• 649
  • 139
  • 17
  • 115

Sport sur ordonnance : comment ça fonctionne ?

Jessica
Par Jessica
15 novembre 2023 27

Il existe de plus en plus de modalités pour prescrire et accéder à l’activité physique adaptée. Voici un résumé de ce que vous devez savoir et comment procéder pour en bénéficier, étape par étape.

Qui peut bénéficier du dispositif d’APA ?

Le dispositif d’activité physique adaptée (APA) sur ordonnance est accessible non seulement aux personnes en affections longue durée (ALD), mais aussi aux personnes atteintes de maladies chroniques, présentant des facteurs de risques tels que l’obésité ou l’hypertension artérielle, ou encore en perte d’autonomie. Selon le Dr Alexandre Feltz, médecin généraliste, cet élargissement pourrait bénéficier à environ 20 millions de Français. Les décrets fixant la liste des situations éligibles à une prescription de sport sur ordonnance ont été publiés le 31 mars dernier.

Qui peut faire la prescription d’activité physique adaptée depuis 2022 ?

Depuis mars 2022, la prescription de sport n’est plus seulement réservée aux médecins traitants, mais elle est élargie à tous les médecins intervenant dans la prise en charge du patient. Le Pr François Carré, cardiologue et médecin du sport au CHU de Rennes, conseille de parler à votre médecin si celui-ci ne vous propose pas spontanément cette solution. L’ordonnance doit mentionner en premier lieu « Je vous prescris de l’activité physique adaptée à votre état de santé », accompagnée éventuellement de limitations physiques. Pour le reste, l’ordonnance peut varier en détails, notamment en ce qui concerne le nombre de séances recommandées par semaine (généralement 2 à 3 séances de 30 à 60 minutes), l’intensité recommandée (de légère à modérée) et les types d’exercices indiqués. La durée de la prescription doit être d’au moins 3 mois, et si possible, les coordonnées d’une structure de coordination du dispositif « sport santé » près de chez le patient doivent être mentionnées.

Où faire du sport sur ordonnance ?

Si votre médecin ne vous a pas indiqué où pratiquer du sport sur ordonnance, vous pouvez retrouver ces informations sur le site internet de votre Agence Régionale de Santé (ARS) dans la section « sport santé ». Les coordonnées des maisons Sport-Santé de votre région y sont généralement mentionnées. Certaines ARS regroupent ces informations sur des annuaires en ligne dédiés. Il est également possible de demander un rendez-vous pour un entretien individuel avec un professionnel en APA dans le cadre du dispositif « sport sur ordonnance ».

Quels bénéfices pour la santé ?

La Haute Autorité de Santé (HAS) considère l’activité physique comme une « thérapeutique non médicamenteuse ». Selon une expertise de l’Inserm à laquelle a participé le Pr Carré, ne pas prescrire une activité physique adaptée à un patient atteint d’une maladie chronique stable représente une perte de chance pour sa santé. Dans de nombreuses maladies chroniques telles que le diabète de type 2, l’hypertension ou la dépression légère à modérée, l’APA est considérée comme un traitement de première intention, avant les médicaments. Le sport peut-il donc être considéré comme un médicament ?

Remboursement APA : quelle prise en charge de l’Assurance maladie et des mutuelles ?

Certaines villes, agences régionales de santé (ARS) et caisses primaires d’assurance maladie proposent des prises en charge de ce dispositif. Il est recommandé de se renseigner auprès de son ARS, de sa maison Sport-Santé ou de sa municipalité. En plus de la sécurité sociale, de plus en plus de mutuelles proposent également des financements, sous la forme d’un « chèque » annuel. La Caisse nationale d’Assurance-maladie (CNAM) réfléchit également à la possibilité d’une prise en charge nationale partielle.

ARTICLE SUIVANT
La gym fait-elle maigrir du ventre ?

SUR LE MÊME SUJET