• 760
  • 109
  • 28
  • 140

Causes de la maladie de Crohn : comprendre les origines

Jessica
Par Jessica
17 février 2024 32

La maladie de Crohn, caractérisée par des symptômes digestifs tels que des maux de ventre et la diarrhée, demeure peu connue. Quels sont les mécanismes impliqués dans cette inflammation chronique de l’intestin (MICI) ? Quel est l’impact du système immunitaire et de la génétique ? Un gastro-entérologue fait le point.

La maladie de Crohn : une maladie inflammatoire chronique de l’intestin


En France, environ 120 000 personnes sont atteintes de la maladie de Crohn, une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). Cette maladie peut avoir un impact considérable sur la qualité de vie.

Les causes et déclenchement de la maladie


La cause de la maladie de Crohn n’a pas encore été déterminée, mais certains éléments ressortent. Des dysfonctionnements du système immunitaire, de la génétique, de l’environnement et de la flore bactérienne intestinale pourraient être liés à l’inflammation chronique. Selon un article du manuel MSD, la maladie de Crohn touche habituellement la partie inférieure de l’intestin grêle, le gros intestin ou les deux, mais peut également affecter n’importe quelle partie du tube digestif. Cette maladie peut se déclarer à tout âge, mais le pic de fréquence se situe entre 20 et 30 ans.

L’évolution de la maladie


La maladie de Crohn évolue souvent par des phases d’activité appelées ‘poussées’, totalement imprévisibles et variables en intensité, entrecoupées de périodes de rémission, selon la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE). L’inflammation est due à une réaction inappropriée du système immunitaire, combinant un déficit de l’immunité innée et une hyperactivité de l’immunité acquise.

Les facteurs génétiques


Environ 10% à 25% des personnes atteintes de la maladie de Crohn ont des antécédents familiaux de maladie inflammatoire chronique de l’intestin. Une prédisposition génétique peut donc jouer un rôle dans l’apparition de cette maladie. Cependant, la maladie de Crohn n’est pas considérée comme héréditaire, bien qu’une susceptibilité génétique existe. Certains gènes, tels que le gène CARD15/NOD2, ont été identifiés comme favorisant l’apparition de la maladie lorsqu’ils sont mutés. Ces gènes sont impliqués dans le fonctionnement du système immunitaire.

Lisez aussi  Tout savoir sur le syndrome de Marfan : une maladie rare
ARTICLE SUIVANT
Stase stercorale : aliments et liquides à consommer

SUR LE MÊME SUJET