• 526
  • 190
  • 15
  • 360

Bien courir dans le froid : conseils essentiels

Jessica
Par Jessica
06 décembre 2023 15

Vous avez été découragé(e) de courir à cause des conditions hivernales ? Pourtant, en prenant certaines précautions, courir même avec une température de 0 °C peut procurer des sensations inoubliables. Comment s’habiller correctement, s’échauffer et adapter sa course… Voici nos conseils pour enfiler vos chaussures de course par tous les temps et choisir la meilleure tenue pour lutter contre le froid.

Comment gérer l’effort physique par temps froid


Le corps humain est une machine incroyable capable de produire de la chaleur. Cependant, lorsqu’il fait froid, il est plus difficile de maintenir sa chaleur corporelle. Alors, comment faire pour gérer l’effort physique pendant l’hiver ? Voici quelques astuces.

Quelle est la température minimale pour courir ?


Il est déconseillé de courir par temps négatif. En effet, les règlements des épreuves sportives spécifient qu’il ne faut pas courir à partir de -5 °C. C’est une recommandation à prendre en compte pour éviter les problèmes de santé liés au froid.

Les risques de courir par temps froid


Les personnes qui ont des problèmes cardiaques sont particulièrement vulnérables en période de grand froid, surtout si elles ne le savent pas. Les muscles du cœur sont sollicités pour réchauffer le corps lorsqu’il fait froid, ce qui peut être difficile à supporter lors d’une activité physique. Il est donc essentiel d’être en excellente forme pour courir par temps froid. De plus, l’air froid et sec peut déclencher des crises d’asthme, même après un bon échauffement.

Comment s’habiller pour courir par temps froid


Si vous êtes en bonne santé et que les températures ne sont pas trop extrêmes, vous pouvez tout de même courir. Cependant, il est important de prendre les bonnes précautions pour éviter les engelures et l’hypothermie.
Il est recommandé d’adopter la technique des trois couches de vêtements pour le haut du corps, plutôt qu’une seule couche épaisse. La première couche doit être un t-shirt synthétique à manches longues, qui favorise la liberté de mouvement et évacue la transpiration. La deuxième couche, plus ample, est en polaire pour rester au chaud et évacuer la transpiration. Enfin, la troisième couche est un coupe-vent pour se protéger du vent et de la pluie sans alourdir l’ensemble. Il est également important de s’assurer d’être visible en portant des bandes réfléchissantes si vous courez sur la route ou dans la pénombre.
Pour le bas du corps, il est recommandé de porter un collant coupe-vent pour protéger les jambes. Par temps très froid, vous pouvez porter deux couches et ajouter un pantalon de jogging par-dessus le collant.
Le choix des chaussures de running est également essentiel pour éviter les glissades. Les chaussures de running avec une bonne adhérence sur la neige fraîche sont parfaites. Il n’est pas nécessaire de mettre plusieurs paires de chaussettes épaisses, les chaussettes de running assurent un bon maintien du pied et évacuent la transpiration.
Il est recommandé d’utiliser des chaussures de trail si vous courez sur de la neige gelée ou un sol verglacé.

Protéger les extrémités du froid et s’échauffer correctement


Les extrémités du corps sont les premières à se refroidir, il est donc essentiel de les protéger. Portez des gants légers en fourrure polaire ou en soie pour protéger vos mains. Couvrez votre tête avec un bonnet ou protégez vos oreilles avec un bandeau de ski. N’oubliez pas de protéger vos lèvres avec de la crème antigerçures.

Une bonne séance d’échauffement est cruciale, surtout par temps froid. Il est conseillé de s’échauffer deux fois plus longtemps que d’habitude pour éviter les blessures. Commencez lentement pour sécuriser vos appuis. Si le sol est gelé ou enneigé, profitez de cette période d’échauffement pour ajuster votre foulée. Adaptez votre course en fonction des conditions et n’hésitez pas à marcher si le parcours devient impraticable.

En conclusion, courir par temps froid nécessite quelques précautions supplémentaires, mais cela est tout à fait possible si vous vous équipez correctement et prenez les bonnes mesures de sécurité. Il est important d’écouter votre corps et de ne pas hésiter à faire demi-tour si les conditions deviennent trop difficiles. Le plaisir de la course ne doit pas être compromis par les conditions météorologiques.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET