• 630
  • 178
  • 30
  • 179

Découvrez les bienfaits de l’escalade !

Jessica
Par Jessica
31 mai 2024 10

Autrefois destinée à un petit groupe d’alpinistes expérimentés, l’escalade devient désormais plus accessible et populaire. Que ce soit en pleine nature sur des falaises escarpées ou en salle sur des murs artificiels, elle procure de nombreux bienfaits pour le corps et l’esprit. Sophie Boëdec, médecin fédéral national de la Fédération française de Montagne et d’Escalade (FFME), nous en donne un éclairage.

Rappel : en quoi consiste l’escalade ?

L’escalade est une activité physique qui consiste à grimper le long d’une paroi rocheuse ou d’une structure artificielle en utilisant les mains et les pieds comme appui. Elle peut se pratiquer en intérieur dans des salles équipées ou en extérieur sur des reliefs naturels.

Bloc, voie, vitesse… Les différentes formes d’escalade

Il existe plusieurs disciplines d’escalade, telles que l’escalade en bloc qui consiste à grimper en solitaire à faible hauteur sans corde, l’escalade en voie qui nécessite un harnachement spécifique et une personne pour assurer la sécurité, et la vitesse qui consiste à atteindre le sommet d’une voie le plus rapidement possible.

Enfants, femmes enceintes, seniors… Qui peut faire de l’escalade ?

L’escalade est accessible à tous, indépendamment de l’âge, de l’état de santé et du niveau de condition physique. Les enfants peuvent commencer dès l’âge de 3-4 ans, les femmes enceintes peuvent continuer avec certaines précautions, et les seniors peuvent également pratiquer pour rester actifs et repousser leurs limites.

Avantages : quels sont les bienfaits de l’escalade pour notre santé physique ?

L’escalade présente de nombreux bienfaits pour la santé physique, tels que l’augmentation de l’endurance cardiovasculaire, le renforcement musculaire, l’amélioration de l’agilité et de la coordination, la contribution à une meilleure posture et à la densité osseuse, la stimulation des capacités cognitives, et la possibilité de brûler des calories.

Musculation : quels muscles mobilise-t-elle ?

L’escalade sollicite la quasi-totalité des muscles du corps, en particulier les bras, les épaules, les jambes, le tronc, les doigts et les mains. Elle renforce également les muscles stabilisateurs du tronc, les abdominaux et les lombaires.

L’escalade, un sport bénéfique pour la santé mentale !

En plus des bienfaits physiques, l’escalade a des effets positifs sur la santé mentale. Elle favorise une meilleure connexion avec son corps et son environnement, aide à lutter contre le stress et l’anxiété, procure un sentiment d’accomplissement, renforce la confiance en soi, stimule les capacités cognitives et favorise les liens sociaux.

Inconvénients : quels sont les risques inhérents à l’escalade ?

Comme tout sport, l’escalade comporte des risques de blessures, tels que les entorses, les fractures, les blessures musculaires, les blessures aux doigts, aux coudes, aux épaules, aux genoux, aux chevilles, au dos et à la tête. Les chutes, les conditions météorologiques, la fatigue, le manque de communication et l’utilisation inappropriée du matériel sont également des facteurs de risque.

Chutes de pierres, météo, fatigue… Quelles précautions prendre pour limiter les risques ?

Pour limiter les risques, il est important de suivre des cours avec des professionnels, d’utiliser un matériel certifié et en bon état, de s’échauffer correctement, de grimper avec un partenaire, de communiquer clairement, de vérifier les conditions météorologiques, de choisir des itinéraires adaptés, de respecter les règles de chaque site, d’apprendre les premiers secours et d’avoir du matériel de premiers secours à disposition.

Existe-t-il des contre-indications médicales spécifiques ?

Certaines contre-indications médicales existent, telles que les maladies cardiaques sévères, l’hypertension artérielle non contrôlée, le diabète non contrôlé, les problèmes articulaires sévères, les troubles de la colonne vertébrale, les troubles neurologiques, les maladies pulmonaires chroniques graves et la grossesse avancée. Il est recommandé de consulter un médecin pour évaluer les contre-indications et bénéficier de recommandations spécifiques.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET