• 368
  • 102
  • 43
  • 371

Efficacité des grogs contre les maux de l’hiver : astuces de préparation.

Jessica
Par Jessica
04 février 2024 42

Le grog est une boisson alcoolisée et parfumée réputée pour ses nombreux bienfaits lorsqu’on est atteint de maux d’hiver tels que le mal de gorge, la toux et le nez qui coule. Mais comment la préparer correctement ? Quels sont les ingrédients nécessaires à sa réalisation et les indications pour profiter de tous ses bienfaits ?

Ce remède de grand-mère bien connu permet de faire face en cas de coup de froid, de rhume, d’angine ou encore de grippe.

Ce remède traditionnel est une solution efficace pour traiter les symptômes du froid, du rhume, de l’angine ou de la grippe. Quels sont ses avantages et comment le préparer correctement ? Quelles sont les précautions à prendre ?

Origine : d’où vient le grog ?

Le grog, à l’origine, est une boisson chaude à base d’eau et de rhum. Cette boisson alcoolisée a été créée par un amiral anglais nommé Edward Vernon en 1740, dans le but de limiter la consommation d’alcool de ses marins. Surnommé « le vieux grog » en raison de son vêtement en gros-grain (grogram en anglais), il a finalement donné son nom à la boisson. Au fil du temps, la recette originale s’est enrichie de jus de citron pour lutter contre le scorbut, puis d’autres ingrédients tels que le citron, le miel, le sucre de canne, la cannelle, etc.

Toux, mal de gorge, grippe, fatigue… Quand prendre un grog ?

Les grogs sont particulièrement efficaces pour combattre les désagréments de l’hiver. Leurs propriétés réconfortantes, antibactériennes et hydratantes sont bien connues : en début d’infection virale, ils permettent de fluidifier les muqueuses et d’éliminer les virus plus rapidement. En conséquence, ils sont recommandés comme remèdes naturels dans de nombreux cas tels que le rhume, la sinusite, la grippe, l’angine, un simple écoulement nasal, une forte fatigue, une extinction de voix, etc.

Lisez aussi  Peut-on boire réellement son urine ?

Bienfaits : pourquoi le grog est-il efficace ?

Le succès des grogs n’est pas le fruit du hasard. Ils offrent de nombreux bienfaits pour le corps.

La consommation d’une boisson chaude stimule le mécanisme de transpiration, contribuant ainsi à l’élimination des toxines et à la baisse de la température corporelle, ce qui est idéal en cas de fièvre. De plus, en réchauffant le corps, le liquide permet de limiter les frissons. En outre, la vapeur dégagée par la tasse humidifie et dilate les muqueuses congestionnées, favorisant ainsi la sécrétion de substances anesthésiantes par le corps. De plus, cela facilite également la pénétration des ingrédients actifs dans le sang.

De plus, chaque ingrédient utilisé dans le grog possède ses propres vertus. L’eau chaude hydrate et apaise le patient. Le miel a des propriétés adoucissantes, antibactériennes et anti-inflammatoires. La cannelle et les clous de girofle sont connus pour leurs propriétés antioxydantes, antibactériennes et anti-inflammatoires. De plus, la cannelle stimule le système immunitaire tandis que les clous de girofle ont des propriétés antalgiques. Le jus de citron désinfecte et détoxifie l’organisme tout en apportant une dose de vitamine C essentielle. Le gingembre est également riche en propriétés antioxydantes.

Ses bienfaits sont-ils prouvés ?

Aucune étude n’a encore démontré que le grog atténue ou élimine les symptômes du rhume ou de la grippe. Cependant, les bienfaits de chaque ingrédient utilisé sont reconnus et prouvés en laboratoire. C’est pourquoi de nombreux praticiens recommandent cette boisson en complément des traitements médicaux traditionnels.

ARTICLE SUIVANT
Tisanes pour un sommeil réparateur : quelles choisir ?

SUR LE MÊME SUJET