• 417
  • 100
  • 40
  • 347

Hémoglobine : taux normal, basse, haute, explications

Jessica
Par Jessica
04 juin 2024 35

Vous avez récemment reçu les résultats de votre bilan sanguin qui indique un niveau d’hémoglobine légèrement bas. Qu’est-ce que l’hémoglobine exactement et pourquoi peut-elle être faible ou élevée ? Que pouvez-vous faire dans ce cas ? Voici les réponses.

Définition de l’hémoglobine

L’hémoglobine (Hb) est une protéine présente dans les globules rouges du sang. Elle est produite dans la moelle osseuse et transporte l’oxygène des poumons vers les organes et les tissus, donnant ainsi la couleur rouge au sang. Après destruction des globules rouges, l’hémoglobine se transforme en bilirubine et en stercobiline, qui donnent respectivement leur couleur jaune à l’urine et leur couleur marron aux selles. Un manque de fer, de vitamine B12 ou d’acide folique peut expliquer une faible concentration d’hémoglobine, ce qui entraîne une anémie et se manifeste par une grande fatigue, une pâleur et un essoufflement.

Composantes normales de l’hémoglobine

L’hémoglobine normale chez l’adulte est composée à 95-98% d’hémoglobine A (Hb A), à 2-3% d’hémoglobine A2 (Hb A2) et à 1-2% d’hémoglobine fœtale (Hb F). L’hémoglobine fœtale persiste après la naissance mais est progressivement remplacée par l’hémoglobine A1 (Hb A1) au cours des mois qui suivent.

L’hémoglobine S et les maladies associées

L’hémoglobine S (Hb S) est une forme anormale de l’hémoglobine qui est symptomatique de certaines maladies, comme la drépanocytose. Dans le cas de cette maladie, l’agglutination de l’hémoglobine S conduit les globules rouges à adopter une forme en faucille.

L’hémoglobine glyquée (HbA1c)

L’hémoglobine glyquée (HbA1c) est mesurée lors d’une analyse sanguine dans le cadre du suivi du diabète. Elle représente le pourcentage d’hémoglobine ayant fixé du sucre dans le sang et reflète la glycémie moyenne sur les 3 derniers mois précédant l’analyse.

Rôle de l’hémoglobine

L’hémoglobine assure le transport de l’oxygène dans le corps et l’élimination du dioxyde de carbone des organes et des tissus.

Lorsque les globules rouges passent dans les poumons, l’hémoglobine qu’ils contiennent capture les molécules d’oxygène de l’air que nous respirons. Les globules rouges chargés d’oxygène circulent ensuite dans tout le corps pour que l’hémoglobine libère l’oxygène essentiel à la vie des cellules.

Il est donc crucial d’avoir un taux suffisant d’hémoglobine fonctionnelle pour assurer une bonne oxygénation des organes et des tissus. C’est pourquoi un taux d’hémoglobine normal est requis lors d’un don de sang.

Taux normaux d’hémoglobine

Voici les taux considérés comme normaux :
– Chez l’homme : 13 à 18 g/dL
– Chez la femme : 12 à 16 g/dL
– Chez la femme enceinte (à partir du 2ème trimestre) : 10,5 à 16 g/dL
– Chez le bébé : 13 à 16 g/dL
– Chez les enfants : 11 à 12 g/dL

Causes et risques liés à une baisse ou une augmentation de l’hémoglobine

Une baisse de l’hémoglobine, ou anémie, peut être causée par une déficience dans la production de globules rouges, une perte de globules rouges par saignements ou destruction, ou certaines maladies et conditions médicales. Certaines personnes sont plus à risque de présenter un taux d’hémoglobine faible, comme les personnes dénutries ou obèses, les femmes enceintes, les végétariens, les personnes alcooliques, les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées.

Une élévation de l’hémoglobine peut être observée chez les personnes vivant en haute altitude, les fumeurs, les patients atteints de maladies pulmonaires chroniques ou de la maladie de Vaquez, ainsi que chez les sportifs dopés à l’EPO. Cependant, il est important de noter que l’EPO peut également être utilisée pour traiter certains cas d’anémie.

Traitement pour augmenter l’hémoglobine

Si une carence en fer, vitamine B12 ou B9 est associée à la baisse du taux d’hémoglobine, le médecin cherchera d’abord à corriger cette carence par une supplémentation. Dans le cas d’une cause endogène, il est nécessaire de traiter cette cause spécifique.

Le traitement peut inclure la prise de fer par voie orale ou injectable, la supplémentation en vitamine B12 ou acide folique, un changement de régime alimentaire pour inclure des aliments riches en ces vitamines et en fer, ainsi que le traitement de la cause sous-jacente.

Dans les cas les plus graves, d’autres options de traitement peuvent être envisagées, comme des greffes de moelle osseuse, des transfusions sanguines, l’ablation de la rate ou l’arrêt de certains médicaments.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET