• 221
  • 120
  • 49
  • 157

Autohypnose : s’endormir facilement.

Jessica
Par Jessica
16 janvier 2024 11

L’utilisation de l’hypnose est de plus en plus courante pour combattre le stress et soulager la douleur. Cette technique peut également être efficace pour arrêter de compter les moutons et lutter contre l’insomnie lorsqu’elle est pratiquée dans son propre lit. Il suffit simplement de s’entraîner un peu. Les experts fournissent des réponses sur la manière de le faire.

L’autohypnose pour s’endormir plus rapidement


Il est possible de pratiquer l’autohypnose pour s’endormir plus rapidement et lutter contre les insomnies. Cette technique permet de se détacher du monde extérieur et de trouver enfin un sommeil réparateur.

Est-ce que l’autohypnose fonctionne pour tout le monde ?


Sans s’en rendre compte, on peut être proche de l’autohypnose lorsque l’on est absorbé(e) par une activité au point d’oublier ce qui nous entoure. Cela signifie se détacher de l’environnement extérieur pour se plonger pleinement dans son vécu intérieur. Selon Wilfrid Nkodia, psychologue et hypnothérapeute, l’autohypnose va au-delà de la simple rêverie ou de la concentration, car elle change notre perception des situations, des émotions et des sensations. Avec de l’entraînement, on peut atteindre cet état volontairement.

Selon une récente étude anglaise, environ 10% de la population a une résistance aux suggestions hypnotiques et peut avoir des difficultés à se laisser aller. Cependant, dès lors que l’on fait volontairement la démarche, on a de très bonnes chances d’y parvenir, assure Jean-Michel Jakobowicz, hypnothérapeute. Pour débuter l’autohypnose, il est recommandé de s’appuyer sur un enregistrement audio guidé par la voix d’un hypnothérapeute.

L’autohypnose pour lutter contre les insomnies


L’autohypnose permet de se détacher en grande partie des stimuli extérieurs tels que les bruits et les lumières qui favorisent l’excitation et perturbent le sommeil. Elle agit également sur les causes courantes des difficultés d’endormissement telles que le stress, l’anxiété et les ruminations constantes. Elle permet de laisser passer plus facilement les pensées et de se détendre. Grâce à la suggestion, elle peut également aider à modifier les automatismes et les pensées négatives qui entretiennent l’insomnie.

L’autohypnose est particulièrement efficace pour les insomnies récentes liées à une période de stress. En cas d’insomnie chronique, elle peut être utilisée en complément d’un travail avec un hypnothérapeute, un psychologue ou un psychiatre. Cela permet souvent de réduire la dépendance aux somnifères plus rapidement, selon la Dre Héloïse Delavenne-Garcia, médecin psychiatre hypnothérapeute.

Exercices d’autohypnose pour se relaxer et lutter contre le stress et les troubles du sommeil


Pour se relaxer, il est recommandé de s’installer dans son lit, éteindre la lumière et fixer le plafond. Prenez 10 lentes inspirations et expirations, voire plus, en ressentant le poids et la température de chaque membre. Lorsque l’envie de fermer les yeux se fait sentir, résistez un peu puis laissez-vous aller. Visualisez un lieu calme et sûr que vous aimez, ressentez la relaxation vous envahir et allez-vous coucher depuis ce lieu, en ressentant l’apaisement ou l’endormissement se manifester.

Il existe plusieurs exercices d’autohypnose selon vos besoins. Pour se rassurer, imaginez-vous dans un lieu calme où vous aviez l’habitude de bien vous endormir, en utilisant tous les sens pour vous y immerger au maximum. Pour vous détendre, imaginez un coucher de soleil en observant les détails du lieu où vous l’observez. Pour calmer les pensées qui tournent en boucle, utilisez l’image d’une roue à aubes d’un moulin qui ralentit peu à peu. Ces exercices sont souvent efficaces pour ralentir les pensées.

3 livres pour découvrir l’autohypnose


Voici 3 livres accompagnés de séances audio gratuites, qui peuvent être scannées via QR code sur son téléphone :
– « L’hypnose : adieu l’anxiété ! Stress, insomnies, crises d’angoisse » par la Dre Heloïse Delavenne-Garcia, édition In Press, 8 €.
– « 96 exercices faciles d’autohypnose » par Jean-Michel Jakobowicz, édition Leduc.S, 15 €.
– « Manuel de l’autohypnose » par Wilfrid Nkodia, édition Eyrolles, 25 €.

ARTICLE SUIVANT
Comment savoir si on est allergique aux piqûres de moustique?

SUR LE MÊME SUJET