même moins précis, ça fait moins « couperet ».

    Répondre
  3. Madame Parle

    @bbflo – ouais les fringues ca pardonne pas non plus meme si on peut dire « mais merde ce seche linge rétrécit tout!:p »

    @Sophie L – au moins elle te donnait un poids à la louche!:)

    @Bloody Mary – t’as les glaces on peut pas tout avoir :)

    @Tchik – elle te donne l’heure??? lol c’est quoi cette hitoire de jeans différent pour Paques et Noel??

    @LA VILAINE – mici

    @Beatrice – ca peut s’appeler la techinique de l’autruche ..

    Répondre
  4. Tchik

    ben ouais, elle donne l’heure parce que dans ma SDB, j’y reste souvent trop longtemps donc c’est bien pratique… Je précise qu’elle a des aiguilles comme ça tu confonds pas avec ton poids hein ;-) sinon ben oui généralement à noël j’arrive plutôt mince avec mon slim noir et je repars plutôt grosse avec mon brut droit que je garde jusqu’à pâques ou je passe au boyfriend et là je me dis c’est plus possible, y’a maillot dans deux mois donc il va falloir repasser au slim noir!

    Répondre
  5. Madame Parle

    @Tchik – c’est concpetuel comme balance! lol t’as THE tactique! et pour le mois de juillet de cette année?????

    Répondre
  6. VGD75

    Le type qui a inventé la balance, j’espère qu’il est mort pendu par les pieds dans d’attroces souffrances.

    Répondre
  7. Miss Cz

    la balance… quel cauchemar
    je n’ai pas eu de problème de poids comme le tien mais l’inverse
    pendant très longtemps, chaque kilos perdu était une victoire, plus j’en perdais, mieux je me sentais
    depuis Mister j’ai mis la balance de côté
    quand ça va mal (dans ma tête le plus souvent) j’arrête de nouveau de manger
    il voudrait (mes parents aussi) voudrait me voir prendre quelques kilos, j’en ai pas envie
    parce que là c’est une mauvaise période

    Répondre
  8. flou

    pour ne jamais avoir réussi à gérer cette relation conflictuelle, j’ai décidé il y a quelques années de ne plus posséder de balance… et d’etre pesée un fois par an chez le médecin, pour me rendre compte que, d’une année à l’autre, mon poids ne fluctue pas tant que je le croyais auparavant…

    Répondre

Leave a Reply to Tchik

  • (will not be published)