• 318
  • 76
  • 11
  • 240

Tout sur la perte musculaire

Jessica
Par Jessica
17 janvier 2024 48

Si vous constatez une fonte de vos muscles pendant que vous pratiquez une activité sportive, cela peut être dû à plusieurs facteurs tels que l’alimentation, les habitudes de sommeil, le manque de vitamine D ou des problèmes médicaux. Il est important de connaître les causes potentielles, les conséquences et les solutions pour maintenir sa forme physique et prévenir la perte musculaire.

Les causes de la fonte musculaire ou amyotrophie


La fonte musculaire, aussi appelée amyotrophie, se caractérise par la diminution du volume musculaire. Elle peut toucher différents muscles, être localisée ou généralisée, et se développer progressivement ou rapidement. Elle est observée notamment lors d’immobilisation suite à des blessures, accidents, périodes postopératoires, etc. Les séjours en apesanteur, comme ceux des spationautes, peuvent également entraîner une perte musculaire.

Les maladies provoquant une faiblesse musculaire


La perte musculaire peut être causée par plusieurs maladies chroniques telles que l’obésité, le cancer et l’insuffisance rénale. Certaines myopathies d’origine héréditaire peuvent également entraîner une perte musculaire. Après 50 ans, le relâchement musculaire peut être lié au vieillissement, et cela est appelé la sarcopénie. Elle se caractérise par une diminution de la masse, de la force et de la qualité des muscles.

Comment prendre ou récupérer de la masse musculaire


Pour prévenir la faiblesse musculaire, adoptez certaines mesures d’hygiène de vie. Revoyez votre alimentation en consommant des poissons gras, des noix et de l’huile de colza. Évitez de sauter des repas car cela peut entraîner une perte musculaire. Limitez la consommation d’alcool car cela déshydrate l’organisme et affaiblit les muscles. Une alimentation équilibrée, incluant des glucides, des protéines, des acides gras et des fibres, permet de protéger les muscles à long terme. Assurez-vous également d’avoir suffisamment de sommeil car il favorise la régénération et la croissance musculaire. L’exposition au soleil avec précaution est également importante pour la production de vitamine D, essentielle à la formation de la masse musculaire. En cas de blessure, d’inactivité prolongée ou d’intervention chirurgicale, consultez votre médecin pour adopter les mesures appropriées.

Le rôle du facteur FGF19 contre le relâchement musculaire


Des chercheurs ont découvert qu’une hormone intestinale appelée facteur de croissance des fibroblastes 19 (FGF19) peut augmenter la masse musculaire chez les souris et les cellules musculaires humaines en culture. Ils ont également constaté que le FGF19 protège contre la perte de masse musculaire dans différents modèles expérimentaux chez les souris. Cela indique un potentiel intérêt thérapeutique du FGF19 dans la lutte contre la fonte musculaire. Des études cliniques chez l’homme sont envisagées pour valider ces observations. Des chercheurs ont également souligné les effets positifs du FGF19 sur la masse musculaire dans le cadre d’une maladie rénale chronique, en tant que cible thérapeutique prometteuse. Des études complémentaires sont nécessaires pour comprendre les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans ces effets bénéfiques.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET