• 541
  • 60
  • 26
  • 254

Vivre l’expérience d’un joueur de rugby

Jessica
Par Jessica
06 novembre 2023 27

Pendant la Coupe du Monde de Rugby 2023, nous avons eu l’occasion de rencontrer Kylan Hamdaoui, un joueur du Stade Français Paris. Nous étions curieux de savoir comment il avait été initié à ce sport, combien d’heures il consacrait chaque jour à son entraînement, comment il organisait son alimentation et gérait son sommeil… Autrement dit, nous voulions découvrir ce que représente la vie d’un rugbyman.

Interview avec Kylan Hamdaoui, joueur professionnel au Stade Français Paris

Nous avons eu l’opportunité de poser quelques questions à Kylan Hamdaoui, joueur professionnel au Stade Français Paris. Découvrez ses réponses dans l’interview ci-dessous.

Présentation

Kylan Hamdaoui, âgé de 29 ans et mesurant 1,82 m pour 88 kilos, joue au Stade Français Paris. Son cousin, qui pratiquait le rugby à Paris, l’a incité à essayer ce sport lors d’un entraînement au Stade Rochelais. Kylan a adoré dès le début et a continué à jouer depuis.

Entraînement et récupération

En tant que joueur professionnel, Kylan suit un entraînement multidisciplinaire tout au long de la semaine, comprenant de la musculation, du travail physique, du cardio en salle et bien sûr, du rugby. Ils analysent également leurs performances et leurs adversaires grâce à des sessions de vidéo.

En termes d’heures d’entraînement quotidiennes, cela varie. En dehors des compétitions, ils font environ quatre à cinq heures de sport par jour. Pendant les compétitions, la charge de travail est réduite afin de rester en forme pour les matchs.

Alimentation

L’alimentation d’un sportif ne se résume pas à une simple assiette de pâtes avant les matchs. Les joueurs doivent effectuer un rééquilibrage alimentaire complet pour devenir des professionnels du rugby. Le petit-déjeuner de Kylan consiste en deux œufs au plat, généralement accompagnés de bœuf séché ou de blanc de poulet, de noix, d’amandes, de noix de cajou, de fromage blanc et de fruits.

Blessures et soins

Le rugby étant un sport dangereux, les blessures sont fréquentes. Kylan a déjà subi une fracture du plancher orbital, mais heureusement, cela n’a pas été une blessure trop longue à guérir. Il a dû recevoir 25 points de suture pour une blessure spectaculaire, mais il est maintenant parfaitement rétabli. Il est accompagné quotidiennement par une équipe de soignants professionnels au sein du club, comprenant des kinésithérapeutes et des ostéopathes.

Gestion mentale

La concentration augmente au fur et à mesure de la semaine pour Kylan. En début de semaine, tout est plutôt léger et axé sur la récupération des matchs du samedi. Plus la semaine avance, plus il se concentre sur les entraînements du jeudi et du vendredi en se préparant pleinement pour le match à venir. Malgré l’engagement et les exigences physiques de ce sport, le rugby est bien plus qu’un travail pour Kylan, c’est une véritable passion. Il estime qu’il faut aimer ce sport pour en tirer du plaisir malgré les conditions de travail et la charge physique que cela implique.

ARTICLE SUIVANT
Judo : l’art martial parfait pour se renforcer !

SUR LE MÊME SUJET