• 280
  • 62
  • 29
  • 333

Muscles sollicités en natation : les essentiels

Jessica
Par Jessica
04 juin 2024 41

La pratique de la natation sollicite de nombreux groupes musculaires permettant une propulsion fluide dans l’eau, ce qui en fait un sport complet. Contrairement à ce que l’on pourrait penser en regardant certains nageurs, elle renforce à la fois le haut et le bas du corps. Pour en savoir plus, nous nous sommes entretenus avec Latif Diouane, responsable du service santé de la Fédération Française de Natation (FFN).

Musculation : comment le corps change avec la natation ?

La natation est souvent considérée comme le meilleur sport au monde car elle sollicite intensément nos muscles tout en ménageant nos articulations. Selon Latif Diouane, responsable du service santé de la Fédération Française de Natation, la natation développe la force musculaire et l’endurance, mais ne favorise pas nécessairement l’hypertrophie musculaire. En effet, contrairement à d’autres sports qui ciblent des groupes musculaires spécifiques, la natation permet de travailler tous les muscles de manière uniforme. Elle améliore également la posture, la souplesse et l’endurance cardiorespiratoire.

À quel point est-ce que la natation fait prendre du muscle ?

Bien que la natation contribue au développement musculaire, elle est généralement moins efficace que les exercices de musculation traditionnels. Son but principal n’est pas esthétique. La résistance de l’eau permet de tonifier et de galber la silhouette, mais elle n’est pas adaptée à une prise importante de masse musculaire.

Quels sont les muscles qui travaillent le plus ?

Presque tous les muscles du corps sont sollicités lors de la natation, quel que soit le style de nage. Les principaux muscles sollicités incluent les abdominaux, les lombaires, les muscles du bassin, du dos, des épaules, des bras, de la poitrine, des mollets et des jambes. De plus, le diaphragme et les muscles intercostaux sont fortement sollicités pour assurer une respiration efficace.

Quelle est la nage qui muscle le plus ?

Toutes les nages sont intéressantes du point de vue musculaire. La brasse, le crawl, le dos crawlé et le papillon sollicitent tous les muscles de la tête aux pieds. Chaque nage permet de développer certaines chaînes musculaires spécifiques. Par exemple, la brasse travaille principalement les muscles des jambes, des bras, des épaules, du dos et des abdominaux. Le crawl sollicite principalement les muscles des bras, des épaules, du dos et des abdominaux. Le dos crawlé renforce les muscles des bras, des épaules, du dos et des abdominaux, en plus d’améliorer la posture en position allongée sur le dos. Le papillon est considéré comme le style de nage le plus exigeant sur le plan musculaire, car il sollicite intensément les muscles du haut du corps, les abdominaux et les muscles des jambes.

Quels accessoires utiliser pour cibler le renforcement musculaire ?

Pour cibler spécifiquement certains groupes musculaires, plusieurs accessoires peuvent être utilisés lors de la natation. Ces accessoires comprennent le pull-buoy, la planche, les palmes et les plaquettes ou les gants palmés. Certains accessoires peuvent même être utilisés simultanément pour un renforcement musculaire optimal.

En résumé, la natation permet de développer et de tonifier les muscles, mais il faut être patient. Les premiers résultats peuvent être observés dès les premières semaines, mais des résultats significatifs peuvent prendre plusieurs mois en fonction de la condition physique initiale, de la routine d’entraînement, du métabolisme, de l’alimentation et du mode de vie global. Un programme d’entraînement régulier, une alimentation équilibrée et variée, l’utilisation d’exercices ciblés et la pratique de la natation avec d’autres sports peuvent contribuer à optimiser les résultats. Il est également important de s’écouter et de laisser suffisamment de temps de repos et de récupération entre les séances d’entraînement. Enfin, il est recommandé de nager deux à quatre fois par semaine, mais la fréquence et la durée des séances peuvent être adaptées selon les besoins et les capacités individuelles.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET