• 776
  • 108
  • 8
  • 38

Choisir son parfum pour l’été : conseils et astuces

Jessica
Par Jessica
06 juin 2024 28

Pour les vacances d’été au bord de la mer, quel parfum choisir ? Optez pour un parfum frais, léger et sucré qui évoque les bons souvenirs de vacances passées. Cependant, il est important de s’assurer qu’il ne présente aucun risque nocif lors d’une exposition au soleil. Nous vous informons sur les dangers de la photosensibilisation et vous faisons découvrir les tendances olfactives de l’été.

Peut-on se parfumer sans risque ? Quelle est la législation ?

La législation européenne sur les cosmétiques est l’une des plus strictes au monde et l’industrie de la parfumerie est proactive dans l’adoption de réglementations. Les maisons de parfum suivent les recommandations de l’IFRA (International Fragrance Association), une organisation qui favorise l’utilisation sans danger des parfums. Les parfums sont soumis à des règles d’utilisation strictement contrôlées par les IFRA Standards, qui fixent les règles d’utilisation de certains ingrédients de parfum. Avant d’être mis sur le marché, les parfums reçoivent une certification IFRA pour garantir leur conformité aux standards recommandés.

La photosensibilisation, un mauvais souvenir ?

Il fut un temps où l’utilisation de parfum avant de s’exposer au soleil était risquée. Certaines fragrances contenaient des composés photosensibilisants qui provoquaient des taches pigmentaires. Cependant, grâce aux règles de l’IFRA, ces composés ont été éliminés des parfums. Les parfumeurs utilisent des essences « nettoyées » de ces molécules pour éviter toute réaction cutanée.

Les risques d’irritation et de réaction sont-ils plus importants en été ?

Grâce aux réglementations et aux avancées de l’industrie, les risques d’irritation sont désormais minimes. Cependant, pour les peaux sensibles, il est recommandé d’éviter de vaporiser directement le parfum sur la peau et de privilégier l’application sur les vêtements. Les réactions cutanées peuvent causer une hyperpigmentation temporaire, quelle que soit la cause.

En été, faut-il craindre l’alcool dans les parfums ?

L’alcool dans les parfums n’est pas photosensibilisant, mais il peut dessécher la peau. Il est donc préférable d’éviter de s’asperger tout le corps de parfum avant de s’exposer au soleil. Quelques gouttes dans des zones spécifiques comme le cou ou les poignets ne posent pas de problèmes. Les parfums sans alcool sont également une alternative.

La chaleur fait-elle « tourner » les parfums ?

Les parfums ne « tournent » pas sous l’effet de la chaleur. Ils subissent des tests de stabilité avant d’être commercialisés et sont conçus pour résister à différentes conditions climatiques. La perception des odeurs peut changer en été en raison de la chaleur ambiante, mais cela n’affecte pas la qualité du parfum.

Quelles sont les alternatives au parfumage traditionnel ?

Il existe des eaux de soin sans alcool et des parfums formulés pour les cheveux qui évitent le dessèchement de la peau. Vaporiser le parfum sur une brosse avant de coiffer les cheveux est également une option. Il est déconseillé de créer son propre parfum en mélangeant des huiles essentielles, car cela peut provoquer des réactions cutanées. Il est également recommandé d’acheter des parfums auprès de marques respectant les réglementations.

Comment choisir son parfum d’été ?

Il est conseillé de choisir un parfum différent de celui que l’on porte habituellement pour les vacances. Les agrumes et les notes solaires sont particulièrement appréciées en été. Les eaux fraîches et néo-Cologne offrent une fraîcheur longue durée.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET