L’eczéma chez l’enfant

8e2802bc529e1d93a989ce079552774cL’eczéma atopique appelé également dermatite atopique est une maladie de la peau, chronique, qui évolue avec une alternance de poussées et de rémission. Elle touche 15 à 20 % des enfants en Europe. Ils peuvent être atteints dès l’âge de 6 mois et généralement ça cède naturellement dans la grande enfance. Les symptômes vont d’une simple petite plaque jusqu’au corps tout entier recouvert. L’eczéma gratte énormément ce qui rend difficile parfois le sommeil ou la concentration à l’école. L’aspect esthétique joue également dans les liens sociaux et peut ainsi avoir des répercussions psychologiques. Toute la famille peut être touchée par les répercussions de ces signes. Les parents font souvent plusieurs médecins pour en assurer la prise en charge entre pédiatre et dermatologue.

Les traitements visent à faire céder les poussées et les limiter.

  • Il s’agit d’hydrater la peau pour lutter contre l’assèchement avec des pains surgras et des crèmes émollientes.
  • Il faut veiller à supprimer les éléments de contacts qui pourraient favoriser la réaction de la peau comme les tissus irritants la laine ou le synthétique. Il faut choisir une lessive hypoallergénique également.
  • mettre des crèmes type bariederm avant d’aller à la piscine
  • il faut couper les ongles des enfants pour qu’ils ne se grattent pas à sang ce qui favoriserait une surinfection des lésions.
  • appliquer des crèmes à base de corticoïde prescrites par les médecins.
  • faire une cures thermales

J’ai récemment pu visiter les thermes du village de la Roche Posay situé à 30km de Poitiers. L’eau de la Roche Posay est reconnue pour ses vertus cicatrisantes anti inflammatoires et cicatrisantes car elle est naturellement riche en sélénium et en silice.

Ici on vient trois semaines pour faire des soins tous les jours. L’ambiance est plus médicale que celle d’un spa ne vous y méprenez pas. Une équipe plurisciplinaire accueille les curistes et les suit de près. C’est souvent l’occasion de faire le point sur la maladie. Les rendez-vous en ville étant beaucoup plus long à obtenir. C’est pas moins  de 8 dermatologues, 5 kinésithérapeutes, 1 psychologue, 1 sophrologue, 1 diététiciennes, 1 éducateur sportif, une éducatrice thérapeutique et une hygiéniste qui accompagnent quotidiennement les patients.
Après des bilans médicaux, les soins sont des douches filiforme pour nettoyer, décaper, desquamer et apaiser, des pulvérisations en très fines gouttelettes pour apaiser, des bains émollients et relaxants et aussi une cure de boisson.
Les locaux sont adaptés pour petits et grands.

La cure thermale permet au bout de trois semaines de faire régresser les symptômes de l’eczéma et les effets perdurent durant 6 mois. Elles peuvent être prescrits par un médecin traitant et remboursée à 65 % par la sécurité sociale ce qui revient à 158 euros qui peuvent être pris en charge par les mutuelles. Il vous faudra tout de même régler le logement pour trois semaines mais différentes formules existent du camping à l’hôtel 4 étoiles.

Au delà de l’aspect soins par l’eau il y a tout le volet prévention qui est très précieux.

Cela commence sans doute par la reconnaissance de la maladie par la famille. L’eczéma est multifactoriel et il est reconnu qu’il y a un aspect psychologique non négligeable à prendre en compte. L’éducatrice thérapeutique que j’ai pu rencontrer reconnait que bien souvent les enfants qu’elle accompagne sont plutôt très malin et comprennent des choses bien souvent plus tôt qu’ils ne devraient. Ainsi la venue de la famille avec un focus sur l’enfant est surement bénéfique pour lui.

Il y a les soins tous les matins et puis aussi divers ateliers pédagogiques  animés par l’éducatrice spécialisée l’après midi. Là pour le coup les locaux sont beaucoup plus attrayants pour les enfants et plus conviviaux. Différents thèmes sont proposés en alternant l’enfant seul, les parents seuls et tout le monde réunis. Chacun peut exprimer son ressenti et partager son expérience.
C’est l’occasion de faire le point et de repartir avec une mine d’information pour assurer l’autonomie des enfants dans leur prise en charge.
Il y a par exemple un atelier pommadage.

Voici une liste non exhaustive d’astuces visant à diminuer les grattages:
– mettre de la crème émolliente
– mettre du pshitt
– mettre le vaporisateur au frigo (le froid apaisant)
– utiliser un éventail sur les lésions
– mettre des gants en coton la nuit pour éviter de se gratter
– utiliser une roulette de massage
– apposer une poche de gel bleue préalablement mise au frigo
– mettre une pierre polie sur la plaque mise aussi au frigo avant
– réfléchir à d’autres façons d’utiliser ses mains en pinçant frottant mais en évitant les ongles.
– dire aux parents d’arrêter de dire d’arrêter de se gratter car au final ça donne juste envie de le faire!

Je vous mets pour finir des photos du village médiéval de la Roche Posay.
Et puis n’hésitez pas à nous donner des astuces en commentaires si vous en avez que je n’ai pas cité!

12938197_10154074425464520_821534774541428301_nspring la roche posay12670907_10154074406154520_8860676921587180732_n 12932905_10154074406149520_4858677864529674566_n

crédit photos

Déposer un commentaire

  • (will not be published)