C’est quoi l’amour?

cadenas..

C’est quoi l’amour?

Comment peut-on définir ce sentiment? Je parle ici de l’amour entre deux êtres pas de l’amour inconditionnel ou en tout cas présumé entre un enfant et ses parents.
Est-ce que l’amour est rationnel et se commande?
Peut-on par conséquent, le mettre sur « pause » au gré de ses envies?
Est-ce que l’amour est plus subtil et se glisse là ou on l’attend pas, là on on ne le voudrait même pas?
Comment définir ce sentiment qui lie deux personnes?
J’interroge beaucoup mon entourage en ce moment.
Il y a autant de réponse que d’êtres.
Est ce qu’on ressent l’amour comme la joie, subitement ou il se patine avec le temps ?
Est-ce qu’on aime l’autre parce qu’il est un peu le miroir de soi, ne serait-ce qu’une projection narcissique?
Est-ce qu’aimer c’est se soigner un peu, trouver chez l’autre ce qui nous manque?
Est-ce qu’aimer c’est désirer?
Est ce que l’amour est forcément lié au manque?
Est-ce qu’aimer c’est créer une nouvelle entité, ou potentialiser deux êtres indépendants?

Je ne sais pas sincèrement.

Est ce que l’on recherche les mêmes choses à 20 ans et à 40 ans et à 80 qu’en est-t-il?
Est-ce qu’aimer c’est construire et garder coute que coute ce que l’on a bâti?
Est-ce qu’aimer c’est s’oublier?
Est-ce qu’aimer n’est possible que si on s’aime?
Est-ce qu’on est fait pour vivre à deux?
Est-ce que la vie est plus douce quand on est amoureux?
Est-ce qu’aimer c’est avoir mal?
Est-ce qu’aimer c’est mettre des paillettes dans sa vie peu importe la couleur du ciel?

 

12 commentaires

  1. Virginie B

    au punaise le déversement d’amour et de questions que tu nous poses là… bon on dine ensemble demain soir qu’on parle de tout ça… j’

    Répondre
  2. Virginie B

    zut appuyé trop vite / j’ai quelques réponses, j’en suis sûre que tu t’en doutes.. mais j’ai aussi des questions qui restent dans le vide…heureusement d’ailleurs et j’adore parler d’amour !!! lo

    Répondre
  3. Valérie

    Il paraît que l’a(A)pour ne s’explique pas.
    Alors si j’ai un conseil  » fonce sur un malentendu cela peut marcher « ……….

    Répondre
  4. Anthony (conseiller conjugal & familial)

    Petit concours de réponses du tac-au-tac…

    « Est-ce que l’amour est rationnel et se commande? »
    Absolument pas.

    « Peut-on par conséquent, le mettre sur « pause » au gré de ses envies? »
    Non. Et en essayant de s’y fermer, on ne réussit qu’à s’enfermer.

    « Est-ce que l’amour est plus subtil et se glisse là ou on l’attend pas, là on on ne le voudrait même pas? »
    Absolument : C’est quand on ne cherche pas qu’on trouve & Ce que l’on fuit nous poursuit.

    « Est ce qu’on ressent l’amour comme la joie, subitement ou il se patine avec le temps ? »
    Les deux.

    « Est-ce qu’on aime l’autre parce qu’il est un peu le miroir de soi, ne serait-ce qu’une projection narcissique? »
    Essentiellement, selon moi.

    « Est-ce qu’aimer c’est se soigner un peu, trouver chez l’autre ce qui nous manque? »
    Tout à fait. Mais un couple est plus que l’addition de deux individus, c’est une entité nouvelle à part entière (d’où la spécificité de mon métier).

    « Est-ce qu’aimer c’est désirer? »
    Bien sûr.

    « Est ce que l’amour est forcément lié au manque? »
    Toujours dans la phase passionnelle ou fusionnelle.
    Moins dans la phase plus mature du couple au long terme.

    « Est-ce qu’aimer c’est créer une nouvelle entité, ou potentialiser deux êtres indépendants? »
    Oui (cf. ma réponse plus haut)

    « Est ce que l’on recherche les mêmes choses à 20 ans et à 40 ans et à 80 qu’en est-t-il? »
    Non, l’expérience fait une nette différence. Cependant, on peut tomber amoureux à tout âge de la vie… et l’on n’y peut rien (comme le chantait Goldman) ;)

    « Est-ce qu’aimer c’est construire et garder coute que coute ce que l’on a bâti? »
    Construire, oui, si l’on en a la patience. Garder coûte que coûte, non.

    « Est-ce qu’aimer c’est s’oublier? »
    Oui… et paradoxalement, être pleinement soi.

    « Est-ce qu’aimer n’est possible que si on s’aime? »
    Non. Mais si l’on ne s’aime pas soi-même, la relation sera forcément bancale.

    « Est-ce qu’on est fait pour vivre à deux? »
    C’est en tout cas le meilleur outil de développement personnel ;)

    « Est-ce que la vie est plus douce quand on est amoureux? »
    Bien sûr, sauf s’il s’agit d’un lien de domination ou de dépendance. Mais on ne parle alors plus d’amour…

    « Est-ce qu’aimer c’est avoir mal? »
    C’est inévitable. Mais vouloir s’en protéger, c’est aussi se fermer au bonheur.

    « Est-ce qu’aimer c’est mettre des paillettes dans sa vie peu importe la couleur du ciel? »
    Oui, c’est porter des lunettes roses qui colorent tout le quotidien.

    Laissons le mot de la fin à Goldman (vu le titre de ce blog, je crois que ça se justifie ;) ) : « Trève de discours, y a rien d’pire que l’amour… sauf de ne pas aimer. »

    Répondre
  5. Isa-monblogdemaman

    L’amour c’est un bouquet de bonheur qui fleurit dans nos coeurd. C’est ce que me disait ma grand mère en tout cas.
    L’amour est mon moteur. TOUJOURS

    Répondre
  6. nath

    J’aime beaucoup les reponses d’Anthony
    Sans amour on ne vit pas … on survit.

    Répondre
  7. maeva

    Super article j’adore!! Votre blog est vraiment au top. Je vous invite à venir me voir sur le mien ;-)

    Répondre

Déposer un commentaire

  • (will not be published)