Sur les rives du lac de Constance à la découverte de l’ile de Mainau et du château d’Arenenberg

ile de Mainau

 

L’Allemagne n’est pas forcément le lieu où j’irais spontanément passer des vacances. Durant mes études je n’ai pas eu la chance d’avoir des bons professeurs et c’est bête mais ça joue sans doute dans mon attrait pour ce pays. Il y a un peu plus d’un an je suis allée avec mon fils découvrir tripsdrill, un parc en plein milieu de la nature et nous avions aussi gouté quelques vins enfin surtout moi! Nous étions dans le Bade Wurtenberg, une province au sud dont la capitale est Stuttgart. J’avais passé un excellent séjour en plein été et quand on m’ a proposé d’y retourner mais cette fois côté marché de Noël j’ai de suite accepté.

Mon voyage commençait à Constance en bordure du lac. ce dernier est long de 63 km et large de 14 km. Quatre pays le bordent: la Suisse, l’Autriche le Lichtenstein et l’Allemagne.

Nous sommes arrivés sous le soleil et nous avons rapidement pris la route pour l’île de Mainau également appelée l’île aux fleurs. J’ai pu apprécier la quiétude de cette immense étendue d’eau. Les couleurs de l’automne et la douceur du soleil rendait ces moments magiques. J’aurais pu m’asseoir sur un banc et regarder la nuit tomber pendant des heures, mais c’était un voyage de presse alors go go go il faut suivre! A chaque saison son charme. Au printemps les milliers de fleurs doivent donner une ambiance festive à ce lieu. Les séquoias géants côtoient les cèdres majestueux. Il y a une serre aux papillons dans laquelle évoluent près de 80 espèces. C’est impressionnant de les voir voler en toute liberté devant vos yeux. Le château date du 18ème siècle et est de style baroque. Il a été un peu laissé à l’abandon au cours du 19ème siècle et c’est Lennart Bernadotte fils de Guillaume de Suède qui en souvenir de ses vacances d’enfant décida d’en faire un paradis accessible à tous. la visite de l’ile de Mainau est payante: 9 euros l’hiver et 18 euros l’été.

Le lendemain, un autre lieu, une autre rive. Cette fois c’est du côté suisse du lac que nous sommes allés visiter le château d’Arenenberg qui a été la dernière demeure de l’ancienne reine de hollande Hortense de Beauharnais, mère de Napoléon 3.

J’ai beaucoup apprécié cet endroit mais c’est pas tant le côté historique qui m’a touchée mais davantage l’aménagement et l’ambiance créée en cette période de Noël. Ce château a une âme. Le sapin de Noël de l’entrée m’a envouté et à partir de là je me suis imaginée à boire le thé dans cette jolie vaisselle à écrire des cartes à la plume en écoutant de la musique ou encore rêver dans ces immenses baies vitrées donnant sur le lac. Ce lieu est vraiment entretenu avec soin et passion. J’ai eu l’immense joie de pouvoir faire des photos privilège assez rare!

J’espère que mes clichés traduiront les émotions que j’ai pu ressentir en voyant ces lieux.

Je vous emmènerai prochainement au marché de Noël de Lindau et à Constance.

Belle promenade!

ile de Mainauile de Mainauile de Mainauile de Mainau ile de Mainau ile de Mainau

 

ile de Mainau 10373802_10152890405819520_2404482345794176910_n ArenenbergArenenberg Arenenberg Arenenberg Arenenberg Arenenberg Arenenberg Arenenberg

8 commentaires

  1. Elodie MamanPoulpe

    Ca donne vraiment envie d’y aller alors que quand on parle Allemagne comme destination de vacances ça fait pas forcément rêver…
    Tes photos sont superbes !
    A retenir ;)

    Répondre
  2. Laurance

    Un très beau coin de paradis pour se relaxer et rester loin très loin de la civilisation
    Merci pour cet article et ces belles photos

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)