Partir dans un club de vacances en famille

Les vacances en club.

Déjà petite j’aimais l’ambiance qui y régnait. Les jeux apéritifs ou café , répondre à des questions du trivial poursuit pour gagner un verre. Mon père incollable aux questions sports.

Les danses du village, reggiani puis plus tard des rythmes plus entraînant.

Les buffets, garnis ou le choix était cornélien, je ne chosisisais pas d’ailleurs.

Les divers tournois et autres cours.

Je vois aujourd’hui parmi ces gens qui m’entourent des bouts de moi.

Ces enfants innocents qui sautent avec empressement dans une piscine gelée.

Ces adolescents insouciants qui suivent leurs parents de loin et ont leurs premiers émois sur un canapé d’une discothèque.

Ces jeunes amoureux, leurs premières vacances ensemble. Trainer dans une chambre sans contrainte, prendre le temps de l’autre.

Cette femme qui porte la vie pour la première fois et profite le sourire aux lèvres. Elle imagine cet enfant bien calée sur un transat.

Et puis nous.

J’étais tous ces gens hier peut être.

Aujourd’hui nous sommes parents. Deux beaux enfants.

Je ne saute plus dans la piscine mais regarde mes enfants le faire, je ne fais plus de jeux car c’est l’heure de la sieste, je ne peux attendre le spectacle du soir bien trop tard. La discothèque je n’en vois que la réunion d’information. La danse du village se transforme en danse des canards, heure ou avant je prenais l’apéro.

Le regard des autres a aussi changé.

Le regard pressant des hommes de mes 20 ans s’est transformé en regard bienveillant sur mes enfants. J’aime ca.

Mes enfants évoluent avec aisance.

Mon fils a des copines il grandit et demande à aller au mini club. Ma parisienne de fille découvre la nature, elle retient son souffle face à une mouche et pousse des interjections devant un oiseau.

Moi je profite.

Déjà un livre de lu en deux jours! Ça ne m’était plus arrivé depuis des années.

Je savoure cette liberté retrouvée.

Les enfants grandissent, plus ils vivent et s’ouvrent aux autre et plus jai de temps pour moi.

Reste le temps pour nous.

5 commentaires

  1. lexou

    cette année, pas de clubs, ce n’était pas prévu, je n’ai pas le budget, mais si d’ici l’année prochaine j’ai enfin trouvé le job en or, on partira tous les trois!!!Des vacances pendant lesquelles on peut dire OUF!

    Répondre
  2. Cesdouxmoments

    Très joli ton article avec cette vision de chaque moment de vie ! J ai vécu la meme chose l an dernier ou nous sommes partis une semaine en Turquie . Les enfants ont adore et rêvent d y repartir . Mais mon mari n aime pas les clubs , il ne trouve pas ça authentique … Je crois qu il faut y etre habitue enfant ! Donc nous allons peut etre explorer une version plus root et ça pour moi ce sera très nouveau !

    Répondre
  3. Steph

    J’adore ton récit! Moi aussi, j’ai adoré les vacances en club quand j’étais gosse!Mini-club,club ado,spectacle,crazy signs… Et moi aussi mon Papa,il était trop fort aux jeux apéro et café,il gagnait tout le temps…j’étais fière!!!:)
    Elles avaient l’air chouette tes vacances, de l’autre côté de la barrière!:)

    Répondre
  4. ICaf

    Pfiou ça donne sacrément envie, sans vouloir faire le nostalgique ça me rappel mon enfance.

    Répondre
  5. Marc

    Alors je trouve que les vacances en famille sont super, quand elles se passent dans un club. Et bien pourquoi me direz vous? Tout simplement parce que les parents ont aussi envie de se reposer pendant le séjour, tout le monde a le droit de vouloir se ménager un peu :)

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)