• 500
  • 40
  • 7
  • 104

Doit-on toujours laver les draps à 60°C ?

Jessica
Par Jessica
06 mars 2024 20

Pour éviter la prolifération de bactéries, d’acariens et d’autres allergènes, il est important de laver régulièrement les housses de couette, les draps et les taies d’oreiller. Cependant, il est essentiel de savoir à quelle température les laver précisément et quelles précautions prendre pour préserver leur bon état sur le long terme.

A quelle fréquence faut-il changer ses draps et comment les laver?

Selon les experts, il est recommandé de laver ses draps une fois par semaine, voire toutes les deux semaines si vous avez l’habitude de dormir en pyjama ou de vous doucher avant d’aller au lit. Cependant, il est important de prendre en compte certains facteurs lors du lavage. La température choisie joue un rôle crucial dans la propreté des draps et leur durée de vie. Sophie Gugliotta, ingénieure textile, suggère d’opter pour un programme de lavage à 60°C pour les draps en coton, qu’ils soient en percale ou en satin. Si vos draps ne sont pas trop sales ou tachés, vous pouvez descendre à 40°C pour réduire votre consommation d’énergie. Pour les draps en lin, en gaze de coton, en coton lavé ou en satin lavé, il est recommandé d’utiliser des programmes délicats ne dépassant pas les 40°C. Les draps en soie préfèrent un lavage en machine à 30°C. Il est également important de vérifier la composition des draps et de suivre les directives d’entretien indiquées sur leurs étiquettes. N’oubliez pas de retourner vos housses de couettes et taies d’oreillers fragiles ou brodées avant de les laver en machine.

Lisez aussi  Peut-on freiner le vieillissement ?

Pourquoi laver ses draps à 60°C ?

Laver ses draps à une température de 60°C est souvent recommandé pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela permet de limiter la présence de micro-organismes. Pour éliminer complètement les bactéries, il faudrait laver les draps à 100°C ou les repasser à des températures équivalentes. Ensuite, un lavage à 60°C élimine les acariens, les poils d’animaux et autres allergènes qui s’accumulent dans la literie, réduisant ainsi les risques d’allergies. Enfin, seule une température élevée peut venir à bout des taches tenaces. Il est important de rappeler que notre corps dégage de l’humidité tout au long de la nuit, via la respiration et la transpiration, et que cette sueur s’accumule dans nos draps.

Attention aux températures trop élevées

Il est préférable d’éviter les températures trop élevées lors du lavage des draps, car cela peut entraîner un rétrécissement. Cependant, cela dépend du type de tissu, de la méthode de tissage, de la qualité du matériau et de leur traitement préalable. Le coton a tendance à rétrécir davantage lorsqu’il est exposé à des températures élevées en raison du resserrement des fibres. Il est donc essentiel de suivre attentivement les instructions d’entretien pour minimiser les risques, indépendamment de la matière des draps.

Conseils pratiques pour laver et entretenir ses draps

Pour des draps neufs, il est recommandé de les laver avant de les utiliser, car ils peuvent contenir des résidus de fabrication, des colorants excédentaires ou des saletés accumulées pendant le stockage et le transport. Le choix du programme de lavage dépend du type de tissu utilisé. Il est conseillé d’utiliser un programme normal ou délicat avec de l’eau tiède à chaude pour le lin et le coton. Pour les draps en soie ou avec des détails délicats, un programme de lavage délicat avec de l’eau froide ou tiède est préférable. Les matières synthétiques comme le polyester peuvent être lavées avec un programme quotidien et de l’eau tiède. Il est important de séparer les couleurs sombres des couleurs plus claires ou du blanc, de ne pas surcharger la machine à laver et de sortir rapidement le linge de la machine pour éviter la prolifération de bactéries et de moisissures.

Lisez aussi  Equitation et grossesse : compatibilité possible ?

Choisir la lessive et le mode de séchage appropriés

Une lessive douce, liquide ou en capsule, convient généralement bien pour laver les taies d’oreiller, les housses de couette et les draps-housses, car elle est moins susceptible d’irriter la peau. Il est également possible d’utiliser une lessive spécialement formulée pour préserver l’éclat des couleurs si les taies d’oreiller ou la housse de couette sont vives ou foncées. Les adoucissants peuvent être utilisés, mais il est recommandé de réduire les quantités recommandées pour éviter les résidus sur les draps. Certains préfèrent utiliser du vinaigre blanc ou du jus de citron comme alternative. Il est possible de laver les draps et les serviettes de bain ensemble, mais il est préférable de les regrouper par matière et par couleur pour éviter les problèmes de rétrécissement ou de décoloration. Cependant, il est déconseillé de laver les serviettes de bain avec les draps, car elles peuvent déposer des peluches sur ces derniers. En ce qui concerne le séchage, le sèche-linge est pratique pour un séchage rapide, mais il peut entraîner une usure plus rapide des draps. Le séchage à l’air libre est plus doux et respectueux de l’environnement, bien que plus long. Il est recommandé de présécher les draps au sèche-linge avant de les étendre pour les sécher complètement, et de les repasser lorsqu’ils sont légèrement humides pour faciliter le repassage.

ARTICLE SUIVANT
Comment détecter une peau sensible ?

SUR LE MÊME SUJET