• 398
  • 113
  • 38
  • 399

Aliments pré-course pour éviter inconforts digestifs

Jessica
Par Jessica
16 juin 2024 19

Afin de réduire les problèmes de digestion avant de faire du jogging, il est crucial de sélectionner des aliments digestes et de laisser suffisamment de temps entre les repas et les séances de course. Mais quels sont les aliments préférés à privilégier et ceux à éviter ? Mathieu Jouys, diététicien nutritionniste au sein de la cellule optimisation de la performance de la Fédération française d’Athlétisme, nous éclaire sur le sujet.

Pourquoi manger avant de courir est-il important ?

Que vous soyez un coureur du dimanche ou un marathonien aguerri, votre dernier repas avant de courir joue un rôle crucial dans votre confort et vos performances sportives. Selon Mathieu Jouys, diététicien nutritionniste, il est essentiel de choisir judicieusement la composition de votre assiette pour éviter les problèmes digestifs et obtenir l’énergie nécessaire pour aller plus loin.

Quels nutriments privilégier avant de courir ?

Lorsque vous choisissez les nutriments à consommer avant de courir, il est important de prendre en compte leur impact sur votre confort et vos performances. Les glucides sont essentiels, car ils reconstituent les réserves de glycogène dans les muscles et le foie, ce qui fournit une source d’énergie rapide pendant la course. Les protéines sont également importantes pour stabiliser la glycémie, mais elles sont moins prioritaires avant l’effort. Les graisses saines sont bénéfiques car elles fournissent une énergie durable et favorisent l’absorption des vitamines. Les fibres alimentaires doivent être consommées avec modération pour éviter les problèmes digestifs.

Quels aliments privilégier avant de courir ?

Il est essentiel de choisir des aliments qui fournissent rapidement de l’énergie, qui sont faciles à digérer et qui maintiennent une glycémie stable avant de courir. Les glucides complexes, tels que les flocons d’avoine, le pain semi-complet, les pâtes complètes, le riz brun, les patates douces et le quinoa, sont recommandés. Les protéines maigres, comme le poulet, le poisson, les œufs et les produits laitiers faibles en matières grasses, sont également bons à consommer. Les fruits, tels que les bananes, les pommes, les poires, les fraises, les myrtilles et les framboises, sont une autre option avant de courir. Les graisses saines, telles que le beurre d’arachide naturel, l’avocat, les noix et les huiles végétales non raffinées, doivent également être privilégiées.

Quels aliments éviter avant de courir ?

Certains aliments doivent être évités avant de courir pour éviter les problèmes digestifs et optimiser les performances. Il est préférable d’éviter les aliments riches en graisses, en fibres, en sucres raffinés et épicés, ainsi que les aliments trop riches en protéines. Les boissons alcoolisées et caféinées, ainsi que les boissons gazeuses, peuvent également provoquer des inconforts pendant la course. Il est important d’adapter l’alimentation quotidienne lorsque l’on court régulièrement, en augmentant progressivement l’apport calorique, en privilégiant des aliments nutritifs et en planifiant les repas et les collations autour des séances d’entraînement. L’hydratation est également essentielle, avec une consommation adéquate d’eau et des boissons isotoniques pendant les entraînements longs ou intenses. Finalement, il faut écouter son corps et ajuster son alimentation en fonction de ses besoins personnels et de sa récupération.

ARTICLE SUIVANT
Intérêt de la préparation mentale du sportif

SUR LE MÊME SUJET