• 302
  • 122
  • 6
  • 318

Le vélo risque-t-il de nuire au cœur ?

Jessica
Par Jessica
08 juin 2024 22

La pratique du vélo est bénéfique pour la santé, c’est un fait connu de tous. Toutefois, est-ce déconseillé pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques ? Est-ce que faire du vélo de manière intense peut provoquer une crise cardiaque ? Les réponses de la Dre Colette Nordmann, médecin spécialiste en médecine du sport et santé à la Fédération Française de Cyclisme.

Bienfaits cardio de la pratique : est-ce que le vélo est bon pour le cœur et les artères ?

Le vélo est un sport qui offre de nombreux bienfaits pour la santé cardiovasculaire. Parmi ceux-ci, son effet protecteur sur le cœur a été largement étudié et reconnu. En effet, la pratique régulière du vélo permet d’améliorer la force de contraction et d’éjection du cœur, de réduire les triglycérides, le cholestérol et la fréquence cardiaque, de baisser la pression artérielle systolique et diastolique, de diminuer l’inflammation systémique et de limiter l’athérosclérose.

Les bienfaits cardiovasculaires du vélo selon des études récentes

D’après un rapport français réalisé en 2013 pour le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, qui a compilé les résultats de plusieurs études internationales, il a été estimé que le vélo permettrait de réduire les risques de certaines maladies cardiovasculaires. Ainsi, il a été constaté une diminution de 30% des risques de maladies coronariennes, de 24% des risques de maladies vasculaires cérébrales et de 20% des risques de diabète de type 2.

Un autre chiffre révélateur concerne la mortalité cardiovasculaire. Selon la spécialiste, une pratique régulière et préventive du vélo permettrait de réduire cette mortalité de 35%.

Peut-on faire du vélo avec une arythmie cardiaque ?

Le cœur fonctionne normalement grâce à un système nerveux autonome qui lui permet de battre régulièrement de manière autonome. Toutefois, dans certains cas, des battements cardiaques irréguliers et anarchiques peuvent apparaître, ce qui est appelé une arythmie cardiaque. Pour identifier la nature précise de cette arythmie et prendre les mesures adaptées, il est impératif de consulter un cardiologue. Il est également conseillé de suspendre toute activité sportive tant que le diagnostic n’a pas été posé.

Dans la plupart des cas, il est possible de continuer à faire du vélo à faible intensité même en présence d’arythmies, sauf si celles-ci sont graves et formellement contre-indiquées pour la pratique du sport. Ce sont des cas qui doivent être évalués par un médecin spécialiste.

Le vélo peut-il causer un infarctus ?

Comme expliqué précédemment, la pratique du vélo sur une personne en bonne santé a plutôt tendance à renforcer le cœur, à réduire les risques d’accidents cardiaques et à diminuer de 35% les risques d’infarctus. Cependant, les patients souffrant d’insuffisance coronarienne ou ayant déjà eu un infarctus doivent être prudents. Une séance de vélo à très forte intensité peut en effet être un facteur déclencheur d’infarctus. Il est important de noter que dans ce cas précis, ce n’est pas le vélo lui-même qui provoque l’accident cardiaque, mais bien l’athérosclérose sous-jacente.

Un patient qui a déjà fait un infarctus peut réduire de 60% les risques d’en faire un second en faisant du vélo à faible intensité tous les jours de la semaine, en complément de son traitement médicamenteux et en suivant les conseils de son médecin.

Quel est le meilleur sport pour le cœur ?

Le meilleur sport pour le cœur est celui qui permet une activité cardiovasculaire soutenue, renforce le muscle cardiaque, améliore la circulation sanguine et favorise la santé cardiovasculaire en général. Plusieurs sports sont recommandés, notamment la course à pied, la natation, le cyclisme, l’aviron et la marche sportive.

Fréquence cardiaque optimale pour des bienfaits sur le cœur

Pour que les bénéfices sur la santé cardiaque soient optimaux, il est recommandé de pratiquer le vélo de manière régulière et variée. Il est recommandé de faire au minimum 30 minutes de vélo trois fois par semaine, et idéalement jusqu’à deux heures trois fois par semaine. Il est également conseillé de répartir équitablement les sorties sur la semaine, en prévoyant une séance de vélo tous les deux jours par exemple.

En ce qui concerne l’intensité de la séance, il est recommandé de varier progressivement les parcours d’entraînement en alternant les sections avec des côtes et des portions plates, afin de diversifier les types d’efforts et de maintenir une fréquence cardiaque adaptée pendant la pratique.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET