• 530
  • 160
  • 40
  • 126

Vitesse de croissance des cheveux : quel rythme ?

Jessica
Par Jessica
17 février 2024 21

Si vous venez de couper vos cheveux au carré et que vous commencez à regretter, vous vous demandez peut-être à quelle vitesse ils vont repousser et combien de temps il faudra pour retrouver votre longue chevelure d’avant. Dans cet article, nous faisons le point avec le Dr Philippe Assouly, un dermatologue spécialiste des cheveux.

Cycle capillaire : la vitesse de la pousse des cheveux

Il est important de comprendre le cycle capillaire pour connaître la vitesse à laquelle nos cheveux poussent. En moyenne, nous avons entre 90 000 et 150 000 cheveux sur notre tête. Selon le Dr Assouly, dermatologue, chaque cheveu passe par trois phases : la phase anagène, la phase catagène et la phase télogène.

La phase anagène est la phase de croissance, qui peut durer de 3 à 5 ans chez les hommes et de 5 à 7 ans chez les femmes, en fonction de leur génétique.

La phase catagène est une période de transition où les cheveux ralentissent leur croissance et se détachent naturellement de leur racine. Elle dure quelques semaines.

La phase télogène est une phase de repos pendant laquelle les cheveux inactifs restent accrochés au cuir chevelu pendant environ trois mois avant de tomber naturellement. Cela permet à de nouveaux cheveux de pousser et de commencer un nouveau cycle de croissance.

Il est important de noter que tous nos cheveux ne sont pas au même stade de croissance, ce qui explique pourquoi nous ne perdons pas tous nos cheveux en même temps. Environ 15% de nos cheveux se trouvent en phase télogène.

Lisez aussi  Bienfaits d'une cure de sommeil : découvrez-les !

En moyenne, les cheveux poussent d’environ 0,3 millimètre par jour, soit un centimètre par mois, et environ une douzaine de centimètres par an, chez les hommes et les femmes en bonne santé. Cependant, la vitesse de croissance peut varier d’une personne à l’autre.

Pour conclure, il est important de prendre en compte le cycle capillaire et la vitesse de croissance naturelle des cheveux lorsqu’on souhaite les faire repousser.

ARTICLE SUIVANT
Alzheimer : faut-il mentir ou confronter à la réalité ?

SUR LE MÊME SUJET