• 701
  • 104
  • 7
  • 385

Quelles blessures reviennent souvent au tennis ?

Jessica
Par Jessica
28 mai 2024 37

Les blessures causées par le tennis sont rarement des traumatismes aigus tels que des entorses ou des fractures, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Selon le Dr Vincent Guillard, médecin fédéral de la Fédération Française de Tennis (FFT), ces blessures sont souvent liées aux mouvements répétitifs et à une utilisation excessive des membres.

Le tennis et les blessures :

Le tennis est un sport complet qui sollicite les membres inférieurs et supérieurs. Les mouvements répétitifs et les nombreux déplacements peuvent causer des blessures chroniques. La prévention est donc essentielle.

Les blessures courantes au tennis :

Les blessures au tennis sont courantes, mais avec un matériel adapté, un échauffement complet et une bonne technique, les risques sont limités. Les mouvements de frappe répétitifs et les changements de direction peuvent augmenter le risque de blessures articulaires. La surface et l’équipement utilisés peuvent également influencer le risque de blessures.

Les blessures fréquentes au tennis :

Les blessures de surutilisation et les troubles musculo-squelettiques sont plus fréquents que les traumatismes physiques. Les entorses de la cheville ou du genou, les tendinites de l’épaule et du coude, ainsi que les lésions musculaires sont fréquentes. Les fractures et les entorses restent relativement marginales.

Prévention des blessures au tennis :

Pour éviter les blessures au tennis, il est important d’apprendre à jouer correctement, de choisir des chaussures adaptées et une raquette équilibrée, de s’échauffer et de faire des étirements spécifiques, de renforcer les muscles, de limiter la sollicitation du corps, de s’hydrater et de maintenir une alimentation équilibrée, et de ne pas ignorer la douleur persistante.

En suivant ces conseils, on réduit considérablement le risque de blessures et on profite pleinement du tennis.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET