• 615
  • 26
  • 6
  • 315

Tout sur le don du sang: infos essentielles

Jessica
Par Jessica
10 juin 2024 46

En France, chaque année, de nombreux dons de sang sont collectés, mais il y a souvent des appels d’urgence pour mobiliser les donneurs, car les réserves sont précaires. Il est important de connaître les conditions, les contre-indications, la durée et la fréquence du don de sang, car chaque don compte. Voici donc ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Le don du sang : une nécessité vitale

La science, la médecine et la technologie ont apporté de nombreuses améliorations à notre santé, mais il y a encore une chose qu’ils ne peuvent pas créer : le sang humain. En France, près de 10 000 dons par jour sont nécessaires pour répondre aux besoins des patients. L’Établissement français du sang (EFS) organise régulièrement des campagnes d’urgence, car la demande en produits sanguins est élevée.

Types de dons du sang et leur durée

Il existe trois types de dons de sang :
– Le don de sang total, le plus courant, utilisé pour les transfusions sanguines et la recherche médicale.
– Le don de plasma, utilisé pour préparer les vaccins, les sérums et les remèdes contre l’hémophilie, ainsi que pour les maladies du nouveau-né en lien avec le rhésus.
– Le don de plaquettes, qui permet de traiter les maladies avec une importante hémorragie et certains cancers.

La durée du don varie en fonction du type de prélèvement, avec un don de sang total de 8 à 10 minutes, un don de plasma d’environ 1 à 1 heure et 30 minutes, et un don de plaquettes d’environ 2 heures et 30 minutes.

L’importance des dons du sang

Les dons du sang sont essentiels dans les situations d’urgence et pour les besoins chroniques. Ils sont nécessaires lors d’un accouchement ou après une intervention chirurgicale. Les patients atteints de leucémie, de cancer ou de déficits immunitaires bénéficient également de transfusions sanguines.

Chaque année, environ un million de malades sont soignés grâce aux dons de sang. Ces dons sont utilisés notamment pour les patients atteints de cancer, pour les interventions chirurgicales et les situations d’urgences.

Les appels aux dons fréquents et les contre-indications

Les produits sanguins ont une durée de vie limitée, ce qui nécessite des dons réguliers pour reconstituer les stocks. Les appels aux dons sont plus fréquents en hiver et en été en raison de la baisse de fréquentation pendant les périodes de vacances.

Concernant les contre-indications, certaines situations empêchent de faire un don de sang, comme avoir subi une transfusion ou une greffe, avoir séjourné au Royaume-Uni entre 1980 et 1996, ou avoir des infections virales transmissibles par le sang.

Qui peut donner son sang et comment se préparer

Pour pouvoir donner son sang, il faut avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kg et avoir un taux d’hémoglobine suffisant. La première visite nécessite une carte d’identité, mais il est possible de demander une carte de donneur.

Depuis mars 2022, les hommes homosexuels sont autorisés à donner leur sang dans les mêmes conditions que les personnes hétérosexuelles, sauf s’ils prennent un traitement pour la prophylaxie pré ou post-exposition au VIH.

Il est recommandé de ne pas venir à jeun pour un don de sang, mais plutôt d’avoir mangé avant pour éviter le malaise. Après le prélèvement, il est nécessaire de se reposer sous surveillance médicale, et une collation est offerte par le centre de prélèvement.

Où donner son sang

Il est possible de donner son sang dans une maison du don de l’Établissement français du sang ou lors de collectes mobiles. Le site de l’EFS propose une page dédiée pour trouver tous les lieux de collecte.

ARTICLE SUIVANT
Médicament OTC efficace contre cystite ?

SUR LE MÊME SUJET