• 447
  • 129
  • 14
  • 203

Bronchospasme : tout sur cette contraction soudaine des bronchioles

Jessica
Par Jessica
28 novembre 2023 47

Le bronchospasme est une condition bien connue et malheureusement fréquente chez les personnes asthmatiques. Elle se caractérise par une diminution du flux d’air dans les bronches, ce qui entraîne un sifflement lors de l’expiration ou une toux. Pour en savoir plus sur ce sujet, nous avons interviewé Arnaud Barbier, masseur-kinésithérapeute et vice-président de la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR).

Définition du bronchospasme


Le bronchospasme se produit lorsque les muscles lisses des bronchioles se contractent de manière involontaire, entraînant une limitation des échanges gazeux dans l’organisme. Cela se traduit par une sensation d’oppression thoracique et des difficultés respiratoires.

Les symptômes du bronchospasme


Une crise de bronchospasme peut se manifester par une sensation d’oppression thoracique, un sifflement lors de la respiration, une toux sèche et inflammatoire, un essoufflement et une détresse respiratoire.

Les causes du bronchospasme


Le bronchospasme peut être causé par des allergies, de l’asthme, la BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive) ou la prise de certains médicaments anti-inflammatoires. Il peut également survenir pendant une anesthésie générale.

Les facteurs de risque pour le bronchospasme


Les personnes ayant déjà une pathologie respiratoire préexistante, telles que l’asthme, une allergie ou une maladie respiratoire chronique, ainsi que les personnes en surpoids, obèses ou fumeuses, sont plus susceptibles de développer un bronchospasme.

Le traitement et la prise en charge du bronchospasme


Le traitement du bronchospasme repose sur l’utilisation de bronchodilatateurs pour détendre les muscles lisses des voies respiratoires. Les corticoïdes inhalés peuvent également réduire l’inflammation. En cas d’allergie, des antihistaminiques peuvent être recommandés. Il est également important d’éviter les facteurs déclenchants et de mettre en place un plan d’action pour contrôler l’asthme.

La prévention du bronchospasme


Pour éviter les crises de bronchospasme, il est recommandé d’éviter les facteurs déclenchants, de maintenir une bonne hygiène respiratoire et de suivre les recommandations médicales. Un mode de vie sain, incluant une alimentation équilibrée, l’arrêt du tabagisme et une activité physique régulière, peut également contribuer à améliorer la santé respiratoire. La kinésithérapie respiratoire peut aider à renforcer les muscles respiratoires et à mieux réagir en cas de bronchospasme. Une éducation thérapeutique est essentielle pour aider les patients à reconnaître les signes d’alerte et à reprendre le contrôle de leur quotidien.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET