• 643
  • 178
  • 35
  • 47

Balanite : causes, symptômes et traitements.

Jessica
Par Jessica
09 février 2024 28

Si vous ressentez des démangeaisons dans la région génitale depuis quelques jours, il est possible que vous souffriez d’une balanite. Bien que ce problème soit généralement sans gravité, il peut indiquer que vous devez revoir votre routine d’hygiène corporelle. Voici quelques explications.

Définition : qu’est-ce que la balanite ?


La balanite est une inflammation du gland du pénis qui se caractérise par des plaques ou boutons rouges et d’autres symptômes locaux. Elle est douloureuse et désagréable. Il est fréquent d’en souffrir au moins une fois dans sa vie. La balanite peut être aiguë ou chronique et elle est plus courante chez les hommes non circoncis.

La balanoposthite : une inflammation du gland et du prépuce


Il arrive souvent que l’inflammation du gland soit associée à une inflammation du prépuce, appelée posthite. Lorsque les deux zones sont touchées, on parle de balanoposthite.

Quelles sont les causes de la balanite ?


Il existe des balanites aiguës d’origine infectieuse et des balanites chroniques ou récidivantes. La balanite infectieuse est généralement due à une infection fongique ou bactérienne et peut être causée par une mauvaise hygiène, des frottements ou une macération. La balanite peut également être associée à certaines infections sexuellement transmissibles.

Il est plus rare que la balanite soit provoquée par des virus ou des parasites. Il faut également noter que le médicament tadalafil peut causer une forme non infectieuse de balanite aiguë appelée érythème pigmenté fixe bulleux du pénis.

La balanite chronique et récidivante


Certaines balanites durent sur le long terme ou réapparaissent fréquemment. Des maladies de peau telles que le lichen scléreux, l’eczéma de contact, le lichen plan ou le psoriasis peuvent expliquer ces cas. Certaines maladies générales telles que le VIH, l’arthrite réactionnelle ou le diabète peuvent également causer une balanite chronique.

Lisez aussi  Reconnaître le syndrome de Raynaud comme maladie professionnelle ?

La balanite de Zoon


La balanite de Zoon se présente sous la forme d’une plaque rouge inflammatoire bien délimitée sur le gland. Elle est moins désagréable que la balanite aiguë infectieuse mais elle est chronique. Elle affecte principalement les hommes non circoncis de plus de 40 ans.

La balanite non spécifique


La balanite non spécifique est plus souvent récidivante que chronique et survient chez les hommes non circoncis de tout âge. Elle est souvent confondue à tort avec une mycose récidivante.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET