• 513
  • 20
  • 32
  • 292

Symptômes, durée, traitement et prévention de la grippe chez l’enfant.

Jessica
Par Jessica
18 novembre 2023 14

Les enfants en âge d’aller à l’école sont particulièrement touchés par la grippe. Même si leur risque de développer une forme grave est faible, ils contribuent chaque année à la propagation des épidémies saisonnières. Comment reconnaître la grippe chez un enfant ? Comment la prendre en charge si elle est confirmée ? À partir de quels symptômes s’inquiéter ? La Dre Anne Beguin, pédiatre libérale à Lyon et membre de l’Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA), nous donne des réponses.

Les symptômes de la grippe chez un enfant :

Les enfants présentent généralement les mêmes symptômes de grippe que les adultes, mais ils sont souvent plus prononcés. Ces symptômes apparaissent soudainement et peuvent inclure une forte fièvre, une extrême fatigue, une toux douloureuse, des douleurs musculaires et des courbatures, ainsi qu’une perte d’appétit. D’autres symptômes tels que des maux de tête, des douleurs abdominales, un mal de gorge et parfois des nausées ou des vomissements peuvent également se manifester.

La durée de la fièvre :

La fièvre est l’un des symptômes principaux de la grippe chez un enfant. Elle peut être élevée et durer de manière intermittente pendant 2 à 3 jours, suivie d’une période de 12 à 24 heures sans fièvre, puis remonter pendant quelques jours. Chaque enfant étant différent, il est important de surveiller attentivement l’état de l’enfant et de consulter un médecin si la fièvre persiste au-delà de 4 jours.

La durée de la grippe chez un enfant :

La durée de la grippe chez un enfant peut varier. En général, l’incubation de la maladie dure de 1 à 2 jours avant que les premiers symptômes n’apparaissent. Les symptômes les plus intenses, comme la fièvre, tendent à disparaitre après 6 à 8 jours. Cependant, certains symptômes tels que la fatigue et la toux peuvent persister jusqu’à 1 à 2 semaines après le début de la maladie.

Différencier la grippe du rhume :

Les symptômes du rhume ressemblent beaucoup à ceux de la grippe, à l’exception de la fièvre qui n’est pas toujours présente dans le cas du rhume. Il peut être difficile de différencier un rhume d’une grippe chez un jeune enfant. En l’absence de complications, un test PCR grippal n’est pas forcément nécessaire, car les deux maladies sont traitées de la même manière. Le contexte épidémique peut également aider à orienter le diagnostic, puisqu’en période d’épidémie de grippe, un enfant sur trois est touché par le virus.

Traitement de la grippe chez un enfant :

Le traitement de la grippe chez un enfant vise principalement à soulager les symptômes et à améliorer son confort. Un médicament antiviral peut être prescrit aux enfants à risque de complications, mais il doit être pris dans les 24 heures suivant l’apparition des symptômes pour être efficace. En cas de fièvre, un médicament antipyrétique tel que le paracétamol peut être administré, en respectant la posologie recommandée en fonction du poids de l’enfant. L’ibuprofène est contre-indiqué chez les nourrissons de moins de 3 mois, mais peut être utilisé chez les plus de 6 mois avec avis médical. Le repos est également essentiel pour favoriser le rétablissement de l’enfant.

Quand s’inquiéter :

La grippe est généralement bénigne chez les enfants en bonne santé, mais il faut être vigilant pour ceux ayant des pathologies chroniques ou des facteurs de risque. Certains signes doivent alerter, tels qu’une absence d’amélioration après 5 à 6 jours, une perte d’appétit persistante, une apathie, une détérioration importante de l’état général, une respiration sifflante ou des problèmes respiratoires, qui peuvent indiquer une surinfection ou une complication. Certains symptômes tels que des lèvres bleues, un refus de boire ou une somnolence excessive nécessitent une consultation médicale immédiate.

La vaccination chez les enfants :

La vaccination reste la meilleure façon de se protéger contre la grippe. Depuis février 2023, la vaccination est recommandée pour tous les enfants âgés de 2 à 17 ans sans comorbidités. Pour les enfants de moins de 9 ans recevant leur première vaccination, deux doses doivent être administrées avec un mois d’intervalle, tandis qu’une seule dose suffit pour les vaccinations suivantes. La vaccination peut être effectuée par un médecin, une sage-femme, un infirmier ou un pharmacien à partir de 11 ans. Elle peut également être réalisée en même temps que la vaccination contre la COVID-19 pour éviter la contagion des personnes vulnérables.

ARTICLE SUIVANT
Comment savoir si on est allergique aux piqûres de moustique?

SUR LE MÊME SUJET