• 286
  • 199
  • 18
  • 183

Préparation marathon : quel programme suivre ?

Jessica
Par Jessica
11 juillet 2024 50

Avez-vous le rêve de courir le mythique marathon et ses 42 km ? Cependant, il est essentiel de se préparer adéquatement pour vivre cette expérience de la meilleure manière possible et éviter les risques de blessure. Même si vous êtes un coureur régulier, une course aussi longue et intense ne peut être improvisée. Voici les conseils du Dr Jean-Claude Verdier, cardiologue.

Analyse et réécriture de l’article :

Savoir si on est capable de courir un marathon

Le marathon de Paris compte chaque année près de 60 000 participants. Cependant, il est important de se préparer correctement et de passer un bilan médical adapté avant de participer à cette épreuve. Selon le Dr Jean-Claude Verdier, il est encore trop fréquent que des personnes se lancent dans le marathon sans avoir fait ce check-up médical préalable. Il est donc conseillé de prendre en compte ces recommandations pour limiter les risques cardiovasculaires.

Les règles d’or pour une bonne pratique du sport

Le Club des cardiologues du sport préconise dix règles essentielles pour une pratique sportive saine. L’une de ces règles est de faire un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense, notamment si l’on a plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes. L’électrocardiogramme est le minimum recommandé, mais après 40 ans, l’épreuve d’effort peut être nécessaire.

La durée de préparation nécessaire pour un marathon

Ignace, qui a déjà couru un marathon, témoigne de l’importance de l’entraînement physique et mental. Selon lui, il faut se préparer de manière qualitative huit semaines avant le marathon. La majorité du temps doit être consacrée à l’endurance, afin de prévenir la fatigue cardiaque. Le reste du temps doit être réparti entre la résistance douce (l’allure de course le jour J) et la résistance dure (une allure intense auquel le corps doit s’habituer).

Les conseils concernant l’alimentation avant un marathon

L’alimentation joue un rôle essentiel dans les performances sportives. Il est conseillé de se reposer la semaine précédant le marathon et de consommer des aliments à index glycémique bas et riches en fibres. L’hydratation est également primordiale, tant avant la course que pendant. Il est recommandé de boire toutes les trente minutes environ pour compenser les pertes en eau dues à la transpiration.

Contre-indications pour le marathon

Lorsque les conditions météorologiques sont trop extrêmes, comme une température supérieure à 30°C ou des pics de pollution, il est préférable d’annuler les épreuves. De plus, il est également déconseillé de consommer de l’alcool ou de fumer lors de la préparation et de la participation à un marathon.

ARTICLE SUIVANT
Intérêt de la préparation mentale du sportif

SUR LE MÊME SUJET