• 346
  • 185
  • 5
  • 58

Causes possibles d’un clitoris gonflé

Jessica
Par Jessica
22 janvier 2024 20

Le clitoris, une partie de l’anatomie féminine, peut augmenter de taille de manière normale lors de l’excitation ou en cas d’inflammation ou d’infection qui nécessite un traitement. Comment reconnaître la cause d’un gonflement du clitoris et que faut-il faire dans ce cas ? Le Dr Rafael Herrero, gynécologue et sexologue à Paris, nous donne les réponses.

Qu’est-ce que le clitoris ?
Le clitoris est un organe sexuel féminin situé à l’intérieur de la vulve, sous les grandes lèvres et au bas du mont du pubis. Son unique rôle est de procurer du plaisir sexuel. Il est composé d’une petite partie externe avec le gland et le capuchon du clitoris, et d’une grande partie interne formée des corps caverneux du clitoris et des bulbes du vestibule. Sa description anatomique précise n’a été établie qu’en 2005.

Taille : combien mesure-t-il ?
Le gland du clitoris mesure seulement 6 à 8 millimètres, mais l’organe dans son ensemble mesure près de 10 centimètres, soit environ la taille de la paume d’une main.

Cause du gonflement : pourquoi mon clito grossit ?
Le clitoris peut varier de volume lors de l’excitation sexuelle, mais il peut également devenir enflammé. Il est important d’identifier la cause de l’inflammation pour pouvoir la traiter.

Désir et plaisir : l’excitation sexuelle chez la femme
L’érection clitoridienne existe chez les femmes, tout comme l’érection du pénis chez les hommes. Lors des rapports sexuels, le clitoris s’allonge en raison d’une augmentation de la circulation sanguine, ce qui est équivalent à une érection. L’excitation sexuelle est la principale cause du gonflement du clitoris, ce qui est tout à fait normal et physiologique.

Inflammation, infection, mycose, vulvite
L’inflammation est une réponse immédiate de l’organisme à une infection ou à une lésion des tissus. Les signes caractéristiques de l’inflammation sont la rougeur, le gonflement, la chaleur et la douleur. Lorsque l’inflammation est causée par un agent pathogène, on parle d’infection. Les infections vaginales à levures (mycoses du clitoris) et les maladies sexuellement transmissibles sont les plus courantes. L’inflammation peut également être due à une irritation ou à un traumatisme.

Clitoridodynie
La clitoridodynie, ou douleur clitoridienne chronique, se caractérise par des douleurs au niveau du clitoris, telles que des sensations de brûlure, de coupure ou de piqûre. La clitoridynie peut donner l’impression que le clitoris est gonflé. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce symptôme, tels qu’un contact sexuel intense, des irritations cutanées ou des infections récurrentes. Il est important de consulter un professionnel de santé pour un diagnostic précis et un traitement approprié.

Clitoromégalie
La clitoromégalie se réfère à une augmentation anormale de la taille du clitoris. Elle peut être congénitale ou acquise en raison de déséquilibres hormonaux. Il est essentiel de consulter dès que l’on est gêné ou que l’on souffre, car la consultation permet d’éviter la chronicité.

Quand consulter ?
Il est essentiel de consulter un médecin gynécologue dès que l’on ressent un gonflement accompagné de douleurs au niveau du clitoris. Les douleurs clitoridiennes sont souvent mal connues, et une consultation avec un gynécologue sexologue peut aider à obtenir un diagnostic précis et un traitement adéquat.

ARTICLE SUIVANT
Reconnaître et soigner Gardnerella vaginalis

SUR LE MÊME SUJET