• 248
  • 47
  • 9
  • 231

Muscles sollicités en course à pied : lesquels ?

Jessica
Par Jessica
05 juin 2024 36

La course à pied est une activité physique largement pratiquée et populaire en raison de ses nombreux avantages pour la santé, la perte de poids et le bien-être général. Elle aide notamment à renforcer et à tonifier différents groupes musculaires. Mais quels sont exactement ces muscles dont nous parlons ? Le Dr Antoine Bruneau, médecin des équipes de France d’athlétisme, nous éclairera sur ce sujet.

Quels muscles travaille-t-on en courant ?

La course à pied sollicite divers groupes musculaires, tant au niveau inférieur (jambes) qu’au niveau supérieur (trunk et bras). Selon le Dr Antoine Bruneau, médecin du sport, les muscles jouent un rôle crucial dans l’efficacité et la performance des coureurs.

Impact de la course sur les muscles abdominaux

Lorsque l’on court, les muscles abdominaux sont sollicités pour maintenir la posture et stabiliser le tronc. Cependant, la course ne suffit pas à muscler profondément les abdominaux, il est nécessaire d’inclure des exercices ciblés tels que les crunchs ou les planches.

Impact de la course sur les muscles du dos

La course à pied sollicite également les muscles du dos, tels que les trapèzes, les rhomboïdes, les érecteurs du rachis et les muscles lombaires. Toutefois, pour développer de manière plus ciblée la force musculaire du dos, il est recommandé de combiner la course avec des exercices spécifiques tels que les rowings ou les soulevés de terre.

Impact de la course sur les jambes, les cuisses et les fessiers

La course permet de renforcer les muscles des jambes, en particulier les quadriceps, les ischio-jambiers, les muscles du mollet et les muscles de la hanche. De plus, elle contribue à muscler les fessiers, notamment le grand fessier, le moyen fessier et le petit fessier. Des exercices complémentaires tels que les squats ou les fentes peuvent également être bénéfiques.

Impact de la course sur les bras et les épaules

Bien que la course à pied sollicite principalement les muscles des jambes et du tronc, elle mobilise légèrement les muscles des épaules et des bras pour accompagner le mouvement du corps. Pour renforcer spécifiquement ces muscles, il est recommandé d’ajouter des exercices de musculation tels que les pompes ou les tractions à sa routine d’entraînement.

Impact du relief et de la surface de course sur la sollicitation musculaire

Le relief et la surface de course influencent les muscles sollicités et renforcés. Sur terrain plat, les muscles des membres inférieurs sont sollicités de manière uniforme, tandis que sur terrain vallonné, les muscles des jambes sont davantage mobilisés. Il n’y a pas de preuve scientifique montrant qu’il est plus risqué de courir sur un terrain dur, mais il est conseillé d’alterner différentes surfaces pour limiter l’inconfort et les blessures.

L’importance du renforcement musculaire en complément de la course à pied

Il est recommandé de pratiquer d’autres activités physiques en plus de la course à pied, en fonction de l’intensité, de la régularité et des objectifs de chaque coureur. Si la course est pratiquée de façon occasionnelle sans difficulté particulière, il n’est pas nécessaire de faire du renforcement musculaire en complément. Cependant, si la course est fréquente et que des douleurs surviennent, il peut être judicieux d’inclure des séances de renforcement musculaire dans son programme d’entraînement. Des sports tels que le tai-chi, le Pilates ou le yoga peuvent également être bénéfiques.

Optimisation des performances en course à pied

Pour améliorer ses performances en course à pied, il est recommandé de faire des étirements dynamiques et des exercices de mobilité, d’inclure des exercices de musculation ciblés sur les jambes, les fessiers, les muscles du tronc, de travailler la vitesse et l’explosivité avec des exercices plyométriques, de pratiquer des sports et des exercices qui améliorent la stabilité et l’équilibre, d’alterner les exercices et les méthodes d’entraînement, de prévoir suffisamment de temps de récupération et de consulter un professionnel si nécessaire.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET