• 315
  • 182
  • 34
  • 76

Précisions sur les érections nocturnes

Jessica
Par Jessica
04 novembre 2023 37

Les érections nocturnes surviennent de manière involontaire et souvent imperceptible pendant le sommeil. Quel est le mécanisme responsable de ce phénomène qui se produit plusieurs fois par nuit chez les hommes ? Sont-elles également présentes en cas de problèmes d’érection ? Que faire en cas de prolongation ou de douleur des érections nocturnes ? Le Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue pour la clinique digitale, Charles, nous donne les réponses.

Qu’est-ce qu’une érection nocturne ?

Une érection nocturne, également connue sous le nom de « tumescence pénienne nocturne », est une érection spontanée, involontaire et mécanique du pénis qui se produit pendant le sommeil. Selon le Dr Gilbert Bou Jaoudé, médecin-sexologue, ces érections ont lieu pendant les phases de sommeil paradoxal.

Les mécanismes de l’érection nocturne

Les érections nocturnes se produisent pendant les phases de sommeil paradoxal, caractérisées par une activité cérébrale et des mouvements oculaires sous les paupières. Elles sont présentes tout au long de la vie et peuvent durer de 40 à 120 minutes pendant une nuit de sommeil.

Combien d’érections pendant le sommeil ?

Un homme a en moyenne 3 à 5 érections nocturnes, d’une durée de 20 minutes chacune, avec une rigidité de 80 à 90 %. Cela signifie qu’un homme peut être en érection chaque nuit pendant une période totale d’au moins 40 à 120 minutes, en fonction de la qualité de son sommeil.

Érection nocturne, quelle différence avec une érection matinale ?

Les érections nocturnes et matinales sont les mêmes, mais l’érection matinale est la dernière des érections de la nuit. Elle survient généralement lorsque l’homme se réveille à la fin de la phase de sommeil paradoxal. Contrairement à la croyance populaire, une vessie pleine ne provoque pas l’érection matinale, et c’est le réveil qui met fin à cette érection.

Érections nocturnes, comment les expliquer ?

Les érections nocturnes sont le résultat d’un changement d’équilibre entre le système nerveux parasympathique et le système nerveux sympathique pendant la nuit. Elles ne sont pas liées à des rêves érotiques ni à la libido, mais sont plutôt un phénomène neurobiologique et vasculaire encore mal compris.

Le priapisme, c’est quoi exactement ?

Le priapisme est un dysfonctionnement érectile caractérisé par une érection prolongée et douloureuse qui persiste malgré la perte d’excitation. Si cela se produit, il est important de consulter rapidement un professionnel de santé, car une érection prolongée peut causer des dommages irréversibles aux tissus du pénis.

Érections nocturnes absentes, faut-il s’en inquiéter ?

L’absence d’érections nocturnes peut être le signe d’une maladie sous-jacente telle que la dépression ou le diabète. Cependant, il est souvent difficile de se rendre compte de l’absence d’érections nocturnes car elles sont inconscientes. Dans certains cas, un examen médical peut être nécessaire pour évaluer la qualité de ces érections et identifier les causes de leur absence.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET