Dépêche AFP

café

Dépêche AFP.

Il l’a quitté. Elle n’avait plus eu aucune nouvelle depuis ce fameux jour où tout est devenu réalité dans les pages de papiers.

Elle ne savait que faire.

Des mois qu’ils se voyaient entre deux mondes. L’ombre et la lumière.
Elle et sa femme.
Quinze jours sans rien. Pas un mot. Pas un appel.
Rien.
Elle n’osait allumer sa télé. Ouvrir un magazine était au delà de ses forces. Elle était celle par qui tout était arrivé.
Cette tentation plus jeune plus douce. Elle n’avait rien vu venir elle. Un homme banal rencontré dans un café. Deux destins qui se croisent. On ne sait jamais vraiment pourquoi. Elle se trouvait là. Sa route à lui passait ici aussi. Ils s’étaient parlés on les avait présenté. Elle a été impressionnée par son écoute.
Le monde autour d’eux avançait poursuivait son chemin et eux s’arrêtaient, se regardaient. Se retrouvaient.
Comme une évidence.

Elle savait bien qu’il en avait une autre auprès de lui. Elle n’était d’ailleurs pas tout à fait seule. Ils se sont lancés pourtant à corps et âmes dans cette passion irraisonnable. Par delà les codes et la bienséance. Ils ne savaient que faire de ces sentiments débordants. Ils se sont laissés surprendre pas ces évidences. Se voir était un combat de chaque jour. Des appels passés, des intermédiaires de confiance.

Cet appartement aux volets baissés. Ils étaient épiés traqués.

Ils savaient qu’ils savaient.

D’ailleurs son Autre aussi. La situation était inextricable. Et puis un acte un peu plus manqué sur les pavés au petit matin. De l’ombre à la lumière. De la passion intime aux coucheries nationales. Leur histoire s’étalait en lettres d’imprimerie. La veille il lui avait dit dans la chaleur de ses bras qu’il ne voulait plus de ça. Il la voulait toute entière, à la lumière du jour, des chandelles, des cours.

Il lui avait promis que les choses allaient se clarifier.
Elle n’osait bouger.
Ne sachant ce qu’elle devait attendre. Ces heures étaient interminables. Certains amis l’appelaient par politesse et curiosité. Elle les évitait. Elle avait perdu l’appétit. Il lui manquait tant. Mais la tension laissait place à la réflexion.
Elle était terrorisée que tout s’arrête sans avoir commencé.
Le protocole allait prendre le dessus.

Et puis ce message décortiqué, critiqué, assumé.

Dépêche AFP.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts with Thumbnails

5 réponses à Dépêche AFP

  1. vanessa dit :

    Très beau texte , j’en suis toute émue …de l’autre côté on ne voit pas tout de la même façon

  2. lexou dit :

    les médias se régalent de ce genre d’histoire « people » mais tu les met anonyme et cela n’intéresse plus personne, cela peut arriver à beaucoup, malheureusement, l’image des personnalités est surveillée, leur vie privée aussi, c’est malheureusement l’un des côtés les plus sombres de leur quotidien je crois

  3. J’aime toujours beaucoup tes textes plus personnels

  4. anacoluthe dit :

    J’aime beaucoup ton idée – adopter ce point de vue très humain, de l’intérieur, de l’ »Autre » – et j’aime beaucoup le texte que tu en as fait, tout en délicatesse…

  5. chocoladdict dit :

    j’aime beaucoup ton regard…ça change de ce que j’ai pu lire jusqu’à présent )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>