• 411
  • 20
  • 11
  • 14

Le blanchiment anal : informations essentielles

Jessica
Par Jessica
06 novembre 2023 33

Ces dernières années, le blanchiment des zones intimes, y compris le blanchiment anal, est devenu une pratique courante dans le domaine de la gynécologie esthétique. Bien que cela puisse sembler ridicule ou être sujet de moquerie, ces procédures esthétiques peuvent en réalité contribuer à une meilleure estime de soi et une sexualité plus épanouissante. Pourquoi choisir d’éclaircir ses zones intimes ? Quelles sont les méthodes utilisées ? Est-ce douloureux ? Le Dr Bertrand Durantet, spécialiste en médecine esthétique et anti-âge, répond à nos questions pour démystifier le blanchiment anal.

Dépigmentation de la zone intime : une demande de plus en plus courante

Dans notre société, la quête de la perfection corporelle est devenue une préoccupation majeure. Les tabous liés à la sexualité sont également en train de se lever. L’épilation intégrale est de plus en plus courante, et l’industrie du porno ne cesse de s’étendre. C’est dans ce contexte que le blanchiment ou la dépigmentation de la zone intime a gagné en popularité. De plus en plus de personnes, hommes et femmes confondus, cherchent à uniformiser la couleur de leur peau dans ces zones pour des raisons purement esthétiques.

Dans certaines régions du monde, cette demande est également liée à des mœurs culturelles. Par exemple, au Moyen-Orient et en Asie, la peau blanche est considérée comme un signe de richesse. Il n’est donc pas rare que la dépigmentation des zones intimes soit demandée en préparation de la nuit de noces.

Blanchiment de l’anus et/ou du vagin : pourquoi ?

Le blanchiment de la zone intime est une réponse à une hyperpigmentation de cette partie du corps, qui peut causer de profonds complexes chez les personnes concernées et même nuire à leur sexualité. Cette hyperpigmentation peut avoir plusieurs causes : l’âge, l’origine ethnique, les frottements quotidiens, la transpiration ou les changements hormonaux après une grossesse. Il est donc compréhensible que certaines personnes cherchent à éclaircir ces zones pour obtenir une couleur de peau plus uniforme.

Il est important de souligner que cette pratique peut avoir un aspect médico-psychologique en aidant certaines personnes très complexées à retrouver un épanouissement personnel et sexuel.

Blanchiment anal : comment blanchir sa raie ?

Le blanchiment de la zone intime peut être réalisé médicalement en cabinet grâce à deux techniques : le laser et le peeling. Il existe également des crèmes éclaircissantes vendues en pharmacie pour un traitement à domicile.

En ce qui concerne le peeling chimique, il s’agit d’une technique couramment utilisée pour le blanchiment anal. Cette méthode consiste à appliquer un agent chimique sur la zone à traiter, provoquant ainsi une exfoliation contrôlée de la peau. Cela permet d’éliminer les cellules pigmentées et de les remplacer par une nouvelle couche de peau plus claire. Il est essentiel de préparer la zone en appliquant une crème éclaircissante prescrite par un professionnel avant la séance.

Quant au blanchiment par laser CO2 fractionné, il est réalisé par un dermatologue ou un médecin esthétique. Cette technique utilise un laser qui desquame la couche superficielle de la peau, éliminant ainsi l’excès de mélanine responsable de la pigmentation. Plusieurs séances sont généralement nécessaires pour obtenir un résultat optimal.

Enfin, il existe des crèmes éclaircissantes vendues en pharmacie contenant des agents éclaircissants, comme l’hydroquinone. Cependant, leur efficacité est limitée et elles ne conviennent pas aux personnes souffrant d’une hyperpigmentation importante.

Prix : quel est le tarif pour se faire blanchir l’anus ?

Le prix d’un blanchiment anal varie en fonction de la méthode choisie et du professionnel qui réalise le traitement. Le blanchiment par laser est la méthode la plus coûteuse, avec des tarifs allant de 750 à 1 800 euros pour plusieurs séances. Le blanchiment par peeling coûte en moyenne 600 à 900 euros. Les produits de blanchiment anal vendus en pharmacie sont quant à eux moins chers, avec un prix variant entre une vingtaine et une trentaine d’euros par tube ou spray.

Il est important de comparer plusieurs offres avant de prendre une décision et de consulter un professionnel pour garantir la sécurité du traitement.

ARTICLE SUIVANT
La gym fait-elle maigrir du ventre ?

SUR LE MÊME SUJET