• 730
  • 120
  • 42
  • 121

Testicule asymétrique : normal ou problématique ?

Jessica
Par Jessica
12 avril 2024 10

Si vous avez remarqué une différence de taille ou de position entre vos testicules, vous vous demandez sûrement s’il y a lieu de s’inquiéter. Dans cet article, un urologue examine les facteurs qui influent sur l’asymétrie de la taille et du poids des testicules, ainsi que les symptômes à surveiller pour votre bien-être testiculaire.

Asymétrie des testicules : les causes possibles et quand s’inquiéter

Il est important de noter que l’asymétrie des testicules peut être physiologique et sans danger. Cependant, il est nécessaire de consulter un médecin si vous remarquez un changement soudain de taille ou d’apparence, accompagné d’autres symptômes.

Les testicules normaux : taille et poids

Chez un adulte, la taille moyenne d’un testicule est d’environ 3,5 cm de haut et 2 cm de large. Il pèse environ 18 grammes. Il est normal qu’un testicule soit plus gros ou plus bas que l’autre. La position et le volume peuvent varier tout au long de la journée en fonction de divers facteurs tels que la température, le stress ou l’activité sexuelle. Cependant, si un gonflement apparaît soudainement et s’accompagne de symptômes tels que douleur, induration, boule ou fièvre, il est essentiel de consulter un médecin.

Les causes possibles d’un testicule plus gros

Il est possible qu’un testicule soit naturellement plus gros que l’autre, ce qui est généralement sans conséquence pour la santé. Cependant, un gonflement peut être le signe d’une maladie, notamment une orchite, une inflammation du testicule, une hydrocèle, une accumulation de liquide dans une poche entourant le testicule, ou un kyste de l’épididyme, une accumulation de liquide dans le cordon spermatique. Ces affections peuvent causer un gonflement testiculaire, des douleurs et des troubles urinaires. Un testicule plus gros ne présente pas d’influence sur la fertilité masculine.

Quand s’inquiéter d’une masse dure et comment palper ses testicules

Une augmentation de volume d’un testicule associée à une induration peut être un signe de cancer du testicule. Il est recommandé de surveiller régulièrement ses testicules afin de vérifier l’absence de ces signes. Les hommes jeunes sont plus à risque de cancer du testicule et doivent donc être particulièrement vigilants. Un diagnostic précis nécessite une échographie ainsi qu’un dosage des marqueurs biologiques du cancer du testicule. Concernant l’autopalpation des testicules, il est recommandé de le faire régulièrement, idéalement après une douche lorsque le scrotum est détendu. Il faut examiner chaque testicule à la recherche de grosseurs, gonflements, indurations, changements anormaux, sensation de testicules lourds ou présence de liquide dans les bourses. En cas de suspicion de problème de santé, il est important de consulter rapidement un médecin pour un diagnostic précis.

ARTICLE SUIVANT
Fatigue pendant la grossesse : causes et solutions

SUR LE MÊME SUJET